Samuel et Paul, 49e champions du monde des Cazavants

Mercredi 17 août, Samuel Chaudet (à la barre) et Paul Derrieux (au foc), décrochent le titre de champions du monde des Cazavants, organisé par le CNAR (Cercle Nautique d’Ars-en-Ré) sur le plan d’eau du Fier. Ce n’est pas rien quand on a respectivement 14 ans et 17ans, visiblement, ça donne des ailes et le sourire…

Les deux garçons sont licenciés au CNAR. Samuel Chaudet et Paul Derrieux, 49e champions du monde des Cazavants - 17 août 2016

Borgnefesse, le Cazavant polyester sur lequel ils ont concouru, va pouvoir ainsi rajouter une quatrième étoile sur sa coque, puisqu’il a déjà gagné par trois fois. Alex Terrier, chef de la base nautique du CNAR, est le préparateur du bateau. Bravo !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

 

 

Continuer la lecture de Samuel et Paul, 49e champions du monde des Cazavants

A plat ventre dans la vase du port de Loix

Pour gagner la course dans la vase du port de Loix, il est préférable de bien maîtriser la technique. Au signal de départ : se jeter à plat ventre, se laisser glisser, ne surtout pas rester debout au risque de s’enfoncer dans l’argile, ramer tranquillement avec les bras au dessus de la vase, autant faire que ce peut jusqu’au point d’arrivée, ne pas paniquer, bien respirer, et afficher un large sourire….

Plus facile à dire qu’à faire !

P1050091

Depuis 18 ans, la course dans la vase est une tradition de la journée du Port. Samedi 3 août, le ciel radieux présage une belle édition.Loix - Journée du port - 3 août 2016

Continuer la lecture de A plat ventre dans la vase du port de Loix

Ile de Ré Galop, réunion de famille

Lorsque Véronique Vigouroux a créé Ile de Ré Galop, elle a très vite formulé un souhait : rassembler ceux qui, dès le début, ont dit oui à l’aventure de l’Ecurie de Partage.

Dimanche 3 juillet, son rêve s’est concrétisé.Rassemblement Ile de Ré Galop - 3 juillet 2016

364 personnes ont souscrit à la première Ecurie de Partage rétaise. Dimanche, la famille Ile de Ré Galop n’était certes pas au complet, mais la centaine qui le pouvaient sont venus prouver leur attachement au projet. Et voir de près, Lord of Gracie et le futur jockey, Damien Morin.

Lord est un très beau cheval. Une de ses qualités est incontestablement la sociabilité. Il se laisse caresser et prend placidement la pose au beau milieu du groupe. Les papotages ne l’effraient pas le moins du monde, bien au contraire. Stoïque et carrément fier, il goûte son statut de star au milieu d’un public qui l’admire. Une crème, ce cheval de course ! Mais cela ne signifie pas qu’il n’a pas de caractère. Capucine Nicot, son entraîneur, a constaté que « quand il sort des boîtes il aime dominer et se retrouver dans le peloton de tête. S’il se retrouve derrière, il perd le moral, il lâche prise, et il en joue ».

 

Continuer la lecture de Ile de Ré Galop, réunion de famille

La Roja, de retour à la casa

Mardi 28 juin, La Roja, l’équipe de football espagnole est repartie chez elle, au lendemain de sa défaite contre l’Italie. Arrivés le 8 juin, ils ne seront restés que vingt petits jours dans leur camp de base de Sainte-Marie-de Ré.

Au revoir les Espagnols !

Euro 2016 - Stade Marcel Gaillard - 5 juin 2016
5 juin 2016.

De ce passage, presque éclair, il en restera…

… des entrées de villages rétais, auxquelles ont été rajoutés leurs noms traduits en espagnol. Une façon de dire bonjour, plutôt bon enfant. Impossible d’ignorer que les Espagnols sont présents dans l’île.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

…des drapeaux, des fanions, des banderoles, des vitrines de commerces qui ont joué le jeu pour dire leur joie d’accueillir nos voisins européens, et ainsi animer de façon sympathique le mois de juin à l’île de Ré. Continuer la lecture de La Roja, de retour à la casa

Bienvenue à Lord of Gracie !

En fin de semaine dernière, Lord, un très beau cheval de 7 ans est arrivé dans son nouvel environnement à Saint-Clément des Baleines.

Cette recrue est la première de l’écurie de partage, Ile de Ré Galop, lancée par Capucine Nicot et Véronique Vigouroux.P1110160

Le 29 février, les 400 personnes qui ont dit oui, en participant à la souscription lancée pour mener à bien l’aventure rétaise, ont reçu ce mail :

« Bonjour… je m’appelle Lord of Gracie. A l’issue de la course à Chantilly du 26 février où je suis arrivé second, j’ai eu la chance d’être l’heureux élu pour représenter la première Écurie de partage ! J’ai découvert ma nouvelle maison et appris avec stupéfaction que je n’étais pas le cheval d’une ou deux personnes mais de 400 !!!!! 

Permettez-moi de me présenter : Je suis un pur-sang anglais, j’ai 7 ans. Je pense que Véronique et Capucine m’ont choisi pour mon âge de raison et ma brillante carrière;-) mon caractère sociable et ma grande maniabilité en course. Je peux courir devant, derrière, sur le gazon, comme sur les pistes en sable fibrées de 1800 m à 2400 m, rien ne me dérange… Je suis courageux et toujours content d’aller aux courses et …ma grande mission va être de former Damien dans toutes les tactiques de courses afin qu’il devienne un jour un grand jockey. 

Je vais prendre mes marques et vous tiendrai informé de mon calendrier sportif. Si vous voulez me suivre régulièrement je vous invite à me rejoindre sur ma fan page Facebook Île de Ré Galop ou sur Instagram. Mais une sélection de mes plus belles photos vous sera régulièrement envoyée par email !

En attendant je vous remercie tous et toutes de me permettre d’être votre ambassadeur pour cette magnifique aventure ».Ecurie Ile de Ré Galop - 5 mars 2016

La souscription des parts a été close début janvier. Trouver la perle rare, qui corresponde aux souhaits Continuer la lecture de Bienvenue à Lord of Gracie !

Le basket des mini-poussins

Ils ont entre 6 et 9 ans. Ils sont en catégorie mini-poussins de basket. Les plus jeunes débutent. Les autres ont commencé il y a deux ou trois ans. Tous adorent ce sport qu’ils pratiquent dans la salle d’Ars-en-Ré.Basket des mini-poussins - janvier 2016

Tous les vendredis soirs, après l’école, ils se retrouvent pour l’entraînement. C’est du sérieux ! chaque week-end, les grands jouent de vrais match, et les petits tous les quinze jours. 

Basket des mini-poussins - janvier 2016

Bruno et Nicolas Palvadeau les coachent et leur apprennent les fondamentaux : tirs, passes, dribbles, ainsi que le respect des règles et des autres : copains, arbitres, entraîneurs. Et la nécessité de partage à l’intérieur du groupe. Et visiblement ils y trouvent grande joie.

Le vendredi ils sont entre 15 et 20, en majorité des garçons. « Les filles sont bien évidemment admises, malheureusement elles ne sont pas nombreuses. Alors Continuer la lecture de Le basket des mini-poussins