Voeux communautaires 2017

Vendredi dernier, 13 janvier, c’était la cérémonie des voeux de la Communauté de Communes. Elle est traditionnellement attendue, car elle promet un moment de détente, en plus des discours officiels qui délivrent généralement des informations intéressantes.Banderole voeux CDC 2017

La salle du Bois-Plage affiche complet : 950 présents, plus que d’habitude. Des personnes que l’on ne voit pas habituellement aux voeux ! Tiens…  

Serait-ce la présence du préfet, Eric Jalon, qui intervient pour la première fois à ces « voeux célèbres », ainsi qu’il les qualifie ? Serait-ce le bouche-à-oreille qui fait son effet au fil des ans, car cette cérémonie réserve toujours des surprises ? 

Dominique Bussereau, président du Conseil départemental, ouvre la soirée.

Lionel Quillet et Dominique Bussereau - 17 janvier 2017

Il évoque l’important réseau de défense de côtes qu’est la construction de digues dans tout le département, mené avec le concours de l’Etat et de la Région. Il rappelle qu’il a désigné Lionel Quillet, 1er vice-président du conseil départemental, à la Commission Mixte Inondations, qui valide les projets à l’échelon national, et qui dépend du Ministère de l’Environnement. 

On sent bien que l’Ecotaxe, combattue par des groupes d’Oléronnais, l’agace quelque peu : « Elle a deux objectifs : défendre les paysages, la protection, l’estran, les plages, et développer le transport public pour qu’il soit une alternative à la voiture, en particulier certains week-ends et pendant la période estivale. C’est une ressource  au service des Rétais. Les Oléronais y réfléchissent. Certains, qui ont la vue basse considèrent que ce serait un retour en arrière. Ceux qui ont la vue haute, qui ont le sens du service public et de l’avenir de nos territoires, voient bien que ce serait pour l’île d’Oléron, qui n’a pas toujours fait les mêmes efforts de défense historiquement de ses paysages que l’île de Ré, un moyen de les améliorer et de développer le transport public. Il faut veiller ardemment, juridiquement, politiquement, il faut que vous nous souteniez, pour que nous puissions conserver ces instruments à votre service ».

Dominique Bussereau souligne par ailleurs : « La CDC de l’île de Ré mène les grands projets avec beaucoup de talent. Vous avez de la chance d’habiter un merveilleux joyau, auquel rêvent des milliers de Français ».

Lionel Quillet et Olivier Falorni - 17 janvier 2017Le mandat d’Olivier Falorni, député de la Charente-Maritime, prend fin en juin prochain. Il en brigue un second. Il s’est exprimé sur les trois sujets sur lesquels il s’est particulièrement investi à l’Assemblée nationale durant ces cinq années.

Deux ont abouti. Dans le cadre de la lutte contre l’islamisme radical et le terrorisme, la fermeture des casinos, des préfabriqués construits dans les cours des prisons est en voie de concrétisation. La veille de voeux rétais, il a défendu une loi, la sienne, qui vise à préserver les animaux dans les abattoirs. Des contrôles vidéos y seront mis en place, à la main de l’Inspection vétérinaire, de façon à dissuader et à réprimer des actes de maltraitance sur les animaux. Une première en Europe.

Quant au droit pour l’être humain de finir sa vie dans la dignité, un combat « philosophique » qui lui tient à coeur, il reste encore à conquérir. Pour terminer, le député a souhaité à tous « une année de lueurs d’espoir, et pleine de liens serrés pour notre liberté ».

Eric Jalon - Préfet Charente-Maritime - 13 janvier 2017

Eric Jalon, préfet de la Charente-Maritime, revient longuement sur les PPRL des communes rétaises (Plans de Prévention des Risques Littoraux) en cours de révision. Depuis  2013, ils ont fait l’objet de débats serrés et de contestations de la population et des élus à propos des modélisations des cartes d’aléas.

Les PPRL, travaillés avec les maires et les conseils municipaux, et établis dans le détail commune par commune, devraient sortir à la rentrée. Après ce sera l’enquête publique lancée au cours de l’été, puis suivie de son approbation. Sur la forme, le Préfet a affiché sa volonté de dialogue. Et le même souhait à propos du PLUI (Plan Local d’Urbanisme Intercommunal), en cours d’élaboration. Ces documents vont régir notre vie locale pour les quinze prochaines années.

En vidéo, voici presque in extenso, la déclaration d’Eric Jalon. Elle dure 9 minutes. Ceux qui n’ont pas assisté aux voeux pourront constater que la concertation semble revenue entre l’Etat et l’île de Ré, tout du moins sur la forme. Et que tous souhaitent sortir la situation de blocage actuelle, arbitrée par les tribunaux pour la plupart des dossiers.

Cependant le fond reste identique. Et notamment la circulaire du 27 juillet 2011 qui a mobilisé les Rétais, qui est toujours valide : « Je suis là pour appliquer une règle de droit, et que nous la comprenions ensemble » a t-il notamment justifié.


Les voeux 2017 de la CDC sont placés sous le thème de l’arbre. 

Voeux CDC - Thème arbre - 17 janvier 2017

Faites un voeu pour notre île ! Des fac-similés de feuilles d’arbre étaient mis à disposition pour que tout un chacun puisse inscrire son souhait, et le déposer dans le tronc. Je suis curieuse de savoir combien de voeux ont été formulés vendredi soir, et de quelle nature ils sont…

Pourquoi l’arbre ? Du 1er au 23 avril, le mois de l’Environnement sera consacré à la valorisation des forêts rétaises, et à celle des écosystèmes et des espèces qui les habitent.  

Lionel Quillet - Président de la CDC - 13 janvier 2017Lionel Quillet, président de la CDC, a d’abord fait applaudir les gendarmes qui ont mis la main sur les jeunes qui ont brûlé huit voitures et un scooter pendant la nuit du Réveillon, dans la partie sud de l’île.

Il a dressé un bilan des actions menées au profit de la vie permanente, « les racines de l’arbre », et de sa nécessaire stabilisation, en particulier celle des jeunes couples avec enfants.

La construction de logements à loyer modérés à Ars, Loix, et bientôt à Saint-Martin, à Rivedoux, au Bois-Plage, à La Flotte et à Sainte-Marie. « 9 % de la population de l’île de Ré vit aujourd’hui dans ces logements, ils stabilisent la vie permanente, et la liste des demandes est longue ».

Il a mis en évidence le rôle essentiel des associations, 350 sont répertoriées, et le maillage des cinq crèches de l’île, dont la prochaine ouverture de celle, parentale, à Sainte-Marie.

« Un rouage essentiel, la vie culturelle avec La Maline. Sa reconstruction sera un des grands projets de l’année.  Si nous n’avons pas de contentieux, les travaux démarreront en septembre 2017, pour une livraison en mars 2019 ».

« Le service déchets : il faut que nous arrivions progressivement à quelque chose de plus juste, basé sur la levée et non pas sur le foncier, car le système actuel est coûteux pour tous ».

Le très haut débit est à l’ordre du jour. « Il est fondamental. En 2020-25, la Charente-Maritime sera équipée. A l’île de Ré, les professionnels pourront en faire la demande, avec participation financière. Les particuliers seront équipés à partir de 2020. Elle sera d’abord déployée sur Saint-Martin ». 

Le PLUI (Plan Local d’Urbanisme Intercommunal) occupe les agendas depuis quelques mois, et encore pour un bon moment. « Il part bien. 300 personnes ont déjà participé aux ateliers organisés par la CDC au cours du dernier trimestre 2016. En mars, le PADD (Projet d’Aménagement et de Développement Durable) vous sera présenté. La concertation sera ouverte aux citoyens, au cours de réunions publiques ». 

L’agriculture est au coeur de 2017. Des projets sont en cours avec la Chambre d’Agriculture, en concertation avec le comité CIGALE (Comité Intercommunal pour la Gestion de l’Agriculture à l’île de Ré) : « Une nouvelle orientation se met en place, mais il y a un besoin de foncier. Des discussions ont cours avec les maires, notamment  pour des bâtiments mutualités ».

Pour l’écotaxe, Lionel Quillet s’est indigné : « Et si on la supprimait ? Ça marchait tellement bien ! Je n’ai pas de plan B sans écotaxe. Je ne sais pas faire sans son financement pour l’environnement. Je ne sais pas faire sans un pont payant pour la circulation. Sans écotaxe, ce n’est pas la même vie, et ce n’est pas la même île. Aujourd’hui, elle est remise en cause ! Il y a un moment où il faut respecter les territoires ».

Les digues : Le Boutillon et la Flotte seront inaugurés en février. Loix et Saint-Clément sont en cours. Le projet pour La Couarde est retardé en raison de la présence d’une plante protégée, la scrofulaire (!),  il sera néanmoins lancé fin 2017. Suivront Rivedoux, Sainte-Marie. Ars et Les Portes seront lancés en 2018. Et Saint-Martin, qui souhaite une porte pour le port, peut-être en 2019 ? « Les procédures sont complexes ». Ces travaux coûtent 70 millions € au total.

Une information : au 1er septembre, le transport sera de la compétence de la Région et non plus du Département : « Ce ne sera plus une mouette mais un lion ! ».

Depuis quelques années, la cérémonie des voeux de la CDC comporte une séquence cadeaux  liée à l’actualité rétaise, amusante, derrière laquelle se cachent des messages ciblés. A chaque fois, le secret du contenu est bien gardé, et la surprise totale. Cette année, le thème de la nature a donc été choisi.

Monsieur le Préfet a reçu un cadeau volumineux, pour lui faire penser aux protections de côtes de l’île de Ré, digues et dunes. Il va incontestablement prendre de la place dans son bureau ! Cette maquette cadeau, a été réalisée par Hélène Gaudin, animatrice du patrimoine à la CDC, entre autre douée pour les arts graphiques.

« Avec ces digues et les modélisations, les PPRL ne devraient pas poser de problème, et l’île de Ré retrouvera de la quiétude » a souri Lionel Quillet, en promettant au Préfet de la lui faire livrer.

Cadeau "digues Ile de Ré" pour le Préfet - 13 janvier 2017

Une série d’arbres et de plantes ont été offerts, accompagnés d’un commentaire du président de la CDC.

« Pour Olivier Falorni, élu du peuple, un peuplier d’Italie. C’est le plus petit que nous avons trouvé ! »Voeux CDC 2017  - Olivier Falorni - Peuplier d'Italie« Pour Dominique Bussereau, une vue à long terme, une vue lointaine, une vue d’Extrême-Orient, une volonté, la Chine. Un Sophora de Chine ».Voeux CDC 2017  - Dominique Bussereau - Sophora de Chine

« Quel est l’emblème des gendarmes ? La grenade ! Donc un grenadier pour les gendarmes ».Voeux CDC 2017  - Gendarmes - Grenadier

« Pour les pompiers, un arbre de feu du Chili ». Voeux CDC 2017  - Pompiers - Arbre de feu du Chili

« Pour le Conservatoire du Littoral, un chardon bleu. Oui, on a mis un peu de bleu dessus ! »Voeux CDC 2017  - Conservatoire du Littoral - Chardon bleu« Pour l’ONF un sapin de Noël à mettre sur les dunes ! »P1140858-005

 Pour Patrice Raffarin, maire de Rivedoux : « Un chêne liège pour les bouchons ».P1140858-006

Pour Léon Gendre, maire de La Flotte. Il était excusé, car en vacances : « Non, pas un cactus… Un ginkgo biloba pour la longévité. Parce qu’à sept mandats, il n’en reste plus que sept à faire pour encore 40 ans de mandat ».Voeux CDC 2017  - Léon Gendre - Gingko biloba

Pour Gisèle Vergnon  maire de Sainte-Marie :  « Que fait-elle douze fois par jour ? Elle boit du thé ! Donc bien évidemment, un arbre à thé ».Voeux CDC 2017 - Gisèle Vergnon - Arbre à thé

 

Pour Patrice Déchelette, maire de Saint-Martin : « Un prunier, pour l’ensemble de son oeuvre et de ses contraventions ».Voeux CDC 2017  - Patrice Déchelette

Pour Jean-Pierre Gaillard, maire du Bois-Plage : « Une vigne ». Il fallait avoir assisté aux voeux de l’année dernière pour comprendre le message…

P1140858-010Pour Patrick Rayton : « La scrofulaire. Comme on ne l’a pas trouvée, on a fait une photo ! ». Cette plante est protégée, mais elle cause bien des soucis au maire pour la réalisation de la digue de sa commune. Voeux CDC 2017  - Patrick Rayton - Scrofulaire

Pour Jean-Louis Olivier, maire d’Ars : « Un noisetier, symbole de la sagesse ».Voeux CDC 2017 - Jean-Louis Olivier - Noisetier

Pour Gilles Duval, maire de Saint-Clément : « Quel est son projet préféré actuellement ? Le Moulin Rouge ! Donc du blé rouge. Oui, on a aussi peint dessus…» Voeux CDC 2017 - Gilles Duval - Blé rouge

Pour Michel Auclair, maire des Portes : « Des graines de sésame, car Sésame ouvre toi les Portes ! »

Voeux CDC 2017 - Michel Auclair - Graines de sésame

Pour Eric Jalon, préfet : « Les relations sont bonnes, le discours était réconfortant, calme. Un olivier symbole de la paix…».

Voeux CDC 2017 - Eric Jalon - Olivier

Et pour le public, un petit cadeau : un sachet de graines de fleurs à semer était placé sous tous les sièges. Ah ! merci !Voeux CDC 2017 - Graines pour le public

 En vidéo, voici de quoi revivre ces instants de gaieté, non dénués de messages :


Une précision, les voeux étaient précédés d’un concert de l’Harmonie de l’île de Ré, fort applaudi. Et suivis d’un pot de l’amitié, où 5 000 pièces de petits fours salés et sucrés + 130 litres de cocktail ont été dégustés en deux temps trois mouvements…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

2 thoughts on “Voeux communautaires 2017”

Laisser un commentaire