Portraits de Casserons

Les Casserons, comme chacun le sait ou ne le sait pas d’ailleurs, sont les habitants d’Ars-en-Ré. C’est ainsi qu’on les nomme, car jadis les eaux du port de ce village regorgeaient de « casserons« , une variété de petites seiches. 

Pendant trente années, de 1977 à 2007, Gabriel-Axel Soussan, passionné de photos, a saisi visages et attitudes des Casserons. Les uns et les autres se sont habitués à le rencontrer dans le village, muni de son appareil photo, shootant le vif de leur vie quotidienne. L’époque était alors à la photo argentique. En remerciement, il offrait un tirage qu’il réalisait dans son labo photo.

En 2008, 120 de ses photos ont été exposées à Ars. Le succès a été immédiat et fulgurant. Au vu des clichés, chacun y est allé de sa petite anecdote, les souvenirs ont spontanément remonté. « J’étais follement ému. Les gens sont venus comme en pélerinage, pour retrouver des visages amis, connus ou disparus » dit-il. Depuis, Gabriel-Axel Soussan, n’a eu de cesse de rassembler ces photos dans un livre. C’est chose faite après moults péripéties.

« Mémoire du village Ars-en-Ré 1977-2007 » vient de sortir. Le livre est à la fois émouvant et terriblement présent, alors que bien des visages ne sont plus là. Il est un généreux témoignage.

 

L’auteur raconte…. Lorsque je l’ai interviewé, il y avait un de ces vents ! Continuer la lecture de Portraits de Casserons

350 vieilles cartes postales et photos

Le sixième livre d’Hervé Roques compile plein de cartes postales et de photos du nord de l’île de Ré que je n’avais encore jamais vues. De bonnes surprises !  Le contenu est dense. Livre Hervé Roques

Il est toujours intéressant de constater comment ont évolué les lieux, les sites, les bâtiments, les rues…  Et là, devant la profusion d’images, il y a matière à apprendre.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Ainsi qu’Hervé Roques l’indique en remerciements dans les premières Continuer la lecture de 350 vieilles cartes postales et photos

Ohé ohé les Rétais !

CRICRI - 18 marsDepuis trois ans, fidèlement tous les mois, un noyau dur se réunit. L’objectif, rassembler les vieilles chansons rétaises, que l’on chantait lors des fêtes, des mariages, des veillées, des banquets, pendant les moissons, et aussi quelques comptines. Avec pour projet la réalisation d’un livre-CD. 



Ils font partie du CRICRI (Comité pour le Recueil et l’Inventaire des Chansons Rétaises Introuvables), qui oeuvre sous l’aile des Amis du Musée Ernest Cognacq. Le CD s’intitulera «Qu’est-o qu’te m’chantes ? ». Des chansons pures souches,  en patois rétais, souvent pas le même au sud et au nord de l’île.  30 titres, avec la traduction Continuer la lecture de Ohé ohé les Rétais !

Avez-vous le vertige ?

Le vertige, ceux grimpés là haut n’ont pas l’air de l’avoir  !

Ils sont les alpinistes du bâtiment, de la société Ascension de Aytré, chargés de repeindre le clocher d’Ars. La société est spécialisée en travaux en hauteur et en milieux périlleux. 
Peinture clocher Ars

Depuis trois semaines, le clocher d’Ars se refait une beauté. Il en avait besoin. Trois mois après les gros travaux de restauration menés en 2005, la peinture noire avait déjà commencé à cloquer, en dépit de sa qualité écologique. La face  Continuer la lecture de Avez-vous le vertige ?

Un marais pédagogique, pour quoi faire ?

Marais pédagogique Loix - débutComment fonctionne un marais ostréicole ?  Comment s’y prendre pour une remise en état après des années d’inexploitation ?  Que peut-on y mettre dedans ? Voilà des questions que l’on peut se poser quand on n’y connait pas grand chose. Souvent ce sont les parents ou les grands-parents Rétais qui ont transmis leur savoir-faire. « Quand tu es Rétais, tu as un marais » dit-on.

Marais pédagogique - début

Pour les plus jeunes, cela ne va quand même pas de soi. La commune de Loix vient de lancer une expérience : créer, de toutes pièces, un marais pédagogique afin que les jeunes  l’exploitent en polyculture extensive. Un particulier Loidais a accepté de céder un de ses anciens marais ostréicole, déjà remanié. Du boulot, il y en a pour le faire revivre ! Continuer la lecture de Un marais pédagogique, pour quoi faire ?

Eglise de La Flotte, 700 ans d’histoire

AAMEC - Eglise de la Flotte

L’association Les Amis du Musée Ernest Cognacq (AAMEC) organise tout au long de l’année, de nombreuses manifestations ou animations  à l’attention des adhérents. Il y a trois ans, Nanou de Bournonville, présidente de l’association, avait proposé une visite de chaque village de l’île. A charge pour un intervenant local de faire découvrir, bénévolement, tel ou tel lieu historique ou patrimonial.

La boucle est bouclée, tous les villages ont été sillonnés. Cependant à la demande générale, une série analogue redémarre, autour de  thèmes différents. Il y a encore bien à dire et à découvrir dans nos bourgs. Nous les traversons, et nous ne connaissons pas toujours les trésors Continuer la lecture de Eglise de La Flotte, 700 ans d’histoire