Regards croisés entre Guinée et Charente Maritime

Il y a quelques semaines je vous ai relaté la visite des sauniers guinéens à l’île de Ré, et les nombreux échanges qui durent depuis 1992, entre Boffa, localité de Guinée maritime, et la Charente-Maritime.

Je ne saurai trop vous inciter à aller découvrir maintenant une exposition à La Rochelle. Elle a pour intitulé : É BORO TO MA. En français, ces mots signifient Regards croisés.

L’expo est en place dans les jardins du Conseil départemental. Elle dure jusqu’au vendredi 27 octobre. Elle est ouverte au grand public, de 9 h à 18 heures, uniquement en semaine. Et c’est gratuit.

Quoi dire de cette exposition ? Les mots sont faibles pour dire le ressenti. Elle est unique, magnifique, étonnante, intéressante… Elle a surtout un souffle incroyable.

Les photos sont celles de Pierrot Men, immense photographe malgache, de réputation internationale. Continuer la lecture de Regards croisés entre Guinée et Charente Maritime

Mini-Transat, bon vent Destination Ile de Ré !

Le départ de la Mini-Transat La Boulangère a été donné hier, dimanche 1er octobre, en fin d’après-midi, au large du port de La Rochelle.

Ils étaient 81 à s’élancer à l’assaut des vagues de l’Atlantique, en direction de Gran Canaria, unique étape de la course.Affiche Mini-Transat - 28 septembre 2017

Notre coeur va bien évidemment vers Antoine Cornic, Rivedousais, skipper du voilier Destination Ile de Ré.Destination Ile de Ré - Mini-Transat - 28 septembre 2017

Pendant que nous sommes à terre, bien au chaud chez nous, il vogue actuellement, sans assistance et sans aucun contact, sur un bateau de 6,50 m. Certes, c’est la règle imposée par le règlement de la Mini-Transat, mais on peut se dire qu’il faut être un peu fou, pour ne pas dire doux dingue, pour se lancer un tel défi. Continuer la lecture de Mini-Transat, bon vent Destination Ile de Ré !

Chasseurs de coeurs, une aventure moderne

En avril, je vous avais raconté le projet « Chasseurs de coeurs » de Julie Lipinski et de Thibault Chenaille. Sept mois plus tard il voit le jour, grâce notamment aux souscriptions collectées via la plateforme de financement participatif KissKissBankBank. Julie Lipinski et Thibaud Chenaille - 19 octobre 2016

Leur aventure n’est pas banale.

En créant leur Facebook Chasseurs de Coeurs, ils ont fait des émules. Très vite, d’autres chasseurs de coeurs se sont révélés, et ont partagé leurs propres découvertes. La chasse est contagieuse. C’est fou le nombre de coeurs que l’on peut découvrir lorsqu’on veut bien ouvrir les yeux ! « Tous les jours, il en arrive de nouveaux, plus beaux les uns que les autres. Les réactions sont assez émouvantes, ça fait du bien » s’enthousiasme Julie.

Facebook Chasseurs de coeurs - 1er novembre 2016

Ils ont publié leur livre, en auto-édition. 1500 exemplaires sont maintenant disponibles sur leur site internet, au prix de 15 €. En avant-première, ils sont vendus à l’île de Ré, au bureau de presse de Loix et au magasin concept-store La République à Saint-Martin.

Une version anglaise est en cours d’édition. Avec son côté romantisme à la française, le livre devrait plaire au public friand de Valentine’s Day, la Saint-Valentin anglo-saxonne : « Le coeur est un symbole universel » soutient Thibault. Continuer la lecture de Chasseurs de coeurs, une aventure moderne

Les bouquets de Jean Marie et d’Agnès

Je suis fan des bouquets que Jean-Marie et Agnès Viollet proposent sur plusieurs marchés de l’île de Ré. Leurs fleurs sont belles et subtiles, elles tiennent longtemps, leurs compositions sont quasi artistiques.Bouquet de fleurs des Salières - mars 2016

Je suis rentrée dans les coulisses de l’exploitation Les Salières, du couple d’horticulteurs du Bois-Plage. Aller à leur rencontre, c’est passer un carrefour, tourner à gauche, s’enfoncer dans le sous-bois, suivre un petit chemin cahoteux ensablé, se demander si je n’ai pas fait fausse route, rouler un bon moment, les oiseaux chantent, il fait un beau soleil, et enfin voir les serres. Oui, il me semble que je suis arrivée à bon port !

Et se laisser porter, à la découverte de leurs plantations.P1120710

Jean-Marie a débuté, il y a 35 ans, sur les terrains sableux de ses parents. Dix ans plus tard, Agnès l’a rejoint.

Leur métier demande beaucoup d’énergie et de ténacité. C’est non-stop toute l’année. Depuis Continuer la lecture de Les bouquets de Jean Marie et d’Agnès

Mathieu et Suzanne visitent l’Hermione

Dimanche dernier, les adultes ont voté pour élire leurs futurs conseillers départementaux. Quant aux jeunes, ils avaient fait de même en élisant leurs propres délégués, en décembre 2014. Dans un post je vous avais raconté l’intronisation du Conseil général des Jeunes, élèves en 5ème de 53 des collèges de Charente-Maritime.

Deux jeunes Rétais, scolarisés au collège des Salières à Saint-Martin de Ré en font partie : Mathieu Barat du Bois-Plage, titulaire, et Suzanne Le Bars de Rivedoux, suppléante. Ils ont eu la chance de monter à bord de l’Hermione, avec leurs collègues du Conseil général des Jeunes. Mercredi 18 mars, je les ai suivis.

P1310348

Voir l’Hermione, actuellement ancrée dans le vieux port de La Rochelle, est un événement. Elle est encore là pour quelques jours, avant son départ pour l’Amérique. Depuis le début de sa construction, à l’Arsenal de Rochefort, plus de 4 millions de visiteurs ont suivi les étapes de cette aventure unique.

Montons sur le pont : 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Mathieu et Suzanne se sont émerveillés, il y a de quoi… Continuer la lecture de Mathieu et Suzanne visitent l’Hermione

Mathieu, Conseiller général Jeune

Mathieu Barat - Conseiller général des Jeunes
Matthieu Barat – Conseiller général des Jeunes.

Mathieu Barat a 13 ans. Il habite le Bois-Plage, il  est scolarisé en 5ème au collège Les Salières à Saint-Martin de Ré. Pour la première fois, le 11 décembre, il a siégé au Conseil général des Jeunes de la Charente-Maritime. Ce jour-là était installée la nouvelle assemblée départementale pour une  mandature de trois ans (2014-2016), au cours de laquelle les jeunes ont procédé à l’élection de leurs vice-présidents. Une  expérience unique !

 

Siéger au Conseil général des Jeunes est un engagement volontaire et citoyen. 

Cette Assemblée existe depuis 2010.  En Charente-Maritime, il existe 61 collèges, qui accueillent 28 000 élèves. A la première mandature (2010-2012) 42 collèges avaient participé. A la seconde mandature (2012-2014), ils étaient 51 collèges. Pour la troisième mandature (2014-2016) 53 établissements, dont 44 publics et 9 privés, ont présenté leurs candidats qui ont mené campagne en interne autour du thème de la solidarité. 

Ils sont donc ainsi 53 nouveaux élus titulaires, avec pour chacun un suppléant. Suzanne Le Bars, de Rivedoux, est celle de Mathieu. Ils vont travailler de concert, comme ils me l’ont expliqué lorsque je les ai interviewés à l’issue de la première session. Un peu émus quand même par la solennité de l’événement, mais bien conscients de la responsabilité qu’ils viennent d’endosser.

Il y a de quoi être un peu impressionné, car la session a lieu dans l’enceinte du Conseil général à La Rochelle, là où siègent habituellement les élus du territoire.

Il faut allumer le micro et se présenter tour à tour devant ses pairs, devant le président du Conseil général Dominique Bussereau, devant les responsables encadrants, devant le directeur Continuer la lecture de Mathieu, Conseiller général Jeune