Thibault, 4 jours avant la Saint-Valentin

Vite vite, Thibault Latour s’active. Mardi 12, c’est le grand jour, il ouvre son magasin à Ars, en reprenant Vertige Fleurs, dans la rue Thiers, dont il était jusqu’à lors employé. Dans quatre jours c’est la Saint-Valentin, moment propice pour offrir des fleurs.

 

A 31 ans, l’opportunité lui s’est présentée de se lancer dans l’entrepreunariat. Après passage devant un jury à la CDC, il a obtenu une Bourse Régionale Désir d’Entreprendre (BRDE). Elle va lui permettre d’acquérir un véhicule de travail pour assurer les livraisons dans les entreprises et chez les particuliers. En effet, le fleuriste se déplace. Il a mis au point une formule d’abonnement, à la carte, pour livrer chaque semaine ou deux fois par mois des bouquets, au goût exquis dont il a le secret.

Pour ce diplômé fleuriste-décorateur, de l’Ecole La Pie Verdinière, à Angers, « entreprendre est excitant et enrichissant. C’est aussi une façon de prendre sa vie en mains ». Des projets il en a plein la tête.  Une formation « Forum internet », via la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de La rochelle, lui ouvre des perspectives pour augmenter son potentiel commercial.

Thibault vit à Ars, son magasin est donc ouvert à l’année. Il est aussi très actif dans le village, il est président des P’tits Vers du Fier, association de développement durable, sujet qui lui tient particulièrement à coeur.

 

Une réflexion au sujet de « Thibault, 4 jours avant la Saint-Valentin »

Laisser un commentaire