Luce Clavel-Davignon, mémoire des Paradis de Sainte-Marie

Luce Clavel-Davignon est intarissable sur le chantier de la nouvelle salle culturelle et associative de Sainte-Marie de Ré, dénommée Espace des Paradis. Elle en a suivi toutes les étapes pendant quinze mois.

L’artiste-peintre qu’elle est, s’est passionnée pour les coulisses. Luce Clavel-Davignon - 29 mars 2017

L’aventure a débuté en février 2016, au moment des fondations. Elle s’est terminée ces dernières semaines, les ouvriers ayant maintenant replié leur matériel.

Chaque mercredi, Luce a été présente aux réunions de chantier. Elle a pris près de 700 photos : détails, gestes, plans serrés, plans larges, visages. Elle en a fait des collages dans des albums et sur de grands panneaux.

Elle aussi peint des toiles à partir de ce qu’elle a observé, et elle a réalisé des dessins. Un style pictural bien à elle, qui utilise différentes techniques.

Photos et peintures se font écho. Une véritable mémoire du chantier, pour aujourd’hui et pour demain. “ C’est le futur patrimoine des enfants du village ” dit-elle.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La dame est tonique, curieuse, ouverte. Ses yeux, de couleur kaki, sont aiguisés. Des yeux d’artiste habitués à saisir au vol la moindre bribe pittoresque, ou digne d’intérêt.

Derrière chaque photo, Luce a une anecdote à relater. Elle est incollable sur le chantier, dont elle connaît les moindres recoins : “ J’ai vu et revu ce que personne ne verra plus ! Tous les jours ce chantier me hantait. J’ai mieux compris ce milieu, j’ai eu envie de le faire connaître ”. Continuer la lecture de Luce Clavel-Davignon, mémoire des Paradis de Sainte-Marie

Guillaume Meurice emballe le peuple de la Maline

Nous avons beaucoup de chance, nous les Rétais, d’avoir une salle de spectacles à deux pas de chez nous !

Le 14 avril, nombre de personnes sont venues du continent, Rochefort, Niort, Poitiers, La Rochelle, et même Nantes et Bordeaux, pour assister à la prestation de Guillaume Meurice.

A peine programmé, le spectacle à la Maline affiche complet. C’est dire la célébrité de l’humoriste, et l’envie du public de passer un vrai moment de détente et de rire.
Guillaume Meurice -La Maline - 14 avril 2017

D’emblée il met l’assistance dans sa poche, les rires fusent spontanément.  Continuer la lecture de Guillaume Meurice emballe le peuple de la Maline

Les p’tits Rétais en éveil

Avez-vous déjà participé à une sieste musicale, dès 10 heures du matin ? Pour ma part, jusqu’à hier jamais. A Rivedoux, un spectacle était donné pour les enfants de la crèche, dite Les Bigorneaux. Une bonne façon de démarrer très agréablement la semaine.

La 5ème édition du Festival Les P’tits se réveillent est belle et bien lancée.

5ème Festival Les P'tits se réveillent - mars 2017

Oh ! trop chouchous ces petits de 18 mois, accompagnés par leurs assistantes maternelles, quelques mamans et les professionnelles de la petite enfance. Ils se déplacent déjà avec une aisance certaine, et ils s’adaptent avec une facilité déconcertante.

Confortablement installés dans des coussins, la compagnie Chapi Chapo les invite Continuer la lecture de Les p’tits Rétais en éveil

Au coeur des forêts de l’île de Ré

Badge mois de l'Environnement - avril 2017

 

C’est parti pour le Mois de l’Environnement sur l’île de Ré.

 

 

Le thème retenu cette année : “ L’île qui cachait une forêt ”. En début de semaine, à l’occasion de la conférence de presse qui annonce l’événement, nous sommes quelques uns à avoir la chance de pénétrer dans un sous-bois inédit. Mais bientôt ce sera votre tour. Officiellement ce mois de l’environnement démarre samedi 1er avril. Il se termine dimanche 23 avril.

Où se cache cette forêt, un peu spéciale ?  Dans la grande salle de la Communauté de Communes, à Saint-Martin.

Sylva Mysteriosa a été conçue par l’Atelier Lucie Lom, un collectif d’artistes d’Angers, dont les créations sont talentueuses.

Pénétrer dans cette forêt, c’est comme s’aventurer dans la forêt de Merlin l’Enchanteur ! On laisse ses chaussures à l’orée. Instantanément, le lieu apaise. L’oeil est interpellé par la magie de la scénographie. Ici, on entend une mouche voler. Là c’est un oiseau qui chante. Oh, que cette forêt est douce… Elle donne envie de s’y attarder, et de s’asseoir par terre, au milieu des troncs. Juste pour profiter du moment. Continuer la lecture de Au coeur des forêts de l’île de Ré

Bernard Borit miniaturise les églises rétaises

Quel est le point commun entre les modèles réduits des églises d’Ars et de La Couarde, et la crèche de La Couarde ? Toutes trois sont façonnées à partir de galets.

Et qui a réalisé ces petites merveilles ? Bernard Borit, un paroissien, habile de ses dix doigts, et résolument créatif.

Bernard Borit - 14 décembre 2016

Bernard Borit apprécie la marche. Là où ses pas le portent, à l’île de Ré ou ailleurs, il ouvre grand les yeux, à l’affût du moindre petit bidule qui traîne. Il ne rentre jamais de promenade sans un caillou dans sa poche, sans un bout de coquillage ou un petit morceau de verre ou de bois…

« J’aime les choses originales qui reflètent le pays où je me balade. J’avais entendu dire qu’autrefois une chapelle bretonne avait été recouverte de coquillages. C’est ainsi que m’est venue l’idée de réaliser l’église de La Couarde, le village où j’habite, à partir de petits galets ».

En 2013, il s’attelle au projet. Six mois plus tard, la miniature d’église est terminée. Continuer la lecture de Bernard Borit miniaturise les églises rétaises