Regards croisés entre Guinée et Charente Maritime

Il y a quelques semaines je vous ai relaté la visite des sauniers guinéens à l’île de Ré, et les nombreux échanges qui durent depuis 1992, entre Boffa, localité de Guinée maritime, et la Charente-Maritime.

Je ne saurai trop vous inciter à aller découvrir maintenant une exposition à La Rochelle. Elle a pour intitulé : É BORO TO MA. En français, ces mots signifient Regards croisés.

L’expo est en place dans les jardins du Conseil départemental. Elle dure jusqu’au vendredi 27 octobre. Elle est ouverte au grand public, de 9 h à 18 heures, uniquement en semaine. Et c’est gratuit.

Quoi dire de cette exposition ? Les mots sont faibles pour dire le ressenti. Elle est unique, magnifique, étonnante, intéressante… Elle a surtout un souffle incroyable.

Les photos sont celles de Pierrot Men, immense photographe malgache, de réputation internationale. Continuer la lecture de Regards croisés entre Guinée et Charente Maritime

Mini-Transat, bon vent Destination Ile de Ré !

Le départ de la Mini-Transat La Boulangère a été donné hier, dimanche 1er octobre, en fin d’après-midi, au large du port de La Rochelle.

Ils étaient 81 à s’élancer à l’assaut des vagues de l’Atlantique, en direction de Gran Canaria, unique étape de la course.Affiche Mini-Transat - 28 septembre 2017

Notre coeur va bien évidemment vers Antoine Cornic, Rivedousais, skipper du voilier Destination Ile de Ré.Destination Ile de Ré - Mini-Transat - 28 septembre 2017

Pendant que nous sommes à terre, bien au chaud chez nous, il vogue actuellement, sans assistance et sans aucun contact, sur un bateau de 6,50 m. Certes, c’est la règle imposée par le règlement de la Mini-Transat, mais on peut se dire qu’il faut être un peu fou, pour ne pas dire doux dingue, pour se lancer un tel défi. Continuer la lecture de Mini-Transat, bon vent Destination Ile de Ré !

Chère Gisèle Casadesus, nous vous disons au revoir

Mamé. C’est ainsi que ses huit petits-enfants, ses neuf arrière-petits-enfants et ses deux arrière-arrière-petits-enfants appelaient Gisèle Casadesus. Elle signait d’ailleurs de ces deux syllabes les courriers qu’elle leur adressait.

A l’occasion des 100 ans de Madame Casadesus, Paris Match avait réussi à réunir sept de ses huit petits-enfants.
Gisèle Casadesus et ses petits-enfants - mai 2014 - Photo Paris Match

L’immense artiste nous a quitté dimanche 24 septembre, elle avait 103 ans. Lucien Probst son mari et Gisèle ont choisi l’île de Ré pour dernière demeure. Luco, comme le surnommaient les petits enfants, est parti à l’âge de 100 ans. A l’ombre d’un arbre, il attendait son épouse depuis 2006. Continuer la lecture de Chère Gisèle Casadesus, nous vous disons au revoir

Madeleine Pauliac, bien plus qu’un livre d’Histoire

Parmi mes lectures de l’été, un livre m’a remué, Madeleine Pauliac, l’insoumise. Dès la couverture le grand regard, clair et franc, interpelle. La jeune femme est très jolie.

Et pourtant dans le titre le mot figure un mot : Insoumise. Signifie t-il rebelle ? indocile ? révoltée ? résistante ?

Madeleine Pauliac, l'insoumise par Philippe Maynial

C’est un document unique sur des événements qui se sont déroulés en Pologne, à la fin et après la deuxième guerre mondiale, en 1945. Philippe Maynial en est l’auteur.

Beaucoup de Rétais le connaissent, en particulier les habitants d’Ars-en-Ré et de Loix. Cet été, au salon du livre de l’île de Ré, l’Île aux Livres, ils sont nombreux à être venus lui faire dédicacer l’ouvrage.Philippe Maynial - L'Ile aux livres - 22 juillet 2017

Le livre est paru en février 2017. Rapidement il s’est imposé parmi les best-sellers des livres d’Histoire du palmarès l’Express/Lire, une référence en la matière. “ Je ne savais pas qu’en l’écrivant j’étais en train d’écrire un livre d’Histoire sur la Pologne ” confie t-il. Continuer la lecture de Madeleine Pauliac, bien plus qu’un livre d’Histoire

Une collection de 14 000 cartes postales rétaises

Tous, un jour ou l’autre, nous avons acheté sur un coup de coeur, une vieille carte postale de l’île de Ré, souvent chinée dans une brocante.

Et lorsque nous tombons sur une vieille photo prise par nos aïeuls, les souvenirs affluent, les paroles fusent.Ile de Ré - Vieille carte postale - Septembre 2017

Connaissez-vous le mot pour dire collectionneur de cartes anciennes  ? Cartophile, tout simplement !

A l’île de Ré, ils ne sont que trois grands cartophiles, à qui les auteurs de livres font régulièrement appel. C’est mon cas lorsque j’ai besoin d’illustrer telle ou telle page d’un post du blog. Avec beaucoup de gentillesse, ils vous confient une copie de leurs trésors. Continuer la lecture de Une collection de 14 000 cartes postales rétaises

Destination Ile de Ré, c’est aussi un voilier

Destination Ile de Ré c’est le nom de la Société Publique Locale (SPL), crée en janvier 2016,  suite à la mutualisation des dix offices de tourisme de l’île de Ré et d’Ile de Ré Tourisme, et à la constitution d’un office de tourisme intercommunal.

Destination Ile de Ré c’est aussi une marque.

Le 6 septembre, dans le port de Saint-Martin de Ré, son logo  est apparu sur la voile et le mat d’un bateau. Bateau Destination Ile de Ré - 6 septembre 2017Ce monocoque de 6,50 mètres de long doit prendre la mer le 1er octobre. Il va participer à la Mini Transat. Le départ se fera à La Rochelle et l’arrivée à la Martinique, avec une unique étape aux Canaries. 4 050 milles marins sont à parcourir, soit l’équivalent de 7 500 kms.

La course devrait durer entre 20 et 35 jours. Destination Ile de Ré fait partie des 84 bateaux engagés. Continuer la lecture de Destination Ile de Ré, c’est aussi un voilier