Sel de l’île de Ré 2018, à marquer d’une pierre blanche

Vous avez sans doute constaté combien cet été le ciel de l’île de Ré a souvent été d’un bleu intense, avec ni gouttes de pluie ni nuages à l’horizon, et un vent d’Est dominant. Grosse chaleur + vent fort et constant = importante production de sel.

Pour les sauniers rétais, l’été 2018 est à marquer d’une pierre blanche. Les carreaux des marais salants ont donné, tout ce qu’ils pouvaient. A gogo.

Ile de Ré - Sel 2018Dans son marais le saunier, ou la saunière (n’oublions pas les dames certes peu nombreuses, mais bien actives), est un être solitaire. Concentré sur les niveaux d’eau de mer à équilibrer, il attend le moment idoine, matin et soir, pour cueillir soit le gros sel, soit la fleur de sel. Un rendez-vous quotidien avec ce que la conjonction des éléments naturels accepte d’offrir. Continuer la lecture de Sel de l’île de Ré 2018, à marquer d’une pierre blanche

Promenons-nous dans les bois ! de l’île de Ré …

A l’île de Ré, il n’y a pas que la plage pour faire de belles balades à pied. En forêt, ce n’est pas mal non plus.La Couarde - Bois Henri IV - 31 mai 2018

Qui ne connaît pas les tours et les détours de nos forêts peut se perdre.  Continuer la lecture de Promenons-nous dans les bois ! de l’île de Ré …

Le(s) câble(s) du pont de l’île de Ré

Etrange simultanéité. Le pont de l’île de Ré a 30 ans cette année, et c’est pile le moment où un de ses câbles de précontrainte rompt !

Histoire de nous rappeler que nous habitons bien une île, et qu’un unique câble peut perturber les échanges entre le continent et notre territoire insulaire.

Pont de l'île de Ré - 25 septembre 2018
25 septembre 2018.

Jeudi 13 septembre, un câble s’est révélé cassé. C’est au cours d’une visite que les services techniques ont constaté qu’il était à terre. Il mesure 440 mètres de long. Apparemment aucun signe avant-coureur n’avait été décelé, alors que les inspections dans les entrailles du pont sont régulières.

Pont de l'île de Ré - Câble rompu - 14 septembre 2018
Crédit photo : ©DÉPARTEMENT-CHARENTE-MARITIME-2018

 

Continuer la lecture de Le(s) câble(s) du pont de l’île de Ré

Honneur aux pompiers du nord de l’île de Ré

Chaque fin d’année les pompiers fêtent la Sainte-Barbe, leur sainte patronne. Vendredi 15 décembre 2017, les équipes du Centre d’Incendie et de Secours d’Ars-en-Ré (CSI) et celle du Centre de Première Intervention (CPI) des Portes-en-Ré étaient réunies.

La cérémonie officielle est l’occasion de faire le point sur les missions réalisées pendant l’année, d’envisager le futur, de remettre les diplômes de formation et d’entériner les passages de grade.

Fin 2016, Bruno Garnier avait été nommé adjoint Chef de centre, confirmant son statut de bras-droit du capitaine Dominique Greiller à la caserne d’Ars. Il est désormais officier. Il a suivi la formation requise et peut donc assurer les fonctions de Chef de groupe. Son nouveau grade de lieutenant est symbolisé par les deux barrettes blanches sur ses épaulettes.

 

Lieutenant Bruno Garnier - 15 décembre 2017
Lieutenant Bruno Garnier

Continuer la lecture de Honneur aux pompiers du nord de l’île de Ré

Prudence, la tempête Carmen avance sur nous

Depuis 16 h aujourd’hui, la Charente-Maritime est en alerte orange. Tout comme 26 départements d’ailleurs.  Tempête Carmen - Alerte météo - 31 décembre 2017

La tempête qui se prépare répond au doux nom de Carmen. L’alerte orange est signifiée pour vent et vagues-submersion, demain 1er janvier entre 6 h et 20 h.

Il est vrai que les coefficients de marée sont plutôt importants. Associés à des rafales de vent violent, prévues de 120 à 140 km/h, de secteur Ouest/Sud Ouest, ça peut faire bobo, car les vagues risquent d’être hautes. Météo France annonce : “ Sur la façade atlantique, en lien avec le renforcement du vent, les vagues vont progressivement s’amplifier au cours de la journée ”.Clandrier des marées 1ers jours de janvier 2018

Prudence donc !  “ Prudence est mère de sûreté ” dit le proverbe. Continuer la lecture de Prudence, la tempête Carmen avance sur nous

Les jeunes Rétais prennent soin de leurs dunes

L’oyat, vous le connaissez sûrement. Cette plante pousse très bien dans les dunes de l’île de Ré. Ses rhizomes s’enfoncent en profondeur dans le sol. En se développant sur plusieurs mètres, ils fixent le sable. L’oyat est une vivace, adaptée à la sécheresse. Il est de la famille des graminées, parfois dénommé roseau des sables. Ses tiges bloquent le sable éolien. C’est donc un végétal essentiel pour la stabilisation de l’espace dunaire.Ile de Ré - Plantation oyats - 30 novembre 2017

2 200 oyats viennent d’être plantés. 600, le 23 novembre. Et le 30 novembre encore 1 600 pieds. Ile de Ré - Plantation oyats - 30 novembre 2017

Continuer la lecture de Les jeunes Rétais prennent soin de leurs dunes