Le basket est dans les gènes d’Ars-en-Ré

1937-2017. Le club de basket d’Ars, porté par l’USA (Union Sportive Arsaise), a fêté ses 80 ans la semaine dernière.

Que le Casseron qui n’a jamais touché un ballon de basket lève le doigt ! C’est d’ailleurs l’objectif poursuivi par les dirigeants de l’USA, encore à l’heure actuelle : que chaque enfant d’Ars joue au moins une fois au basket dans sa vie.

Ars-en-Ré - 80 ans de l'USA - 2 décembre 2017

Continuer la lecture de Le basket est dans les gènes d’Ars-en-Ré

Les jeunes Rétais prennent soin de leurs dunes

L’oyat, vous le connaissez sûrement. Cette plante pousse très bien dans les dunes de l’île de Ré. Ses rhizomes s’enfoncent en profondeur dans le sol. En se développant sur plusieurs mètres, ils fixent le sable. L’oyat est une vivace, adaptée à la sécheresse. Il est de la famille des graminées, parfois dénommé roseau des sables. Ses tiges bloquent le sable éolien. C’est donc un végétal essentiel pour la stabilisation de l’espace dunaire.Ile de Ré - Plantation oyats - 30 novembre 2017

2 200 oyats viennent d’être plantés. 600, le 23 novembre. Et le 30 novembre encore 1 600 pieds. Ile de Ré - Plantation oyats - 30 novembre 2017

Continuer la lecture de Les jeunes Rétais prennent soin de leurs dunes

Le Messie de G.F. Haendel, dirigé par Marc Minkowski

La septième édition du Festival Ré.majeure a pris ses quartiers pour la première fois à la Toussaint. Jusqu’à présent, il avait lieu en mai. A constater le nombre important de spectateurs tout au long des trois jours qu’a duré l’événement, on peut se dire qu’il y a du monde dans l’île même en arrière-saison touristique.  Et lorsque j’entends dire qu’à l’île de Ré, il ne se passe pas grand chose en dehors de l’été, je souris…

Ce nouveau post vous propose donc aujourd’hui un soupçon de musique classique ! Ars-en-Ré - Le Messie - Marc Minkowski - 27 octobre 2017

Le tarif du concert de clôture était accessible à tout un chacun : 10 €. Il était même gratuit pour les moins de 26 ans. Il est vrai que les musiciens classiques affichent de plus en plus leur souhait d’aller au devant du public, afin de faire partager leur passion. En outre, il est bien révolu le temps où les femmes se paraient d’une robe longue, et les hommes d’un smoking, pour aller au concert, événement réservé à une certaine élite intellectuelle. La musique classique s’ouvre à tous, et c’est tant mieux !  Continuer la lecture de Le Messie de G.F. Haendel, dirigé par Marc Minkowski

La mémoire enfouie de l’église d’Ars-en-Ré

Début septembre, les travaux de restauration de l’église d’Ars-en-Ré ont repris. Ils concernent l’intérieur de l’édifice, maintenant que les extérieurs sont terminés.

Cette nouvelle tranche de travaux va se dérouler en plusieurs phases. Dans un premier temps, il s’agit du bas-côté Nord, celui situé à gauche de la nef quand on rentre dans l’église par une petite porte latérale.

 

Ars-en-Ré - Travaux intérieur église - 18 octobre 2017
18 octobre 2017.

Pour cette seule partie, le chantier va durer jusqu’à l’été 2018.

Ars-en-Ré - Eglise - 31 octobre 2017

Continuer la lecture de La mémoire enfouie de l’église d’Ars-en-Ré

Ars-La Baleine

Hier matin, 25 octobre, une baleine s’est échouée à Ars-en-Ré. Dès 10 heures, la  mer qui descend a découvert un triste spectacle : un énorme cétacé gît à 300 mètres du bord. Ars-en-Ré - Baleine échouée - 26 octobre 2017

De loin, l’animal semble être recouvert de sang. Est-il encore vivant ? Déjà des oiseaux s’attaquent à son corps.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Continuer la lecture de Ars-La Baleine

Chère Gisèle Casadesus, nous vous disons au revoir

Mamé. C’est ainsi que ses huit petits-enfants, ses neuf arrière-petits-enfants et ses deux arrière-arrière-petits-enfants appelaient Gisèle Casadesus. Elle signait d’ailleurs de ces deux syllabes les courriers qu’elle leur adressait.

A l’occasion des 100 ans de Madame Casadesus, Paris Match avait réussi à réunir sept de ses huit petits-enfants.
Gisèle Casadesus et ses petits-enfants - mai 2014 - Photo Paris Match

L’immense artiste nous a quitté dimanche 24 septembre, elle avait 103 ans. Lucien Probst son mari et Gisèle ont choisi l’île de Ré pour dernière demeure. Luco, comme le surnommaient les petits enfants, est parti à l’âge de 100 ans. A l’ombre d’un arbre, il attendait son épouse depuis 2006. Continuer la lecture de Chère Gisèle Casadesus, nous vous disons au revoir