Olivier Falorni, réélu député de la 1ère circonscription

La semaine dernière, au 1er tour des élections législatives, Oliver Falorni était en ballottage favorable, devant sa concurrente Otilia Ferreira (Modem-LREM).

Hier, dimanche 18 juin, plus de doutes. Il est élu avec une confortable avance dans la 1ère circonscription de la Charente-Maritime. Il recueille 69,02 % des suffrages exprimés, soit 25 765 voix. 15 852 voix séparent les deux candidats.Tract de campagne de Olivier Falorni - juin 2017

Pour l’île de Ré seule, qui compte pour 15 % des inscrits de la 1ère circonscription, l’écart de voix est de 3 570.2ème tour des législatives - 18 juin 2017

Globalement, l’île de Ré a d’ailleurs plus plébiscité Oliver Falorni (73,9 %) que la moyenne de la circonscription (69,02 %). Et encore plus la partie nord de l’île (75,2 %).2ème tour des législatives - 18 juin 2017

2ème tour des législatives - 18 juin 2017Le détail par village fait apparaître de petites disparités.

Olivier Falorni obtient un score supérieur à 75 % à Saint-Clément, aux Portes, à Saint-Martin et à La Flotte.

Le score le plus bas, néanmoins très fort, est obtenu à Loix avec 68,7 %.

2ème tour des législatives - 18 juin 2017

Comme partout en France, l’abstention a battu des records.

2ème tour des législatives - 18 juin 2017Les urnes n’étaient pas non plus très pleines à l’île de Ré. 49,47 % des inscrits se sont déplacés pour voter.

En comparaison, au niveau de la circonscription le chiffre est de 43,42 %, et pour la France il est de 42,64 %.

 

Olivier Falorni siègera pour cinq années, sous l’étiquette Divers Gauche, comme lors de sa précédente mandature.

Nous sortons d’une longue période électorale. Les prochaines élections seront les Européennes en 2019 et les Municipales en 2020.

Une réflexion au sujet de « Olivier Falorni, réélu député de la 1ère circonscription »

  1. Bonjour à tous,
    Sans en être la seule explication, reconnaissons que la canicule de ce dimanche n’aura pas favorisé les sorties et les déplacements. Nombreux sont ceux qui auront reculé face au devoir électoral… dommage, la République méritant quelques efforts de la part de chacun…
    Oui, Olivier est brillamment réélu, et cette fois il l’aura été pour ce qu’il est, non pas par un vote contre une quidam dont notre canton ne voulait pas…
    Indiscutablement, nous aurons à nouveau pour 5 ans un député aussi efficace et engagé que libre et épris de discernement. Bravo Olivier !

Laisser un commentaire