1ère course officielle de Damien Morin

Mercredi dernier 2 septembre, les supporters de Damien Morin, dont je fais partie, ont eu le coeur qui a battu vite, très vite. C’était la première fois que l’apprenti jockey, natif d’Ars-en-Ré, montait en course officielle.

La course se joue sur une courte distance, 1200 mètres. En piste pour une minute de triple galop ! ça démarre à fond de train, Damien, qui porte le n° 7  prend rapidement la tête. Si mes calculs sont exacts, les 70 km/heure sont atteints par les concurrents.

1ère course de Damien Morin - 2 septembre 2015

Pour sa première expérience de ce type, Damien monte Dondargent, le cheval que le comédien Gérard Hernandez et l’entraîneur de courses Capucine Nicot possèdent en commun à l’île de Ré. « Gérard a tout de suite accepté de donner cette toute première chance à Damien » raconte la jeune femme.

La veille de la course je suis passée voir Capucine dans son écurie de Saint-Clément des Baleines. Elle m’appris beaucoup de choses sur ce qui attendait Damien : « L’important c’est qu’il franchisse cette première marche. Tous les ingrédients ne sont pas réunis pour gagner, mais ça va aller. La nuit dernière un orage est tombé sur Mont-de-Marsan, avec 16 mm de pluie, et Dondargent préfère plutôt les terrains durs. Le tirage au sort nous a désigné à la corde n° 8, ce qui n’est pas la meilleure position. La course sera la huitième et dernière course de la journée, le terrain aura déjà été plusieurs fois haché. Et en plus, il y a du beau monde engagé … C’est la première course de Damien, il va sans doute se mettre un peu de pression. Cependant il connaît bien Dondargent. Ce cheval est un dominant qui aime être devant. Il ne faut pas le pousser, il ne faut rien lui imposer, il faut juste le bluffer en le retenant un peu car il peut partir très vite. A 200 mètres du poteau, il faut encore lui faire croire qu’il va trop vite ». Si j’ai bien compris, tout est dans la nuance. 

Je parie 5 euros, placé, sur le team Damien/Dongargent. Ce cheval a 5 ans, Damien 16 ans.

 

 

Capucine connaît bien son animal ! A 15h35 le départ est donné. Dondargent et Damien font la course en tête. A 300 mètres du poteau, je suis abasourdie devant la vitesse et l’allure.

Malheureusement, cela s’arrête là. Damien ne gagne pas, il finit 7ème, dépassé dans les derniers mètres par ses concurrents… Zut ! Certes, il est un peu déçu, toutefois c’est le métier qui rentre : « J’ai fait l’erreur du débutant » reconnaît-il après coup, lors du débriefing avec son entraîneur. Capucine est néanmoins confiante : « Il a découvert et appris beaucoup, d’un seul coup, à Mont-de-Marsan. Pour la première fois il était au milieu des pros, qui lui ont fait un bon accueil. Débuter sur 1200 mètres, c’est assez difficile. Cette course lui a permis de bien intégrer mentalement que son futur métier est en jeu. ».

Pas la peine de lui redire, il sait bien ce qui l’attend avant de devenir jockey. Le parcours sera long et semé de joies et de déceptions. Il doit d’abord gagner 40 courses officielles pour passer du stade apprenti à jeune jockey.  Et pour devenir professionnel, il doit totaliser 70 courses officielles gagnantes.  

Devant nos téléviseurs, nous étions à fond avec lui. Pour ma part, je suis allée suivre l’événement chez le buraliste d’Ars, qui soutient activement le jeune homme. Les courses sont retransmises quotidiennement par Equidia, sur le satellite.

Cette première course officielle s’est réalisée en accord avec le maître d’apprentissage de Damien, l’entraîneur international de Chantilly, Carlos Laffon Parias, son patron, comme il le nomme avec respect, et bien sûr avec France Galop. Emmener Damien faire sa première course a été source de contentement pour Capucine Nicot. Un de ses messages, avant course, à l’encontre du jeune homme a été de penser à bien respirer lui-même, mais aussi de faire respirer Dondargent en le reprenant sur les rênes dans le dernier tournant. En tout cas, saches Damien que nous tes supporters, nous avions tous le souffle court ! Je ne sais pas si cela a été ton cas ?

 

 

Sur Facebook Ile de Ré Galop, il s’exprime à propos de cette course.

L’univers des jockeys est impitoyable. Le jour J Damien ne devait pas peser plus de 52,5 kg. Tenue, bottes, selle, étriers, sangle, tout compris, hors casque. Les étriers pèsent 50 gr, les sangles 200 gr. La selle : 350 gr. Comptez ce qui reste… La selle est celle que Capucine utilisait en course lorsqu’elle concourrait.  » J’ai toujours eu besoin d’une selle légère, car comme j’étais grande, j’étais plus lourde. Et puis j’étais toujours au régime ! «  se remémore t-elle avec un large sourire.

P1020442

Damien partait ce jour là sous casaque beige et verte, les couleurs de Capucine Nicot. D’ici quelques mois, il devrait courir sous celles de l’île de Ré, lorsque l’écurie de partage Ile de Ré Galop, sera constituée. Le 4 août, jour de son lancement, j’ai écrit un post à ce sujet. Vous vous souvenez peut-être. Les souscriptions sont ouvertes Avez-vous pensé à  soutenir vous aussi cette écurie 100 % rétaise ?

 

 

 

Véronique Vigouroux a été interviewée par Equidia avant la course de Damien. Ecoutons et regardons-la rappeler l’aventure rétaise en cours.

1

Le soir même de la course, Damien s’envolait en avion de Bordeaux à Paris, afin de rejoindre Chantilly, où il poursuit son apprentissage, en parallèle de sa scolarité à l’AFASEC. Allez Damien,  nous croyons en toi !

Damien Morin - Mont-de-Marsan - 2 septembre 2015
Photo Michaël Morin.

 

Une réflexion au sujet de « 1ère course officielle de Damien Morin »

  1. Comme Maryline nous etions devant equidia mais en rediff à 20h. Nous avons été bluffé par son professionnalisme, nous qui le connaissons depuis toujours. Il est désormais entré dans la cour des grands et la prochaine course se passera mieux. On est derrière toi Damien.

Laisser un commentaire