De l’utilité des chenaux des marais

Un chenal, des chenaux. Le mot vient du latin, canalis, qui signifie canal. Lorsque vous vous baladez sur les chemins des marais, salants ou pas, avez-vous remarqué ces voies d’eau, creusées jadis par l’homme, et qui serpentent en contrebas des bosses de marais ?

Le chenal de La Fabrique, à Ars-en-Ré, est un de ces passages resserrés. Depuis le bord de la piste cyclable du centre du village jusqu’au Fier, il est long de plus de 600 mètres. Il est dit chenal décourt. Son rôle : évacuer l’eau.

Ars-en-Ré - Chenal de la Fabrique - 15 janvier 2018
15 janvier 2018.

 

Il longe une vingtaine d’exploitations, dont le lycée agricole. Non seulement il est utile aux sauniers qui gèrent leurs sites de production de sel, mais il peut aussi s’avérer utile à tous. En cas d’inondation dans le village d’Ars, c’est grâce à lui que l’eau pourra repartir vers la mer. Continuer la lecture de De l’utilité des chenaux des marais

Honneur aux pompiers du nord de l’île de Ré

Chaque fin d’année les pompiers fêtent la Sainte-Barbe, leur sainte patronne. Vendredi 15 décembre 2017, les équipes du Centre d’Incendie et de Secours d’Ars-en-Ré (CSI) et celle du Centre de Première Intervention (CPI) des Portes-en-Ré étaient réunies.

La cérémonie officielle est l’occasion de faire le point sur les missions réalisées pendant l’année, d’envisager le futur, de remettre les diplômes de formation et d’entériner les passages de grade.

Fin 2016, Bruno Garnier avait été nommé adjoint Chef de centre, confirmant son statut de bras-droit du capitaine Dominique Greiller à la caserne d’Ars. Il est désormais officier. Il a suivi la formation requise et peut donc assurer les fonctions de Chef de groupe. Son nouveau grade de lieutenant est symbolisé par les deux barrettes blanches sur ses épaulettes.

 

Lieutenant Bruno Garnier - 15 décembre 2017
Lieutenant Bruno Garnier

Continuer la lecture de Honneur aux pompiers du nord de l’île de Ré

Météo Ile de Ré 2018

Il pleut, il mouille, c’est la fête à la grenouille ! 2018 serait-elle une année  fortement venteuse et plutôt chaude ? Cahier météo 2018

Depuis quatre ans, je tiens un carnet météo entre le 25 décembre et le 5 janvier. Un dicton dit que la météo de ces douze jours correspond aux douze mois de l’année à venir.  “ Les 12 jours qui vont de Noël aux Rois, donnent le temps des 12 mois ”.

Au début, lorsque je me suis prêtée à l’exercice, j’étais amusée mais dubitative. Au fil de ces carnets météo, je me suis prise au jeu. Je finis par croire que ce dicton peut s’avèrer tout de même souvent vrai. Notamment lorsque je relis ce que j’avais constaté pour l’année 2017 et celles précédentes.

Alors va pour une nouvelle tentative de prévisions météo ! Bien évidemment, prenons celles pour 2018 pour ce qu’elles sont : une plaisante observation des girouettes de l’île de Ré, des ciels et de la mer pendant douze jours.

Sachez que la tradition d’accrocher une girouette sur le toit de sa maison est plus vivace dans le nord de l’île qu’au sud, où il n’est pas toujours facile d’en voir à chaque coin de rue ! Continuer la lecture de Météo Ile de Ré 2018

Les jeunes Rétais prennent soin de leurs dunes

L’oyat, vous le connaissez sûrement. Cette plante pousse très bien dans les dunes de l’île de Ré. Ses rhizomes s’enfoncent en profondeur dans le sol. En se développant sur plusieurs mètres, ils fixent le sable. L’oyat est une vivace, adaptée à la sécheresse. Il est de la famille des graminées, parfois dénommé roseau des sables. Ses tiges bloquent le sable éolien. C’est donc un végétal essentiel pour la stabilisation de l’espace dunaire.Ile de Ré - Plantation oyats - 30 novembre 2017

2 200 oyats viennent d’être plantés. 600, le 23 novembre. Et le 30 novembre encore 1 600 pieds. Ile de Ré - Plantation oyats - 30 novembre 2017

Continuer la lecture de Les jeunes Rétais prennent soin de leurs dunes

2ème Festibal aux Portes-en-Ré, c’est parti !

La jeune association Ré-Jouir a de quoi être satisfaite. La deuxième édition du Festibal qu’elle organise au Hangar à Sel des Portes se présente sous les meilleurs auspices. Il fait beau et les événements programmés pour tous publics, théâtre, concerts, expos, sont de grande qualité.

Hier, jeudi 24 août, c’était le premier jour. Le public a tout de suite adopté le ton de l’évènement : Festibal est un festival culturel qui se veut Bien à l’Aise. Il est unique en son genre à l’île de Ré.Les Portes-en-Ré - Festibal - 24 août 2017Le noyau dur de l’organisation est composé essentiellement de Rétais bénévoles, et d’amis belges, artistes. Continuer la lecture de 2ème Festibal aux Portes-en-Ré, c’est parti !

Festibal 2ème édition, Crowdfunding 1ère

Vous avez sans doute déjà entendu ce mot : Crowdfunding. En français, il peut être traduit par :  Financement participatif.

Le jeune Festibal, qui va prendre place au Hangar à Sel aux Portes-en-Ré fin août, s’est lancé dans une opération de crowdfunding. Avec à la clé des récompenses pour ceux qui adhéreront au projet. Mais pas n’importe quelles récompenses… Elles sont à l’image du titre de la manifestation, Festibal, BAL pour Bien à l’aise. 

Les Portes-en-Ré - Affiche Festibal 2017

Afin de boucler son budget l’association Ré-Jouir a encore besoin de réunir quelques fonds dans les jours qui viennent. 2000 €, ce n’est pas beaucoup (mais quand même) pour les jeunes bénévoles qui se sont lancés dans l’aventure d’organisation de la manifestation.

Un pari un peu fou que ce Festibal ! Tout a démarré il y a deux ans par une soirée théâtrale consacrée à l’agriculture, il y a eu foule pour débattre autour du devenir et des enjeux de la profession. Continuer la lecture de Festibal 2ème édition, Crowdfunding 1ère