Les dunes rétaises ont goûté la mer

Depuis Noël il fait un temps affreux, chaque jour les médias en parlent. Vent de sud, sud-ouest, houle, forts coefficients de marées, tous les ingrédients sont réunis, la mer tape dur. Il faut se faire une raison, c’est l’hiver… Mais la tempête Xynthia est bien présente dans les esprits, nous sommes sur le qui-vive. Relativisons quand même, car pendant ce temps-là, les Bretons vivent des moments difficiles.

Les dunes rétaises ont pris cher ces quatre derniers jours. Vendredi 3 janvier, j’ai commencé à faire un tour des plages.  J’ai pris un bon bol d’air. Le vent m’a donné le tournis, à moins que ce soit la vision de l’érosion implacable des dunes de l’île de Ré.

La Conche des Baleines - 3 janvier 2014
La Conche des Baleines – 3 janvier 2014

LA COUARDE-SUR-MER, le Peu Ragot et le Peu des Hommes. Ces deux plages sont normalement accessibles par le parking de La Pergola et par le parking de la SNSM. L’année dernière, en janvier, un arrêté de péril avait été signé, des travaux d’enrochement avait été entrepris au Peu des Hommes. Tout a bien tenu. Par contre, au Peu Ragot, c’est la désolation, Continuer la lecture de Les dunes rétaises ont goûté la mer

Bonne année 2014 !

2014. J’ai cherché avec quels mots pouvait bien rimer quatorze. Rien du tout. Alors je vous souhaite que deux mille quatorze soit une année unique en son genre.

Une année d’exception, une année idéale, une année incomparable, une année spéciale ou singulière, une année originale, une année phénoménale, une année inimitable… Comme chacun a envie de se l’imaginer dans ses rêves les plus fous.

Yuccas sur la dune

Les APE rétaises en habit de Noël

Dans votre soulier de Noël, vous avez peut-être reçu en cadeau de jolis petits objets confectionnés par les bénévoles des Associations des Parents d’Elèves et par les instituteurs et institutrices des différentes écoles de l’île de Ré. A Ars, il y a une dizaine de jours, c’était la fête pour préparer ce jour de Noël tant attendu. Chaque année, le village de Noël change de commune.

Fête des APE - 14 décembre 2013

 

Profusion, créativité, ingéniosité, générosité, j’ai été bluffée par tout ce qui était proposé. Les enfants pouvaient aussi se faire photographier avec le Père Noël, les photos étaient tirées sur place. Ça fera des souvenirs ! Il y avait des jeux : pêche à la ligne, chamboule-tout, mini-basket, cheval tournant, et de quoi se régaler : friandises, confitures, crêpes, vin chaud… De quoi y passer la journée entière !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En vidéo, voici quelques morceaux choisis. Au micro, Michel Lardeux, a assuré l’animation de la journée. Continuer la lecture de Les APE rétaises en habit de Noël

Les dix crèches rétaises

Après demain c’est Noël. Je suis allée faire le tour des crèches des églises de l’île de Ré, toutes sont plus jolies et personnalisées les unes que les autres. Le Père Michel Cottereau, curé de l’ensemble pastoral de l’île, m’a appris que la première crèche a été faite par Saint-François d’Assise : « La crèche est bien dans la dynamique franciscaine, celle du Pape François, de rendre présent Jésus parmi nous. La crèche est un lieu où les parents peuvent parler de Dieu avec leurs enfants, c’est un lieu de catéchèse, qui rejoint la vie des hommes et des femmes de notre temps ».

Voici donc les crèches rétaises.

Ars-en-Ré : la crèche de la grotte

La Couarde-sur-mer : la crèche des galets Continuer la lecture de Les dix crèches rétaises

PPRL, la suite…

Pendant l’été la mobilisation autour du futur Plan de Prévention des Risques Littoraux s’est révélée forte. Deux associations se sont crééesen plus de RéAgir déjà fondée en mai 2012 : l‘une AVENIR, à l’initiative des professionnels rétais, l’autre Ré Veille, pour défendre les propriétaires de biens immobiliers. Au Goisil, à La  Couarde, une digue en gabions a été érigée. Cette histoire de PPRL a animé bon nombre de conversations et a provoqué bien des débats. 

PPRL - Conférence presse 16 septembre 2013Le 16 septembre, Lionel Quillet président de la Communauté de Communes a annoncé que les registres, ouverts à propos de la révision du futur PPRL ont recueilli 12 077 signatures. Le 13 septembre, Lionel Quillet, Patrick Rayton, maire de La Couarde, et Florence Durand, directrice des Services de la CDC, ont été reçus par le Directeur de Cabinet du ministre de l’Ecologie autour duquel, Patricia Blanc, directrice générale de la direction de Prévention des Risques et Marc Jacquet chef de service. Représentaient l’Etat, Madame le Préfet de la Charente-Maritime, Béatrice Abovillier, et Amélie Renaud, conseillère technique chargée des questions nationales et locales relatives à l’eau et aux risques naturels. 

Où en est-on aujourd’hui dans l’élaboration du PPRL rétais ?   Depuis la sortie des cartes de niveaux d’eau prévisionnels, le 11 juin, 80 demandes d’autorisation d’urbanisme, permis de construire ou certificats, ont reçu un avis défavorable de la DDTM 17 (Direction Départementale des territoires et de la Mer). Deux dossiers sont déjà en contentieux dans deux communes.

Carte des avis défavorables - 16 septembre 2013 Continuer la lecture de PPRL, la suite…

Aurélie et Chantal, croqueuses de pommes

Le soir avant de s’endormir, quoi de meilleur qu’entendre lire une belle histoire avec de beaux dessins ?

Aurélie Courcier saunière, et Chantal Rémy graphiste, viennent d’en créer une, de toutes pièces. Elle fait l’objet d’un livre intitulé La croqueuse de pommes. Depuis un an ce projet tenait au coeur de ces deux Rétaises, qui vivent à l’année à Ars-en-Ré.La croqueuse de pommes

Les deux jeunes femmes sont très heureuses de tenir en mains leur premier livre, et affirment que « finalement un an, c’est rapide pour le voir aboutir« . L’aventure a en effet duré d’un printemps au printemps suivant. Un jour, Aurélie est venue voir Chantal dans son atelier, un texte à la main. « Voici ce que j’ai écrit, est-ce que ça t’inspire? ». Leurs deux styles ont tout de suite collé. L’aventure ne faisait que commencer. Pendant une année, elles ont travaillé ensemble et cherché un éditeur.  Continuer la lecture de Aurélie et Chantal, croqueuses de pommes