Mettre de la couleur au jardin

Bouton de camélia au jardin

Depuis une semaine les premiers prémices du printemps sont là. Après tous ces jours de pluie, qui ressemblaient à un tunnel sans fin, enfin les sourires reviennent. « Bonne journée dans notre ciel de lumière retrouvé! » souhaite d’ailleurs gentiment un Rétais.

Les premiers rayons du soleil que nous n’avons pas vus depuis un bon bout de temps, me donnent vraiment envie de couleurs et de petites plantes qui vont transformer et égayer mon jardin. J’ai bien quelques jacinthes qui poussent d’année en année, quelques jonquilles qui ont du mal à sortir leur nez, une petite anémone qui s’ouvre, quelques taches de bleu et de rouge ici et là, mais j’ai envie de plus de couleurs, et surtout que mon jardin se réveille et qu’il soit moins triste.

Planter sans risque en extérieur, même si un petit coup de gel tardif accompagné de vent nous arrive pour quelques jours, en cette fin d’hiver, est-ce possible ?

Dans la serre de Myriam et Frédéric Moa, paysagistes-pépiniéristes à Ars, on trouve pléthore de fleurs en pots, au rythme des saisons, de la plante d’intérieur à la plante à massifs. Leurs indications de plantations m’ont donné

Continuer la lecture de Mettre de la couleur au jardin

La pomme de terre rétaise, c’est parti !

Depuis quelques jours, les bâches blanches fleurissent un peu partout dans les champs :
la pomme de terre est plantée. Avec la pluie qui est tombée quasiment sans discontinuer depuis octobre, les agriculteurs ont dû être patients. Dans 60 à 90 jours, nous pourrons enfin déguster ce tubercule sucré qui réjouit nos palais. Mais là encore, la météo aura le dernier mot.

Premiers jours plantation pommes de terre

Mardi-Gras bien fêté !

Mardi-Gras 2013

Mardi dernier, jour de mardi-gras, déguisements souhaités, mais pas obligatoires, et surtout bonne humeur, la semaine ne fait que commencer.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au programme, danses rétaises, avec les musiciens du village pour mettre de l’ambiance.

Le lendemain de mardi gras, au réveil, les inscriptions au blanc d’Espagne Continuer la lecture de Mardi-Gras bien fêté !

Arabesques dans le ciel rétais

Depuis quinze jours, les étourneaux-sansonnets sont au rendez-vous à la tombée du jour, pile au moment entre chien et loup. Ils se posent sur les fils électriques, ou à la cime des pins parasol. On dirait qu’ils se sont refilés un bon tuyau d’une bonne adresse de rassemblement. Ils arrivent de partout et de nulle part. C’est impressionnant.

Quelques riverains tapent dans leurs mains pour les chasser. D’autres les observent un peu interloqués. En tout cas, le phénomène est spectaculaire et intéressant à découvrir. J’en suis bouche bée… Le bruit que l’on entend n’est ni celui du vent, ni celui des vagues de la mer au loin, juste celui du froissement de leurs ailes.

Séance de ciné-club

Depuis peu, je fais partie du Cinéph’île de Ré. Je n’ai découvert que tardivement cette association de mordus de cinéma, créée il y a 7 ans. Chaque mois un film mythique est projeté à la Maline. En VO quand il est étranger. La programmation est éclectique : westerns, drames, comédies, films étrangers, policiers…,  pourvu qu’ils fassent partie des bons vieux classiques. 

Quel bonheur de voir, ou de revoir, ces films sur grand écran, dans une vraie salle de cinéma, avec distribution de bonbons avant projection. Comme du temps où les ouvreuses proposaient des friandises et des glaces, lorsqu’on avait encore le droit de grignoter pendant la séance.

Avant le film un membre du conseil d’administration de Cinéph’île de Ré  explique en détails le parcours du réalisateur, parle des acteurs, raconte des anecdotes à propos du tournage, des décors, du scénario… Comprendre le contexte du film, et surtout d’en apprendre un peu plus, est bien plaisant.  

Séance de ciné-club
Catherine Delacressonnière, membre du bureau, délivre des informations à propos du Narcisse Noir

Mardi dernier, Le Narcisse Noir était projeté. Un film britannique, réalisé en 1947 par Michaël Powell, avec Deborrah Kerr dans le rôle de soeur Clodagh.  Je ne l’avais vu. L’histoire se passe sur les contreforts Continuer la lecture de Séance de ciné-club