Les pompiers en manœuvre au Lizay

Le matin du dimanche 18 mai, il y a une semaine, par un soleil radieux j’ai eu la chance de suivre les sapeurs-pompiers qui opéraient une manœuvre Feux de forêt au Lizay, aux Portes-en-Ré.

Un tel exercice permet de simuler des situations concrètes au travers d’ateliers sur le terrain, et de tester le matériel au cœur même de la forêt. Et ce, avant l’été, afin de parer à une éventualité d’incendie que l’on espère bien évidemment ne pas voir se produire !

Tous les représentants du Groupement nord du département de la Charente-Maritime étaient sur place, dont Châtelaillon, Villeneuve, Mireuil, Courçon, Aigrefeuille, Surgères, Marans, avec en plus tous les Centres de l’île de Ré : La Flotte, Sainte-Marie, Saint-Martin, Ars et Les Portes.

Avaient été mobilisés quinze camions-citernes Feux de Forêt, sept véhicules 4X4 dits de gestion des unités forestières + six autres véhicules 4X4 pour assurer l’encadrement. C’est dire que cette manoeuvre était importante.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il y avait du monde dans la forêt : 60 pompiers volontaires, des hommes et aussi la gente féminine, particulièrement bien représentée et active.

La coordination était assurée par le Capitaine Damien Marsac du Centre de secours principal de La Rochelle-Mireuil. En amont le sergent Clément Dardillac, responsable du Centre de Première Intervention (CPI) des Portes, et son équipe, épaulés par le sergent Alexis Budet du Centre Secours d’Ars-en-Ré, avaient préparé cette importante manœuvre. Pour la première fois, le Lieutenant-Colonel  Bruno Gervais, responsable du groupement nord du SDIS 17,  leur avait délégué l’organisation un tel déploiement d’hommes et de matériel sur le territoire rétais.

Fort heureusement la météo était clémente, car la manoeuvre a duré plus de quatre heures.  Quatre ateliers ont été montés : remplissage des camions à partir de la citerne du Petit-Bec, en langage pompier ça se dit dynamisation d’un point d’eau, dans le massif forestier établissement d’une lance jusqu’à 120 mètres, prolongation de la petite lance feu de forêt, puis ensuite  protection de point sensible et défense d’habitation. 

Munis des lourdes vestes de protection contre le feu, et avec des équipements allant pour certains de 25 à 30 kg, les pompiers ont avoué avoir eu un peu chaud. On veut bien les croire !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le dernier exercice a consisté à assurer une ligne d’appui le long du pare-feu de la forêt du Lizay, sur 300 mètres, avec l’ensemble des 15 camions en poste tous les 20 mètres :  tous les moyens sont mis  en oeuvre pour arrêter au plus vite le feu, avant qu’il ne se propage dans ce secteur boisé.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après les manoeuvres, il faut bien sûr plier soigneusement le matériel et nettoyer les engins qui ont vu le sable de près et écouter le premier débriefing à chaud du capitaine Damien Marsac. Il était ensuite temps de reprendre quelques forces. La mairie des Portes-en-Ré a offert le pot de l’amitié, les Amicales des Centres de secours d’Ars-en-Ré et des Portes ont offert les huîtres, et le service Formation du Groupement territorial a offert le casse-croûte.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les pompiers de nos casernes rétaises suivent des formations. Certains sont spécialisés en feux de forêts, d’autres sont sauveteurs nautiques et encore d’autres gèrent plus particulièrement les accidents de la route et de la circulation.

Sébastien et Gaëlle, deux pompiers volontaires du CPI Les Portes-en-Ré ne sont pas encore intégrés dans la brigade Feux de Forêt. Toutefois ils étaient chargés du reportage photo, pour le souvenir.  Sébastien était équipé d’un drone. Voici quelques unes de ses photos vues du haut, et celles de Gaëlle qui officiait dans la forêt. Magnifiques prises de vues !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et si vous avez envie de découvrir les images en vidéo, les voici…

Une réflexion au sujet de « Les pompiers en manœuvre au Lizay »

  1. Bravo pour ce magnifique reportage , trés bon résumé … Merci à l’ensemble du personnel des différents centres, engagé et présent, pour cette manoeuvre ainsi qu’aux officiers et sous officiers pour l’organistaion et l’encadrement que demande une telle manoeuvre !!!
    Cordialement Clément Dardillac

Laisser un commentaire