Regards croisés entre Guinée et Charente Maritime

Il y a quelques semaines je vous ai relaté la visite des sauniers guinéens à l’île de Ré, et les nombreux échanges qui durent depuis 1992, entre Boffa, localité de Guinée maritime, et la Charente-Maritime.

Je ne saurai trop vous inciter à aller découvrir maintenant une exposition à La Rochelle. Elle a pour intitulé : É BORO TO MA. En français, ces mots signifient Regards croisés.

L’expo est en place dans les jardins du Conseil départemental. Elle dure jusqu’au vendredi 27 octobre. Elle est ouverte au grand public, de 9 h à 18 heures, uniquement en semaine. Et c’est gratuit.

Quoi dire de cette exposition ? Les mots sont faibles pour dire le ressenti. Elle est unique, magnifique, étonnante, intéressante… Elle a surtout un souffle incroyable.

Les photos sont celles de Pierrot Men, immense photographe malgache, de réputation internationale. Continuer la lecture de Regards croisés entre Guinée et Charente Maritime

Chère Gisèle Casadesus, nous vous disons au revoir

Mamé. C’est ainsi que ses huit petits-enfants, ses neuf arrière-petits-enfants et ses deux arrière-arrière-petits-enfants appelaient Gisèle Casadesus. Elle signait d’ailleurs de ces deux syllabes les courriers qu’elle leur adressait.

A l’occasion des 100 ans de Madame Casadesus, Paris Match avait réussi à réunir sept de ses huit petits-enfants.
Gisèle Casadesus et ses petits-enfants - mai 2014 - Photo Paris Match

L’immense artiste nous a quitté dimanche 24 septembre, elle avait 103 ans. Lucien Probst son mari et Gisèle ont choisi l’île de Ré pour dernière demeure. Luco, comme le surnommaient les petits enfants, est parti à l’âge de 100 ans. A l’ombre d’un arbre, il attendait son épouse depuis 2006. Continuer la lecture de Chère Gisèle Casadesus, nous vous disons au revoir

Madeleine Pauliac, bien plus qu’un livre d’Histoire

Parmi mes lectures de l’été, un livre m’a remué, Madeleine Pauliac, l’insoumise. Dès la couverture le grand regard, clair et franc, interpelle. La jeune femme est très jolie.

Et pourtant dans le titre le mot figure un mot : Insoumise. Signifie t-il rebelle ? indocile ? révoltée ? résistante ?

Madeleine Pauliac, l'insoumise par Philippe Maynial

C’est un document unique sur des événements qui se sont déroulés en Pologne, à la fin et après la deuxième guerre mondiale, en 1945. Philippe Maynial en est l’auteur.

Beaucoup de Rétais le connaissent, en particulier les habitants d’Ars-en-Ré et de Loix. Cet été, au salon du livre de l’île de Ré, l’Île aux Livres, ils sont nombreux à être venus lui faire dédicacer l’ouvrage.Philippe Maynial - L'Ile aux livres - 22 juillet 2017

Le livre est paru en février 2017. Rapidement il s’est imposé parmi les best-sellers des livres d’Histoire du palmarès l’Express/Lire, une référence en la matière. “ Je ne savais pas qu’en l’écrivant j’étais en train d’écrire un livre d’Histoire sur la Pologne ” confie t-il. Continuer la lecture de Madeleine Pauliac, bien plus qu’un livre d’Histoire

Souvenirs de Jazz au Phare 2017

Jazz au Phare, c’était il y a un mois. Oh que le temps passe vite…

Le festival prend de plus en plus sa place dans l’été rétais. Il en est à sa 8ème édition.

Saint-Clément des Baleines - Phares- 16 août 2017

Jazz au Phare - Jean-Yves Lacombe - août 2017
Jean-Yves Lacombe.

Jean-Yves Lacombe, contrebassiste professionnel, est aussi un excellent croqueur d’instants. Pendant les quatre jours du Festival il a rempli trois carnets d’aquarelles et de dessins, pris sur le vif. Tout au long de ce post, vous allez retrouver ses créations. Merci Jean-Yves de m’avoir permis de les partager.

Jazz au Phare - Août 2017
Dessin Jean-Yves Lacombe.

 

Encore une fois, la programmation est à la hauteur de l’événement.

Pour une telle manifestation, les bénévoles sont nombreux. Continuer la lecture de Souvenirs de Jazz au Phare 2017

2ème Festibal aux Portes-en-Ré, c’est parti !

La jeune association Ré-Jouir a de quoi être satisfaite. La deuxième édition du Festibal qu’elle organise au Hangar à Sel des Portes se présente sous les meilleurs auspices. Il fait beau et les événements programmés pour tous publics, théâtre, concerts, expos, sont de grande qualité.

Hier, jeudi 24 août, c’était le premier jour. Le public a tout de suite adopté le ton de l’évènement : Festibal est un festival culturel qui se veut Bien à l’Aise. Il est unique en son genre à l’île de Ré.Les Portes-en-Ré - Festibal - 24 août 2017Le noyau dur de l’organisation est composé essentiellement de Rétais bénévoles, et d’amis belges, artistes. Continuer la lecture de 2ème Festibal aux Portes-en-Ré, c’est parti !

Escapades maritaises, au passé et au présent

Il y a petite année, Anne Pawlak me disait qu’elle était en train de préparer un livre sur Sainte-Marie, son village, celui dans lequel elle réside, et qu’elle aime par dessus tout.

Voilà qui est fait, Passé Présent à Sainte-Marie de Ré a vu le jour voici deux semaines.

Passé Présent à Sainte-Marie de Ré - Livre de Anne Pawlak et Dominique Levaux-Thomas - juillet 2017

Anne Pawlak et Dominique Levaux-Thomas se sont plongés dans les photos anciennes, les vieilles cartes postales du village et dans des archives personnelles qui leur ont été confiées.

Un an de recherches et une centaine de pages plus tard, leur ouvrage, sous forme de carnet à spirales, est vraiment intéressant à compulser. En face de chaque visuel ancien, figure une photo prise de nos jours par Dominique Levaux-Thomas.

 

Sainte-Marie de Ré - Dédicace Anne Pawlak et Dominique Levaux-Thomas - 25 juillet 2017
Dédicace à la Médiathèque – Anne Pawlak et Dominique Levaux-Thomas – 25 juillet 2017.

Je dois dire que Sainte-Marie/La Noue n’est pas le village de l’île de Ré que je connais le mieux. Mais j’aime m’y balader, j’en apprécie les détours, les ruelles qui serpentent, les murs des clos, la vue sur le clocher de l’église, les paysages de vignes… Continuer la lecture de Escapades maritaises, au passé et au présent