Barbe Bleue, camion-boutique itinérant

Autrefois des camions commerçants sillonnaient les territoires ruraux. Ils allaient au devant des populations des campagnes, les supermarchés n’existaient peu ou pas, et tout le monde ne disposait pas d’une voiture pour se rendre à la ville. Un coup de klaxon indiquait que le boulanger, le rémouleur, le boucher, le charcutier, le poissonnier étaient arrivés au coin de chez vous. Du vrai commerce de proximité…

Existaient aussi des camions-magasins qui proposaient des vêtements fonctionnels pour travailler dans les champs et de quoi s’habiller pour les sorties. Aujourd’hui, un tel commerce itinérant subsiste à l’île de Ré. Vous l’avez sans doute croisé dans les rues des villages. Le nom de ce camion : Barbe Bleue. Ça ne s’invente pas !

Il fait partie de la vie quotidienne rétaise, très attendu par ses fidèles clients, qui apprécient le shopping à domicile. Quoi de neuf ce mois-ci ?P1300998

Depuis 25 ans, toutes les semaines, précisément chaque mardi et jeudi, Michel Rougier, tourne dans les dix villages de l’île au volant du camion-boutique Barbe Bleue. Il propose toujours de solides bleus de travail, pas faciles à dénicher de nos jours. C’est fou ce que ce camion peut contenir, une véritable caverne d’Ali-Baba ! Il y a là des sous-vêtements et de quoi s’habiller au quotidien en fonction des saisons, mais également des habits pour les jours de fête, des draps, du linge de toilette, de la literie sur commande. Et s’il n’a pas le produit souhaité le jour J, il revient la semaine suivante le livrer à domicile.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

« Ma clientèle est composée de femmes et d’hommes, de tous âges, et même des jeunes qui n’aiment pas aller dans les magasins. Depuis le temps, je connais leurs goûts et leurs habitudes. Au-delà du commerce, le camion-boutque créé du lien social. Je retrouve mes clients, ils me donnent des nouvelles, les naissances, les décès, les mariages. Ils m’expliquent les liens de parenté entre les uns et les autres. Je connais le prénom des enfants et des petits enfants, et même celui de leurs animaux domestiques. Il y a beaucoup d’échanges autour du camion. J’aime beaucoup mon métier. En plus je suis au grand air et je rencontre des personnes de différentes origines et de différentes cultures » raconte t-il.

P1300978

 

 

A Saint-Clément des Baleines je suis tombée sur Lucienne Penaud qui faisait ses emplettes.

Michel Rougier va partir à la retraite en juin prochain, mais un autre représentant prendra le relais. Dans le département de la Charente-Maritime ils sont cinq à assurer de telles tournées, et en France 390 boutiques itinérantes Barbe Bleue battent ainsi la campagne. La marque existe depuis 60 ans.P1310015

Tout ceci pour dire que ce genre de commerce répond à un besoin : du service et de la proximité.

Parallèlement une tendance s’affirme, celle des food-trucks. Ils n’ont rien inventé, ils ont repris la formule de l’itinérance en la mettant au goût du jour. L’été dernier le Moule-Walk de Stephen Cadre a connu un franc succès. Dès le 1er mai, nous le retrouverons à l’île de Ré, avec de nouvelles idées d’événements.

 

2 thoughts on “Barbe Bleue, camion-boutique itinérant”

Laisser un commentaire