Olivier Falorni, réélu député de la 1ère circonscription

La semaine dernière, au 1er tour des élections législatives, Oliver Falorni était en ballottage favorable, devant sa concurrente Otilia Ferreira (Modem-LREM).

Hier, dimanche 18 juin, plus de doutes. Il est élu avec une confortable avance dans la 1ère circonscription de la Charente-Maritime. Il recueille 69,02 % des suffrages exprimés, soit 25 765 voix. 15 852 voix séparent les deux candidats.Tract de campagne de Olivier Falorni - juin 2017

Pour l’île de Ré seule, qui compte pour 15 % des inscrits de la 1ère circonscription, l’écart de voix est de 3 570.2ème tour des législatives - 18 juin 2017

Globalement, l’île de Ré a d’ailleurs plus plébiscité Oliver Falorni (73,9 %) que la moyenne de la circonscription (69,02 %). Et encore plus la partie nord de l’île (75,2 %). Continuer la lecture de Olivier Falorni, réélu député de la 1ère circonscription

Législatives 2017, 1er tour à l’île de Ré

Un mois après les présidentielles, avant-hier dimanche 11 juin, nous étions de nouveau appelés aux urnes pour désigner cette fois-ci nos représentants à l’Assemblée nationale.

La Charente-Maritime compte cinq circonscriptions. L’île de Ré fait partie de la première circonscription. Elle intègre La Rochelle + Dompierre + Esnandes + L’Houmeau + Lagord + Marsilly + Nieul s/Mer + Périgny + Puilboreau + Saint-Xandre + les 10 villages de l’île de Ré.

Soit 103 197 inscrits au total. Dont 16 016 pour l’île de Ré, qui représentent 15,5 % du total.

Dans la 1ère circonscription, douze candidats pour un siège. C’est beaucoup !Législatives 2017 - 1er tour - 11 juin 2017

Dans tout le pays, l’abstention a été forte. L’île de Ré n’a pas échappé à la règle : 43,9 %, du jamais vu… Même si les scores sont un peu inférieurs au national. Dans les bureaux de vote, ça ne se bousculait pas !

Cependant le nord de l’île a un peu plus voté que le sud. Et comme pour tous les scrutins, c’est la commune de Saint-Clément qui est la bonne élève, le taux d’abstention n’y est que de 36 %.

Continuer la lecture de Législatives 2017, 1er tour à l’île de Ré

Pas banal, le week-end d’Ascension 2017 !

Quel est le sujet qui a le plus alimenté les conversations au cours du dernier week-end, celui de l’Ascension ? Le monde fou, qu’il y avait partout sur l’île de Ré !  » On n’a jamais vu ça !, pas même un 15 août  « , sont les mots qui ponctuaient tous les commentaires. Chacun y est allé de sa petite histoire. Les réseaux sociaux regorgent de témoignages.

Calendrier Ascension 2017

Il y a ceux qui ont dû patienter très très longtemps pour arriver à leur destination rétaise. Ça a démarré mercredi après-midi, samedi c’était encore et toujours le cas. Ceux qui viennent passer la journée. Ceux qui viennent à la pêche à pied (gros coefficients de marée). Ceux qui ont loué pour une semaine, ou quelques jours. Ceux qui participent à des manifestations sportives, culturelles ou associatives. Ceux qui ont besoin de prendre un bol d’air. Ceux qui travaillent sur l’île et qui habitent sur le continent. Ceux qui viennent car le passage est encore au tarif basse saison à 8 €, le 20 juin il sera à 16 €. Ceux qui viennent en camping-cars, et d’autres à motos. On pourrait énumérer bien d’autres cas de figure. Tous ont une bonne raison de passer le pont.

Les volets des résidences secondaires sont ouverts, les maisons sont remplies à craquer. Les distributeurs de billets sont vidés à la vitesse de l’éclair. Les vélos circulent à quatre de front sur les pistes cyclables. La sirène des pompiers ponctue les journées. Le Dragon, l’hélicoptère du SDIS 17, fait des allers et retours vers l’hôpital de La Rochelle. Un sacré brouhaha pendant quatre jours.

“ J’ai mis 10 heures pour aller de Paris à l’île de Ré. J’ai fait la queue pendant quatre heures pour accéder au pont. A minuit, il y avait encore une file au péage. Mes locataires sont arrivés avec 6 heures de retard. Pendant quatre jours, je me suis planqué dans mon jardin et je n’ai pas bougé en attendant que ça passe ”. Continuer la lecture de Pas banal, le week-end d’Ascension 2017 !

Jean-Luc Pouteau, ami de Fleur de Vigne en Ré

Du 25 au 27 mai se tiendra Fleur de Vigne en Ré, aux Portes. Depuis la création de ce Salon du vin et de la gastronomie,  le sommelier Jean-Luc Pouteau apporte sa touche de professionnel qu’il est. Une valeur ajoutée incontestable pour cette manifestation.  Affiche Fleur de Vigne en Ré - mai 2017

Sa faconde et son savoir sont précieux pour l’association organisatrice du Salon, Les Portes-en-Fête. Il a été le tout premier élu Meilleur sommelier du monde en 1983.Jean-Luc Pouteau - 26 avril 2017

Demandez lui quel est son vin préféré, il vous répond : “ J’aime tous les vins. Cela dépend du contexte, avec qui on le boit et à quelle occasion ”. Mais je suis sûre qu’il a un vin chouchou. En le poussant un peu, il confie dans l’ordre : “ Le bordeaux et le champagne ! ”.

Le champagne, il l’apprécie à l’apéritif : “ C’est le vin de la fête. Il ouvre un repas, on débute avec une belle bouteille. Quand on sert du champagne à une femme, ses yeux pétillent. Ce vin les rend plus belles après l’avoir bu ”. Tout un programme… Continuer la lecture de Jean-Luc Pouteau, ami de Fleur de Vigne en Ré

Présidentielle 2017, 2ème tour à l’île de Ré

Dimanche 7 mai, Emmanuel Macron est devenu notre nouveau Président de la République pour les cinq prochaines années. Emmanuel Macron - Président - 7 mai 2017

L’île de Ré a voté majoritairement pour Emmanuel Macron, à 74,57 %. Avec toutefois des disparités par village.

Ses meilleurs scores sont obtenus à Ars, La Couarde, Les Portes, Sainte-Marie et Saint-Clément. Ars, avec 80,22 % des voix, serait-il le meilleur score obtenu en Charente-Maritime ? Les plus bas étant à La Flotte et Loix.
Sur toute l’île de Ré, 4 983 voix se sont reportées sur Emmanuel Macron entre le 1er tour (3 370 voix) et le 2ème tour (8 353 voix).

Saint-Clément est toujours le bon élève, avec 84,78 % de votants.

Présidentielle 2017 - Résultats Ile de Ré

Continuer la lecture de Présidentielle 2017, 2ème tour à l’île de Ré

11 familles rétaises aux Breuils, à Rivedoux

Mardi 11 avril, grand jour pour Rivedoux, la résidence Les Breuils est officiellement inaugurée. Le week-end précédent, onze familles, dont seize adultes et quinze enfants, ont pris possession de leurs logements à loyer modéré.

Chacun sait combien il est difficile de se loger à l’île de Ré. L’offre de locations à l’année est limitée, et les loyers sont souvent prohibitifs. Et il arrive même que pour certains locataires, l’habitat soit précaire voire insalubre. Un vrai casse-tête pour ceux qui n’ont pas les moyens d’acheter leur résidence principale, ou qui n’ont pas hérité.

J’applaudis des deux mains à chaque fois que je vois de nouveaux logements s’ouvrir. En particulier à des jeunes qui veulent vivre à l’île de Ré.

Le 4 novembre 2015, la première pierre avait été posée. Seize mois plus tard les onze logements communaux sont bien là. A deux pas du centre du village. Continuer la lecture de 11 familles rétaises aux Breuils, à Rivedoux