29 logements au Clos des Brises Marines

Début janvier on a vu un ballet de camionnettes passer dans les rues d’Ars-en-Ré : 29 familles étaient en plein déménagement et s’installaient dans leurs nouveaux logements du Clos des Brises Marines.

P1290453

En venant de Saint-Clément des Baleines, à l’entrée du village, à l’angle de la rue Thiers et de la rue du Graffaud, le site des Brises Marines se déploie sur plus de 5 ha. Les 29 logements à loyer modéré occupent une parcelle de 3800 m2. La crèche attenante et le RAM (Relai d’assistantes Maternelles) sont opérationnels depuis octobre dernier.

Les logements sont labellisés BBC (Bâtiments Basse Consommation). La production d’eau chaude et le chauffage sont assurés par une chaufferie collective à bois alimentant l’ensemble du lotissement, y compris la crèche. Ils répondent tous aux normes d’accessibilité pour les personnes handicapées et chaque logement dispose d’une place de parking extérieur. 

En tout, il y a dix logements individuels : un T2, deux T3 et sept T4 +  dix neuf logements collectifs : cinq T2, treize T3 et un T4.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La Communauté de Communes a acquis le terrain en 2010 pour 3,5 millions €. Le permis de démolir les anciens bâtiments a été signé fin 2011. Les travaux de démolition ont commencé fin 2012. La première pierre a été posée en juin 2013.

Cinq ans après, les logements sont disponibles. En passant devant, j’ai pris quelques photos de l’avancement du chantier. Impressionnant, et somme toute plutôt rapide. 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

P1290436

 

Habitat 17 est le bailleur social des logements. La construction a coûté 3 143 403 €.

Le chantier a bénéficié de subventions : Etat 58 500 € – Région Poitou-Charentes 49 655 € – Conseil Général de la Charente-Maritime 147 000 € – Communauté de Communes de l’île de Ré 300 000 €.

Les prix des loyers sont modérés, comme l’indiquent les tableaux ci-après communiqués par Habitat 17.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le 30 janvier, le Clos des Brises Marines a été officiellement été inauguré, en présence de nombreuses personnalités. 

DSCN0720

Ce site des Brises marines est inscrit dans l’histoire du village d’Ars. Au début du 20ème siècle, c’était une école de garçons, dirigée par Louis Achille Porsin. Puis en 1916, des enseignants ont l’association des Pupilles de l’Enseignement Public de Charente maritime (PEP 17). En 1925, s’ouvre un orphelinat et un préventorium, Colonie scolaire de la Fondation Porsin. Au fil du temps, le lieu s’est nommé Les Brises Marines. Après la 2ème guerre mondiale, l’établissement  a été reconnu d’utilité publique fin de recevoir des enfants déficients physiques pour des séjours plus ou moins longs. En 1959, 114 enfants ont été hébergés à l’aérium. En 1973, l’aérium devient institut de rééducation psycho-pédagogique et en 2005, institut thérapeutique éducatif et pédagogique (ITEP). En 2005, les Brises Marines ont fêté leurs 80 ans. La fermeture a été demandée en 2006 par la DASS, pour redéployer l’établissement sur le continent. Mai  2009 a vu la délocalisation de l’ITEP (Institut thérapeutique, éducatif et pédagogique) sur le continent, à Rompsay-Périgny.  

Le lieu a toujours gardé une vocation sociale, qui aujourd’hui se perpétue.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

 

 

D’autres constructions de logements à loyers modérés sont actuellement dans les tuyaux. A Loix : 29, au Bois-Plage : 40 et Saint-Martin de Ré : 63. Façon de régler un tant soit peu le cruel problème de la faible offre des locations à l’année à l’île de Ré, dont par ailleurs les prix des loyers sont bien souvent exorbitants.

 

Laisser un commentaire