La digue du Boutillon prend forme

La dernière fois que je vous ai parlé de la digue du Boutillon, c’était le 4 janvier. La météo était affreuse, la mer avait envahi tout le parking devant. Depuis un mois, cela n’a guère changé, avec ce fichu vent et cette fichue houle.

Voici donc en images un résumé d’un mois de travaux de la reconstruction de la digue. Malgré les conditions climatiques épouvantables, je trouve que le chantier avance plutôt bien.

Digue du Boutillon - 7 février 2014
Vendredi 7 février 2014.

Un petit retour en arrière.

Digue du Boutillon - 5 janvier 2014
Dimanche 5 janvier 2014.

5 janvier. Le panneau recommande la prudence : inondation. Vous vous souvenez que la digue a bien vu l’eau le 1er janvier !

 

 

 

 

6 janvier. Opération dégagement des poutrelles qui risquent d’empêcher les évacuations d’eau de mer, les caniveaux sont déblayés. Il y de la boue bien collante partout. Le côté gauche de la digue, qui n’est pas encore en réfection, s’est énormément dégradé. Il faut parer au plus pressé pour boucher la brèche avant qu’elle ne s’aggrave. Les palplanches n’ont pas bougé fort heureusement, mais le chantier a sacrément pris l’eau.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

7 janvier. Sur la route, les camions font un ballet incessant, ils transportent de la terre récupérée des fondations de l’ancienne digue.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

9 janvier. Il a du mouvement du côté des cailloux.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

13 janvier. Fenêtre météo. L’eau est toujours en permanence pompée dans le chantier, les formes de la digue commencent à se dessiner, avec la pose de matériau drainant. Sur la plage, il y a d’innombrables déchets.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

15 janvier. Les tas de cailloux, de terre et de graviers diminuent considérablement.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

17 janvier. Ça y est, je commence à comprendre à quoi va servir le concassé des pierres de l’ancienne digue. Les pompes sont toujours en marche, même si  le soleil daigne enfin se montrer. Ça me fait tout drôle, car il n’y a les plus les gros tas de cailloux qui faisaient en quelque sorte un deuxième rempart…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

21 janvier. Ça suit son cours, les cailloux sont étalés presque sur toute la longueur. Il y a maintenant du géotextile posé en contrebas, sur ce qu’on appelle des parafouilles.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

25 janvier. Une autre pose de géotextile sur la digue. Encore plus de déchets sur la plage. Et ce  sable, qui commence vraiment à s’accumuler autour du chantier.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

31 janvier. Re-gadoue, la mer est de nouveau par dessus la digue, Il y a du sable jusque sur la route.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

4 février. La digue est recouverte d’un matériau gris. Le vent est épouvantable, sous les bourrasques j’arrive à peine à tenir debout. Maintenant qu’il ne reste plus de tas de cailloux, on voit bien les ravages de la mer au pied de la deuxième partie de l’ancienne digue. Les trous sont impressionnants.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

7 février, vendredi dernier. La suite se prépare. Et il y toujours autant, voire plus, de déchets sur la plage !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Au fil de ce dernier mois j’ai filmé à plusieurs reprises, les vidéos montrent bien les affreuses conditions climatiques. Même les énormes engins sont secoués… Le vent souffle dans la caméra, c’est peu dire…

Rendez-vous dans un mois.

Une réflexion au sujet de « La digue du Boutillon prend forme »

  1. bonjour
    je suis passee hier a la digue du boutilon quel chantier!! c est impressionnant
    nous allions a la plage juste apres …il n y a maintenant plus de plage que des gros rochers et le recul de la dune est impressionnant …….j adorais cette petite plage……tant pis …….

Laisser un commentaire