Vive les femmes !

Aujourd’hui 8 mars, c’est notre journée, à nous les femmes.

Elle a été officialisée en 1977 par l’ONU. Chaque pays de la planète est invité à célébrer cette journée dédiée aux droits des femmes. Occasion de revendiquer l’égalité et de faire un bilan sur la situation des femmes dans la société.

Au Burkina Faso, ce jour est férié.  Il fait l’objet de nombreuses animations. A Arbollé, un match de foot géant oppose les hommes aux femmes, un cross humanitaire est organisé ainsi que toutes sortes de réunions et conférences.

En 2011 et 2012, le thème était « Donner la vie sans périr ». Cette année, il est « Entreprenariat féminin et croissance économique ». Un tissu de pagne est spécialement créé, dans lequel la population coud un vêtement qu’hommes et femmes portent se jour-là.  Des petites pochettes bien sympas sont aussi fabriquées.

Journée de la femme

Au cours de leur dernier séjour, le mois dernier, les Amis d’Arbollé ont pu se rendre compte combien le thème de l’entreprenariat était bien choisi. Les femmes, opiniâtres, se regroupent en associations, montent de petites entreprises, trouvent des solutions via le micro-crédit, cultivent des jardins pour vendre Continuer la lecture de Vive les femmes !

Un marais pédagogique, pour quoi faire ?

Marais pédagogique Loix - débutComment fonctionne un marais ostréicole ?  Comment s’y prendre pour une remise en état après des années d’inexploitation ?  Que peut-on y mettre dedans ? Voilà des questions que l’on peut se poser quand on n’y connait pas grand chose. Souvent ce sont les parents ou les grands-parents Rétais qui ont transmis leur savoir-faire. « Quand tu es Rétais, tu as un marais » dit-on.

Marais pédagogique - début

Pour les plus jeunes, cela ne va quand même pas de soi. La commune de Loix vient de lancer une expérience : créer, de toutes pièces, un marais pédagogique afin que les jeunes  l’exploitent en polyculture extensive. Un particulier Loidais a accepté de céder un de ses anciens marais ostréicole, déjà remanié. Du boulot, il y en a pour le faire revivre ! Continuer la lecture de Un marais pédagogique, pour quoi faire ?

Le post de Véro, locavore

Mon amie Véro est locavore*. Je dois dire que j’adhère aussi. Quand je peux… Voici son billet d’humeur.
Chou - post de Véro locavore

J’apprends que 80% des aliments que nous consommons sont industriels. La plupart des éléments qui composent les plats préparés sont issus de  pays différents et bien souvent transformés dans un énième pays. Pour exemple, l’affaire des steaks hachés de bœuf contenant de la viande de cheval, dont on parle activement ces jours-ci et dont les différentes étapes passaient allègrement de la France à la Roumanie, avec des petits détours par le Royaume Uni ou l’Espagne.

J’apprends aussi que les aliments, toutes sortes confondues, que nous consommons ont parcourus, en moyenne, 700 km chacun avant d’arriver dans notre assiette. La facture énergique est astronomique, la fraîcheur, douteuse, et les traitements chimiques, pour supporter tout cela, certains.

C’est alors que je suis allée faire mes courses près de chez moi. Les légumes proposés sont importés du Portugal, de Turquie, Continuer la lecture de Le post de Véro, locavore

Eglise de La Flotte, 700 ans d’histoire

AAMEC - Eglise de la Flotte

L’association Les Amis du Musée Ernest Cognacq (AAMEC) organise tout au long de l’année, de nombreuses manifestations ou animations  à l’attention des adhérents. Il y a trois ans, Nanou de Bournonville, présidente de l’association, avait proposé une visite de chaque village de l’île. A charge pour un intervenant local de faire découvrir, bénévolement, tel ou tel lieu historique ou patrimonial.

La boucle est bouclée, tous les villages ont été sillonnés. Cependant à la demande générale, une série analogue redémarre, autour de  thèmes différents. Il y a encore bien à dire et à découvrir dans nos bourgs. Nous les traversons, et nous ne connaissons pas toujours les trésors Continuer la lecture de Eglise de La Flotte, 700 ans d’histoire

Pascal

Pascal Goumard nous a quitté mercredi 27 février. L’Afrique, en particulier le Burkina Faso, lui tenait à coeur. Son ami, René Chaussin président des Amis d’Arbollé, se souvient.

Pascal - Burkina Faso

Janvier 2009, Pascal décide de partir avec nous à Arbollé, c’est son premier voyage en Afrique. Nous avons prévu de restaurer l’école de Ramessoum. Pascal sait tout faire, maçonnerie, menuiserie, couverture, réparation de tôles… Il contribue grandement à la réussite du projet, en se rendant efficace sur tous les postes. Ce qui nous vaut, à la fin du chantier, une jolie réflexion des trois chefs coutumiers burkinabé: »Mais combien avez-vous de vies ? ».

Passionné de photos, Pascal part régulièrement au petit matin, à la tombée de la nuit, sur les marchés…, pour saisir des instantanés de la vie en brousse. Visiblement, il se régale d’images. Plusieurs de ses photos ont d’ailleurs Continuer la lecture de Pascal

Xynthia, il y a 3 ans…

Comment ne pas se souvenir de la nuit du 28 février 2010 ? Comment oublier le désarroi communautaire de la population, lorsque à 3 heures du matin le vimer a encerclé l’île et envahi bien des villages ?

Ceux qui l’ont vécu en direct ont des tas d’histoires à raconter, elles ressurgissent dès le sujet évoqué. Pourtant celui qui arrive sur l’île de Ré pour la première fois aujourd’hui peut ne pas s’en rendre compte. La végétation a repoussé, les levées ont été consolidées dans l’urgence, des travaux de reconstruction de digues s’annoncent.

Cependant il reste des traces, et il y aura encore pour longtemps un « avant » et « après » Xynthia. Que ce soit dans les coeurs, dans les comportements humains au quotidien, dans les décisions politiques, ou dans les composantes du sol encore rempli de sel.

Un livre d’images témoigne de ce moment inouï.Xynthia 3 ans après

François Blanchard, photographe professionnel, a passé les jours qui ont suivi Xynthia à mitrailler les lieux inondés. Pour « l’île meurtrie », il a voulu « faire quelque chose ».

Réaliser un livre n’a pas été simple. Il a sollicité des photographes amateurs qui lui ont confié leurs clichés.  Des artistes  ont été contactés, ils ont Continuer la lecture de Xynthia, il y a 3 ans…