Les rapports du gardien-chef du pénitencier

A la fin du 19e siècle, la prison de Saint-Martin de Ré abritait les relégués et les transportés. Des condamnés en partance pour les bagnes de Guyane et de Nouvelle Calédonie.

Le gardien-chef de la prison était Monsieur Gabillon. Régulièrement il écrivait un rapport à son directeur, dans lequel il relatait les faits marquants du pénitencier.  Un carnet consigne dix ans de rapports, rédigés entre 1881 et 1891.

Carnet du gardien-chef de la prison de Saint-Martin - Avril 2017

Le 1er avril, le carnet a été offert au maire de Saint-Martin de Ré, Patrice Déchelette.

Ce don privé a été fait par un groupe d’une trentaine de Rétais et de Rétaises et des sympathisants de l’île de Ré. Six mois plus tôt, Jean-Louis Brin avait débusqué ce document mis aux enchères sur internet. Sous sa houlette, le groupe s’est démené pour ensemble l’acquérir, via une cagnotte en ligne et des dons reçus le jour de la Fête des Associations.

Le même 1er avril, le maire a donné le carnet au musée Ernest Cognacq.Saint-Martin de Ré - Don du carnet du gardien-chef Gabillon - 1er avril 2017

Continuer la lecture de Les rapports du gardien-chef du pénitencier

Le chic rétais révélé au musée

Voilà une bien attrayante exposition, présentée depuis quelques jours au Musée Ernest Cognacq. Intitulée Au Chic Rétais, elle nous renvoie cent ans en arrière, au début du XXe siècle.Affiche au Chic Rétais - Musée Ernest Cognacq - avril 2017

C’est un peu sur la pointe des pieds qu’il est donné au visiteur de pénétrer un monde passé.

La première prouesse de l’équipe du musée est d’avoir vraiment tiré parti de l’espace clos de la petite salle. Dès l’entrée le ton est donné par la perspective. Bienvenue dans le magasin de confection, là où les dames se faisaient coudre des habits.

Expo Au Chic Rétais - avril 2017

Continuer la lecture de Le chic rétais révélé au musée

La nouvelle jeunesse de l’église d’Ars-en-Ré

Mon clocher noir et blanc est emblématique de l’île de Ré. Je suis bien campée sur ma base, mais le temps a marqué mes pierres, l’eau s’est infiltrée dans mes murs, et a abîmé mon intérieur.

Je suis un monument classé : ma partie la plus ancienne a été construite au 11e siècle, il y a 950 ans.

Je suis l’église Saint-Etienne d’Ars, en rénovation pour quatre ans. Mes travaux ont débuté le 2 novembre 2016.

Ars - Travaux église - 7 novembre 2016
7 novembre 2016.

En 2005, l’intérieur du clocher a été consolidé, les vieilles pierres ont été restaurées, avant qu’il ne soit repeint. Les Casserons se souviennent bien des échafaudages qui montaient jusqu’au coq !

En 2008, la toiture a été entièrement refaite. C’étaient déjà des travaux conséquents. Continuer la lecture de La nouvelle jeunesse de l’église d’Ars-en-Ré

Blockhaus de la Conche, et de 3… et de 4

Jour après jour, la démolition des blockhaus de la Conche des Baleines se poursuit. Avant-hier, 29 décembre, les engins s’attaquaient au socle du dernier blockhaus de Couny. De ces deux bâtiments tombés sur la plage, il ne reste qu’un gros tas de gravats. 

Démolition du 4ème blockhaus - 29 décembre 2016
4ème blockhaus – 29 décembre 2016. 

Mon dernier post, à ce sujet, remonte à mi novembre.

Au Pas de La Solitude, à Saint-Clément des Baleines, la destruction des deux blockhaus s’est terminée à la fin du mois.

 

 

Les gravats concassés sont acheminés, par camion, sur le chantier de la digue de Saint-Clément en reconstruction. Là, ils vont être passés au concasseur, et ré-utilisés pour la nouvelle digue. Il y en a des tonnes et des tonnes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Continuer la lecture de Blockhaus de la Conche, et de 3… et de 4

La crèche vivante de André Léau

A Saint-Martin de Ré, la crèche vivante est une quasi institution.

Saint-Martin de Ré - Crèche vivante - 21 décembre 2016
21 décembre 2016. 

Depuis 20 ans, elle constitue un incontournable point d’animation sur le parvis de l’église.

Saint-Martin de Ré - Crèche vivante - 24 décembre 2016
24 décembre 2016.

Il faut rendre visite à Marguerite, la vache. Selon les jours, l’âne n’est pas le même. Le 21 décembre, c’était Hercule, au poil blanc ;  le 24 décembre c’était Galopin, un baudet du Poitou que beaucoup connaissent à l’île de Ré.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Continuer la lecture de La crèche vivante de André Léau

Blockhaus de la Conche, et d’un… et de deux

La démolition des blockhaus de la Conche des Baleines prend tournure. Le premier est à terre, le second n’est plus que l’ombre de lui-même.

Démolition blockhaus Conche - 10 novembre 2016
10 novembre 2016.

Lorsque les engins se sont attaqués à ces blocs de béton et de ferraille, nous avons été nombreux à être dubitatifs sur la rapidité à les voir disparaître. L’armée allemande avait prévu du solide pour ces défenses de plage, construites pour se prémunir d’un éventuel débarquement. Ils les avaient aussi équipées de canons.

Il faut se rendre à l’évidence, l’édifice comporte plus de ferrailles que de béton. Les pan, pan, pan, pan des pelleteuses font écho sur la plage.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Des questions se posent quant à la construction de ces blockhaus. D’où venaient les matériaux ? Qui les a bâti ? Continuer la lecture de Blockhaus de la Conche, et d’un… et de deux