Le saunier est poète

Saunier poèteDeux Loidaises m’ont adressé cette bien jolie photo.

C’est une oeuvre éphémère. Lorsque le marais sera recouvert d’eau, on ne la verra plus.  Toutefois, ce poisson et cet octopus à six pattes (un vrai en a huit)  sont placés dans un endroit du marais un peu plus en hauteur que dans le reste de la surface. Est-ce ainsi que le saunier s’aperçoit que son marais s’assèche et qu’il a besoin de parfaire le niveau de l’eau ? Est-ce ainsi un repaire pour le saunier ? Ou bien s’agit-il tout simplement d’un moment de pure poésie ?

Quand on est seul dans son marais, l’imagination galope. Un marais c’est déjà la mer, le rêve n’est jamais loin.

 

L’amour vache

Clochette, la vache jersiaise de Loix, s’adapte bien à son nouvel environnement. Cela fait un mois qu’elle fait partie du décor loidais avec sa copine, la chèvre Coquette, qui va également très bien. Dès que vous appelez « Clochette, Clochette » du bout du chemin, elle arrive en cabriolant de plaisir, ravie de voir du monde, et vient léchouiller les mains tendues au dessus du grillage de l’enclos.

Clochette et Coquette s’aiment d’amour tendre. Mais seulement voilà, la vache a tendance à trop câliner la chèvre…

L'amour vacheElle la cajole avec sa langue bien râpeuse. Au passage de cette caresse bovine un peu rugueuse, la chèvre a perdu Continuer la lecture de L’amour vache

50° le jour, 35° la nuit

Avec une telle chaleur, comment tenir ? Nous qui nous plaignons du vent, de la pluie et du froid, à 8 000 kms de chez nous, au nord du Burkina Faso il fait une température de fou, que même les Africains n’ont pas l’habitude de constater à cette période de l’année. Sans doute le dérèglement climatique. Une chaleur irrespirable, obligeant à se couvrir pour se protéger de la chaleur extérieure et des brûlures du soleil, pire que les années précédentes. De quoi pour un Européen accuser le coup.

Après un mois passé au Burkina Faso, comme chaque année depuis quinze ans,  Mireille Baril est de retour à Loix. Dans le cadre de l’association Kader qu’elle a montée, ses  photos sont un témoignage de la vie sur place.

C’est pas facile, comme le disent communément les Africains…

 Mireille Baril - BF 2013A Ouahigouya, elle aide le Docteur Zala à trier les papiers administratifs de la clinique pédiatrique Persis, qu’il a accumulés, faute de temps, tout au long de l’année. Dans cette grande ville du nord du Burkina Faso, à 40 kms de la frontière malienne, quasi en plein désert, il est le seul pédiatre Continuer la lecture de 50° le jour, 35° la nuit

La vie à la campagne

A Loix,  le 28 août dernier, la décision d’acquérir une vache a été très sérieusement votée en conseil municipal.  Clochette et Coquette

Il a d’abord fallu la trouver. Jacques Breuilh, vétérinaire, consulté à ce sujet, a accepté de dénicher l’oiseau rare et de la vacciner. Le choix s’est porté sur une bête de race jersiaise, de l’île de Jersey, pas trop imposante, mais solide pour s’adapter aux marais et pour résister aux vents rétais. 

La vie à la campagne - Arrivée de Clochette
Clochette bébé.

Clochette est née le 9 octobre 2012, en Vendée, précisément à Benet, village situé à 10 km de Niort, dans l’élevage de Franck Mennesseau. Depuis on avait régulièrement des nouvelles de la future Loidaise :  elle grandit, elle ne veut pas quitter sa mère, elle se sèvre lentement…  la pluie et le vent rétais ont sensiblement repoussé son arrivée dans le village.  Continuer la lecture de La vie à la campagne

Un marais pédagogique, pour quoi faire ?

Marais pédagogique Loix - débutComment fonctionne un marais ostréicole ?  Comment s’y prendre pour une remise en état après des années d’inexploitation ?  Que peut-on y mettre dedans ? Voilà des questions que l’on peut se poser quand on n’y connait pas grand chose. Souvent ce sont les parents ou les grands-parents Rétais qui ont transmis leur savoir-faire. « Quand tu es Rétais, tu as un marais » dit-on.

Marais pédagogique - début

Pour les plus jeunes, cela ne va quand même pas de soi. La commune de Loix vient de lancer une expérience : créer, de toutes pièces, un marais pédagogique afin que les jeunes  l’exploitent en polyculture extensive. Un particulier Loidais a accepté de céder un de ses anciens marais ostréicole, déjà remanié. Du boulot, il y en a pour le faire revivre ! Continuer la lecture de Un marais pédagogique, pour quoi faire ?