Le Messie de G.F. Haendel, dirigé par Marc Minkowski

La septième édition du Festival Ré.majeure a pris ses quartiers pour la première fois à la Toussaint. Jusqu’à présent, il avait lieu en mai. A constater le nombre important de spectateurs tout au long des trois jours qu’a duré l’événement, on peut se dire qu’il y a du monde dans l’île même en arrière-saison touristique.  Et lorsque j’entends dire qu’à l’île de Ré, il ne se passe pas grand chose en dehors de l’été, je souris…

Ce nouveau post vous propose donc aujourd’hui un soupçon de musique classique ! Ars-en-Ré - Le Messie - Marc Minkowski - 27 octobre 2017

Le tarif du concert de clôture était accessible à tout un chacun : 10 €. Il était même gratuit pour les moins de 26 ans. Il est vrai que les musiciens classiques affichent de plus en plus leur souhait d’aller au devant du public, afin de faire partager leur passion. En outre, il est bien révolu le temps où les femmes se paraient d’une robe longue, et les hommes d’un smoking, pour aller au concert, événement réservé à une certaine élite intellectuelle. La musique classique s’ouvre à tous, et c’est tant mieux !  Continuer la lecture de Le Messie de G.F. Haendel, dirigé par Marc Minkowski

Philippe Besson raconte Emmanuel M.

Peut-être avez-vu lu ou entendu parler du livre écrit par Philippe Besson, Un personnage de roman, paru en septembre dernier ?

A l’initiative du comité En Marche de l’île de Ré, l’auteur est venu, dimanche 5 novembre au Bois-Plage, raconter les coulisses de l’accession au sommet de l’Etat d’Emmanuel Macron, qu’il nomme Emmanuel M. dans son roman.


Un personnage de roman par Philipe Besson - novembre 2017
Continuer la lecture de Philippe Besson raconte Emmanuel M.

Regards croisés entre Guinée et Charente Maritime

Il y a quelques semaines je vous ai relaté la visite des sauniers guinéens à l’île de Ré, et les nombreux échanges qui durent depuis 1992, entre Boffa, localité de Guinée maritime, et la Charente-Maritime.

Je ne saurai trop vous inciter à aller découvrir maintenant une exposition à La Rochelle. Elle a pour intitulé : É BORO TO MA. En français, ces mots signifient Regards croisés.

L’expo est en place dans les jardins du Conseil départemental. Elle dure jusqu’au vendredi 27 octobre. Elle est ouverte au grand public, de 9 h à 18 heures, uniquement en semaine. Et c’est gratuit.

Quoi dire de cette exposition ? Les mots sont faibles pour dire le ressenti. Elle est unique, magnifique, étonnante, intéressante… Elle a surtout un souffle incroyable.

Les photos sont celles de Pierrot Men, immense photographe malgache, de réputation internationale. Continuer la lecture de Regards croisés entre Guinée et Charente Maritime

Chère Gisèle Casadesus, nous vous disons au revoir

Mamé. C’est ainsi que ses huit petits-enfants, ses neuf arrière-petits-enfants et ses deux arrière-arrière-petits-enfants appelaient Gisèle Casadesus. Elle signait d’ailleurs de ces deux syllabes les courriers qu’elle leur adressait.

A l’occasion des 100 ans de Madame Casadesus, Paris Match avait réussi à réunir sept de ses huit petits-enfants.
Gisèle Casadesus et ses petits-enfants - mai 2014 - Photo Paris Match

L’immense artiste nous a quitté dimanche 24 septembre, elle avait 103 ans. Lucien Probst son mari et Gisèle ont choisi l’île de Ré pour dernière demeure. Luco, comme le surnommaient les petits enfants, est parti à l’âge de 100 ans. A l’ombre d’un arbre, il attendait son épouse depuis 2006. Continuer la lecture de Chère Gisèle Casadesus, nous vous disons au revoir

Madeleine Pauliac, bien plus qu’un livre d’Histoire

Parmi mes lectures de l’été, un livre m’a remué, Madeleine Pauliac, l’insoumise. Dès la couverture le grand regard, clair et franc, interpelle. La jeune femme est très jolie.

Et pourtant dans le titre le mot figure un mot : Insoumise. Signifie t-il rebelle ? indocile ? révoltée ? résistante ?

Madeleine Pauliac, l'insoumise par Philippe Maynial

C’est un document unique sur des événements qui se sont déroulés en Pologne, à la fin et après la deuxième guerre mondiale, en 1945. Philippe Maynial en est l’auteur.

Beaucoup de Rétais le connaissent, en particulier les habitants d’Ars-en-Ré et de Loix. Cet été, au salon du livre de l’île de Ré, l’Île aux Livres, ils sont nombreux à être venus lui faire dédicacer l’ouvrage.Philippe Maynial - L'Ile aux livres - 22 juillet 2017

Le livre est paru en février 2017. Rapidement il s’est imposé parmi les best-sellers des livres d’Histoire du palmarès l’Express/Lire, une référence en la matière. “ Je ne savais pas qu’en l’écrivant j’étais en train d’écrire un livre d’Histoire sur la Pologne ” confie t-il. Continuer la lecture de Madeleine Pauliac, bien plus qu’un livre d’Histoire

Souvenirs de Jazz au Phare 2017

Jazz au Phare, c’était il y a un mois. Oh que le temps passe vite…

Le festival prend de plus en plus sa place dans l’été rétais. Il en est à sa 8ème édition.

Saint-Clément des Baleines - Phares- 16 août 2017

Jazz au Phare - Jean-Yves Lacombe - août 2017
Jean-Yves Lacombe.

Jean-Yves Lacombe, contrebassiste professionnel, est aussi un excellent croqueur d’instants. Pendant les quatre jours du Festival il a rempli trois carnets d’aquarelles et de dessins, pris sur le vif. Tout au long de ce post, vous allez retrouver ses créations. Merci Jean-Yves de m’avoir permis de les partager.

Jazz au Phare - Août 2017
Dessin Jean-Yves Lacombe.

 

Encore une fois, la programmation est à la hauteur de l’événement.

Pour une telle manifestation, les bénévoles sont nombreux. Continuer la lecture de Souvenirs de Jazz au Phare 2017