Le basket, ça défoule !

Pendant une semaine, les jeunes de l’Entente basket (Ars, Saint-Clément, Sainte-Marie, Saint-Martin) ont participé au stage organisé dans la salle des sports d’Ars, pendant les vacances scolaires.

Stage de basket - avril 2013

Ce stage en est à sa 7ème édition. Les plus petits ont cinq ans, et ils se défendent déjà bien en basket, les plus grands ont dix-sept ans. Les 43 enfants participants ont l’air d’apprécier le sport, surtout quand il est pratiqué de façon ludique. Apparemment ils y sont accrocs, et ils en redemandent…

Cinq jours de sport, ça doit bien faire une trentaine d’heures pour la semaine. La base est le basket, au moins deux heures par jour. Mais ils ont aussi fait du hand, du foot, du kin-ball qui se joue avec un gros ballon, du volley, de la thèque qui est dérivée du base-ball, ceci afin de développer l’esprit d’équipe. Ils ont même eu droit à un parcours Koh-Lanta Continuer la lecture de Le basket, ça défoule !

Pyrénées J – 4

Trente jeunes de 12 à 17 ans, de tous les villages de l’île, partent à la neige dimanche prochain. Pas de grasse matinée ce jour-là, le départ a lieu de bonne heure. Destination, La Pierre Saint-Martin, dans les Pyrénées. Ils ne vont pas être déçus, il y a énormément de neige !

Pyrénées J - 3
La station est située à 1650 m d’altitude, les pistes montent jusqu’à 2150 m

Pour la troisième année, un séjour est mis en place par la CDC, il s’intègre dans le Projet Educatif Local. Avant de partir, les ados ont été consultés sur leurs envies afin de les impliquer dans l’organisation de leur semaine de vacances.

Des nouveautés cette année. En plus des activités de glisse, ski et surf, les animateurs ont prévu de leur faire découvrir la montagne, de jour comme de nuit, à pied, en raquette, en luge ou en VTT.  « Nous n’avons pas choisi la  facilité, nous partons en gestion libre dans un gite. La vie quotidienne, les délires de soirées, les galères de Continuer la lecture de Pyrénées J – 4

Elles peinturlurent

… du verbe peinturlurer, qui signifie à la fois peindre, colorier, barioler, gribouiller, et créer. Cours dessin K. Margaritis

Chaque mardi, un groupe de petites filles, de 7 à 10 ans, deviennent apprenties-artistes sous la haute et bienveilllante inspiration de Katherine Margaritis, elle-même artiste réputée. A 16h30, elle vient les chercher à la sortie de l’école. Ça se poursuit par un bon goûter dans la maison de Katherine à Ars, avec tartines, chocolat au caramel et jus de grenadine. Après, il faut se mettre au travail, selon le climat dans l’atelier ou dans la cuisine. Depuis deux mois, elles ont déjà réalisé des masques avec du carton et du papier journal,  des dessins représentant le  fond de la mer, une crèche, une couronne des rois, Continuer la lecture de Elles peinturlurent

Petit Gaillard des Pertuis

Axel et son grand-père Jojo Plaire
Axel et son grand-père Jojo Plaire

Samedi, Axel, 11 ans, s’est lancé, épaulé par son grand-père, Jojo Plaire, président des Gaillards des Pertuis. « J’avais envie de chanter » dit-il, en toute simplicité. Sur sa tête, le bonnet  de marin avec le pompon rouge, (ça porte bonheur quand on le touche !), celui que son papa portait lorsqu’il accomplissait  son service militaire.

Pour la première fois, Axel qui habite Saint-Clément des Baleines, et élève de 6ème au collège de Saint-Martin, se produisait avec le groupe de chants de marins.  Il ne connaissait pas  tous les chants, mais qu’importe, Continuer la lecture de Petit Gaillard des Pertuis

Score final : Bressuire 63 – Ré 60

Match cadets Ré contre BressuireÇa devient sérieux pour les Cadets de l’ Ile de Ré, le championnat régional de basket commence vraiment. On entre dans la deuxième phase, celle où les têtes de poules s’affrontent. Jusqu’à présent le parcours des jeunes Rétais s’est plutôt bien passé puisqu’ils ont terminé deuxièmes de leur poule dite de « brassage ». Samedi, ils rencontraient l’équipe de Bressuire, de grands gaillards Continuer la lecture de Score final : Bressuire 63 – Ré 60

Futur jockey

Damien Morin à l’école des jockeys de Chantilly

Damien devant école

C’était son rêve, il l’a exaucé. Depuis début octobre, Damien Morin, 15 ans, a été admis à l’AFASEC, la plus grande école et la plus fameuse école française des métiers de courses hippiques. Il a débuté à cheval aux Petites Écuries du Marais de Teddy Moreau à Ars-en-Ré. L’année dernière il était scolarisé en sports-études à Fontenay-le-Comte en Vendée. Son niveau d’études, sa détermination et son gabarit ont joué en sa faveur pour intégrer cette école de l’excellence. C’est à partir de la 4ème qu’il est possible d’y rentrer. La niaque, il l’a. Il a raflé

Continuer la lecture de Futur jockey