Baleine et seiche

Cette année, Mardi-Gras tombe le 12 février.

A Ars, il est de tradition ancestrale de fêter ce jour particulier. Autrefois toute la semaine, on faisait la fête dans les rues ou dans les maisons, en se faisant des niches. Les  Anciens ont des tonnes d’anecdotes sur le sujet, plus croustillantes les unes que les autres. Ils les racontent volontiers, et surtout les bêtises qu’ils ont faites. A l’époque il n’y avait pas la télé, on travaillait dans les champs et on se défoulait collectivement pendant toute la semaine de Mardi-Gras.  Ces bêtises étaient-elles moins ou plus graves que celles constatées ces dernières années ? C’était aussi le moment des  règlements de comptes, ils s’affichaient alors sur des pancartes. Aujourd’hui,  gare aux volets mal attachés, gare aux inscriptions sur les murs ou sur les portes…

Mardi-gras, est synonyme de déguisements et de parade de chars. L’envie revient de s’amuser et de faire passer quelques messages. Deux associations sont à  fond depuis plusieurs Continuer la lecture de Baleine et seiche

Le conseil du jardinier en janvier

On croyait que c’était gagné, que le printemps était arrivé ! Que nenni. Nous sommes encore en hiver et février n’est pas passé. Une période de gel est encore possible, alors prudence…

Bourgeon de pêcher
Bourgeon de pêcher

Les mimosas sont en fleurs, les pêchers et les abricotiers bourgeonnent, la vigne « pleure » la sève monte dans les bois lorsqu’on les taille, les têtes des jacinthes, les tiges des narcisses et des jonquilles sont bien sorties, certains ont même déjà cueilli une fleur.

François Bertin président des Jardiniers de l’île de Ré, nous donne quelques sages conseils : «  Le sol dégorge d’eau, en raison des pluies quasi continuelles depuis octobre. Pour le potager, il faut attendre que ça sèche pour Continuer la lecture de Le conseil du jardinier en janvier

En route pour Arbollé

Case ArbolléLe séjour des Amis d’Arbollé au Burkina Faso a débuté aujourd’hui pour deux d’entre eux. Quatre autres les rejoindront d’ici quinze jours. Pour la   majorité, ce voyage est une première, ils feront ainsi leur baptême d’Afrique. Ils sont attendus par la population locale qui se réjouit de les voir arriver afin de partager des nouvelles de France. Des nouvelles de ceux qui ont déjà fait le voyage les années précédentes et des Rétais qui toute l’année travaillent dans l’ombre, sans relâche pour les aider.

Ils retrouveront aussi une étudiante stagiaire d’une école de commerce de Bordeaux qui est arrivée sur place il y a 15 jours. Elle est en poste à la garderie des enfants, sous la responsabilité de l’APS (Association Paix et Solidarité) présidée par Kevin Ouedraogo, qui coopère régulièrement avec les Amis d’Arbollé.

L’association rétaise oeuvre au Burkina Faso depuis plus de Continuer la lecture de En route pour Arbollé

Petit Gaillard des Pertuis

Axel et son grand-père Jojo Plaire
Axel et son grand-père Jojo Plaire

Samedi, Axel, 11 ans, s’est lancé, épaulé par son grand-père, Jojo Plaire, président des Gaillards des Pertuis. « J’avais envie de chanter » dit-il, en toute simplicité. Sur sa tête, le bonnet  de marin avec le pompon rouge, (ça porte bonheur quand on le touche !), celui que son papa portait lorsqu’il accomplissait  son service militaire.

Pour la première fois, Axel qui habite Saint-Clément des Baleines, et élève de 6ème au collège de Saint-Martin, se produisait avec le groupe de chants de marins.  Il ne connaissait pas  tous les chants, mais qu’importe, Continuer la lecture de Petit Gaillard des Pertuis

Réveil sous la neige

Au petit matin il a neigé. Cela n’arrive pas souvent ici. Entre Saint-Martin et la Couarde à Loix et à Saint-Clément, il y a eu quelques glissades de voitures sur la route verglacée, mais sans gros dégâts semble-t-il. Les plantations n’ont pas trop souffert. En début d’après-midi, la neige n’était plus qu’un souvenir.

La Coopérative des Sauniers a fourni deux tonnes de sel de déneigement aux communes de l’île pour sécuriser les routes. Ce sel fait partie du stock mis de côté à la suite de la tempête Xynthia de février 2010, qui avait souillé les tas de sel restés sur les bosses de marais.

C’est quoi un misanthrope ?

Si vous êtes passés au travers de la promo du film « Alceste à bicyclette » c’est que vous n’avez ouvert ni journal, ni télé, ni radio ni internet ces derniers jours. Ça m’étonnerait quand même. Dans les medias, l’île de Ré fait parler d’elle ! Plutôt en bien d’ailleurs trouve, d’autres disent en mal. Le 3 janvier, j’ai eu la chance de découvrir le film en avant-première, lors de la projection que  Catherine Wojcik, directrice de la Maline, avait organisée

La Maline - Avant première Alceste à bicyclette
La Maline – Avant première Alceste à bicyclette

avec la complicité de la Région Poitou-Charentes, partie-prenante financière du tournage. Les images de l’île m’ont bien fait rêver. J’ai beaucoup aimé ce film dont la plupart du tournage a eu lieu à Ars à l’automne dernier. Deux mois le village a vécu avec les caméras, les équipes du réalisateur Philippe Le Guay et de la production. Des anecdotes, les Casserons en ont plein à raconter. Ils s’en souviendront du passage d’Alceste !

Je dois dire que ça m’a fait un drôle d’effet de découvrir la finalité sur grand écran. Lors de la projection, j’étais dehors et dedans… J’en ai même un peu perdu mes repères. Je suis parfois égarée, loin de l’histoire et du scénario,  de voir, en vrai, les scènes tournés dans nos lieux familiers dont nous connaissons l’envers du décor. Les jolies rues d’Ars où Fabrice Lucchini et Lambert Wilson se promènent. Les scènes tournées pendant toute une journée au bar-restaurant des Frères de la Côte lorsque les acteurs dégustent un plateau de fruits de mer. Au Clocher, je m’attendais à

Continuer la lecture de C’est quoi un misanthrope ?