Génération émergente à Jazz au Phare

Pendant le Festival Jazz au Phare, mon petit bonheur est d’aller le matin, à 11 heures, découvrir des musiciens en devenir. L’enceinte du Théâtre de Verdure se prête merveilleusement bien à la prestation.

Au pied du phare des Baleines, la petite heure de concert est (trop) vite passée. Une petite heure de plaisir auditif, le matin, en live, ça fait un bien fou !Phare des Baleines - Août 2016

Chaque été, le festival organise un tremplin Jeunes talents régionaux.  En 2012 Audrey et les Faces B, en 2013 Thomas Mayeras Trio, en 2014 Archibald,  en 2015 Rémy Béesau Quintet y ont été repérés. Ces formations tournent aujourd’hui avec succès.

Le lauréat du Tremplin 2016 est KhÖRd(z), un duo bordelais, composé de Guillaume Vallot, contrebassiste, et d’Alex Turco, guitariste. Deux sur scène, c’est déjà une gageure…

Ils composent et ils reprennent des standards de rock, de pop ou de chanson française. Excellents musiciens, ils partagent généreusement leur passion avec le public. Un grand bravo à eux deux, ils charment le public et l’emmène loin ! Nous les retrouverons à Jazz au Phare 2017, où ils sont d’ores et déjà assurés d’être programmés.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je vous propose de les écouter interpréter, à leur façon, Gainsbourg, Police, ou les Beatles…

La présélection des quatre groupes a été menée, en amont, par Frédéric Migeon, directeur artistique de Cristal Records, partenaire du festival. Durant l’heure allouée aux musiciens, plusieurs de leurs compositions doivent être jouées. 

Cependant deux morceaux leur sont imposés. Cette année, Footprints, à l’occasion du cinquantenaire de cette composition de Wayne Shorter, et You must believe in spring de Michel Legrand, artiste programmé lors de cette 7ème édition du festival. 

Que gagne le lauréat ?

Jean-Michel Proust - Directeur artistique Jazz au Phare - Août 2016
Jean-Michel Proust.

Outre la programmation à Jazz au Phare 2017, KhÖRd(z) enregistrera un EP 4 titres, au studio Alhambra à Rochefort, offert par Cristal Records.

Avec en plus une nouveauté cette année, comme l’explique Jean-Michel Proust, directeur artistique du festival : « Jazz au Phare est maintenant associé dans les Augustes. Cinq festivals de jazz qui se déroulent en août (Augustes = août !) sont parties prenantes, tous organisent un tremplin pour découvrir les talents de demain : Jazz à Ramatuelle, Jazz à la Petite Pierre dans les Vosges, Jazz en Baie dans la baie du Mont Saint-Michel, Août of Jazz à Capbreton, et nous à l’île de Ré. En novembre, un super tremplin réunira, au Sunset à Paris, les lauréats des cinq festivals. Le groupe gagnant sera programmé dans les cinq festivals en août 2017 ».

Une formidable promotion pour le groupe lauréat à l’île de Ré !

Pour départager les quatre concurrents du Tremplin , le jury se compose de spécialistes. Cette année, cinq membres : Pierre Chabaud ingénieur du son de Jazz au Phare, Frédéric Migeon de Cristal Records, Jean-Michel Proust directeur artistique du festival, Muriel Vandenbossche responsable des relations médias et réseaux sociaux du festival, et Eric Labarre, délégué régional de la Sacem à La Rochelle.

Jury Jazz au Phare Tremplin Jeunes talents régionaux 2016
Pierre Chabaud, Frédéric Migeon, Jean-Michel Proust, Muriel Vandenbossche, Eric Labarre.

Depuis six ans le Tremplin prend de plus en plus d’ampleur. Le bouche-à-oreille fonctionne bien. Au fil des matinées, le public est de plus en plus nombreux, jusqu’à une centaine de spectateurs ! C’est cool, c’est gratuit, et c’est sympa de voir et d’écouter des talents de demain, dans un cadre et un environnements magnifiques. On y vient souvent en famille. Les enfants, même touts petits, sont tout ouïe, la musique apaise. Petites graines de jazz…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les trois autres candidats n’ont pas démérité pour autant. Cette année, étaient en lice un groupe de Poitiers, 2Homs, et trois groupes de Bordeaux, Laure Sanchez, Le Jardin et KhÖRd(z).

2Homs (ils sont trois en fait !), guitare, loop station (un drôle d’instrument pour du jazz !),  et trombone. Ils interprètent des standards de jazz et ils interpellent également le public en lui demandant un titre connu, qu’ils improvisent façon jazz, après avoir récupéré les paroles en direct sur internet. Une belle énergie, interactive…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laure Sanchez, une bien jolie voix, qu’elle accompagne avec maestria à la contrebasse et à la guitare. Elle est entourée d’un pianiste et d’un batteur. Soul, newjazz, un joli moment acoustique et vocal. Le jury lui a décerné une mention spéciale d’encouragement pour sa fraîcheur.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le Jardin, un jazz plutôt traditionnel, avec quatuor, avec trombone, pianiste, guitare et batterie. Ils jouent leurs propres compositions et des standards qu’ils revisitent à leur manière. C’était le dernier groupe à se produire.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Voici ces trois formations au Théâtre de Verdure :

La 7ème édition de Jazz au Phare a maintenant fermé le rideau de ses scènes. Rendez-vous l’année prochaine.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le résumé de ces quatre jours est sur le Facebook du Festival. Il y avait encore une fois plein de grands noms, de grandes pointures du jazz. Un grand merci à tous ceux qui ont contribué à nous enchanter !

 

Laisser un commentaire