Faire du sport à Saint-Martin de Ré

Samedi 14 septembre la halle de sports de Saint-Martin de Ré a été officiellement inaugurée. Le Complexe sportif Marcel Gaillard est maintenant tout beau, tout neuf.

La réfection du bâtiment a pris plus de temps que prévu. Trois ans ont été nécessaires pour initier le projet, dont une année de montage de dossier. Puis les travaux dont duré seize mois, avec quelques galères. En décembre 2012, suite au dépôt de bilan d’une entreprise, l’équipe communale a dû relancer un marché pour terminer l’escalier en métal utilisé pour l’accès aux tribunes intérieures. Un long chemin pour en arriver enfin là…

La salle est dédiée aux associations de l’île de Ré, sportives ou non. Les 550 élèves du collège les Salières et les enseignants de Saint-Martin y font du sport au chaud pendant l’hiver. Des stages d’entraînement peuvent aussi y être pratiqués.

Continuer la lecture de Faire du sport à Saint-Martin de Ré

Le homard, star du 1er août rétais

Avez-vous adopté votre homard rétais ? C’est gratuit et c’est facile, il suffit de remplir un bon d’adoption que l’on trouve à la Communauté de Communes de l’île de Ré. Depuis janvier, 2 000 parrains et marraines l’ont déjà fait, des enfants, des scolaires, mais aussi des adultes. Et ils lui ont donné un petit nom.  Les adoptions se font dans le cadre de la réimplantation de l’espèce. 

3 000 bébés homards gammarus ont été lâchés jeudi en fin de matinée, au large de l’île de Ré. Le homard atteint sa taille adulte vers 4/5 ans. Il va donc falloir attendre un peu pour déguster ce goûteux crustacé, en voie de quasi disparition sur les côtes rétaises, en raison de la sur-pêche, du non respect des tailles de capture et de la vulnérabilité des larves au cours de la phase planctonique. Un homard ne meurt pas de vieillesse…

C’est la première fois que je voyais de si petits homards. Il sont anglais, témoignage d’une collaboration de chaque côté du Channel. Les bébés  sont nés il y a trois mois dans une écloserie de Cornouailles. Leurs pinces sont bien formées, ils sont déjà armés pour  se défendre. 

Continuer la lecture de Le homard, star du 1er août rétais

Belle initiative des producteurs locaux

Demain, mardi 9 juillet, une vingtaine de producteurs locaux seront présents sur la plage de  La Cible à Saint-Martin de Ré, de 16 h 30 à 22 heures. Ce marché de producteurs est une première sur l’île de Ré. Préparez vos paniers, il y a de la qualité dans l’air !

Il y a un an, ces producteurs indépendants ont créé une association « Les Producteurs associés » autour de valeurs communes  : « Des modes de production avant tout centrés sur la qualité tant gustative qu’environnementale. La préservation d’une relation de confiance avec les consommateurs grâce à une totale transparence de nos pratiques et une commercialisation en circuit court. La valorisation du savoir-faire paysan et la pratique de techniques traditionnelles« . Banderole marché paysan 9 juillet 2013

La plupart de ces producteurs se sont connus sur les marchés, la majorité sont Rétais : ostréiculteurs, saunier, apicultrice, producteur de fleurs, pépiniériste, producteur de fraises et de framboises, maraîchers… D’autres viennent du continent, mais partagent les mêmes idées. Ils viennent compléter la palette des produits rétais, notamment pour ce qui est viandes et produits d’élevage qui n’existent pas dans l’île.

Afin de fédérer le collectif et de se faire mieux connaître et partager avec le public, ils ont donc organisé un véritable événement. Continuer la lecture de Belle initiative des producteurs locaux

Passe-Portes, 4 jours de théâtre

Cette semaine, du jeudi 13 au dimanche 16 juin, les amateurs de spectacle vivant ont rendez-vous à Passe-Portes. Catherine Swagemakers, Portingalaise à l’année, a créé ce festival de théâtre en 2009 avec son époux François Moravic. Elle est dans les starting-blocks. »Ouvrez les yeux et les oreilles », dit-elle de son bébé, cher à son coeur et pour lequel elle plaide activement.

Qu’est ce qui fait ainsi courir Catherine ? »Je fais cela par conviction et par passion. Chaque année qui passe me prouve qu’il faut continuer ». Cinq éditions ce n’est pas rien. Cela représente de l’engagement, de la détermination et pas mal d’heures passées en organisation et en recherche de partenariats et de subventions.

Passe-Portes - Catherine Swagemakers

Au fil des ans le Festival passe-Portes trouve son public : des Rétais amateurs de découvertes théâtrales, des résidents secondaires venus associer bol d’air et moments culturels, mais aussi des directeurs de théâtres qui viennent repérer des talents,  nouvelles pousses de comédiens, de comédiennes et d’auteurs. Continuer la lecture de Passe-Portes, 4 jours de théâtre

Galopin à la plage

Galopin a 20 ans. Dimanche, ce baudet du Poitou de l’élevage de Régis Léau est allé faire un tour sur la plage. C’était pour la bonne cause :  participer au nettoyage des déchets, dans le cadre de la Fête de la nature.

C’est la première fois  qu’un âne était utilisé de la sorte dans l’île de Ré. A  l’île d’Oléron, à Saint-Georges-de-Didonne et à Meschers, de solides quadrupèdes sont régulièrement mis à contribution pour porter les déchets lors des séances de sensibilisation à la propreté de l’environnement. 

Galopin s’est gentiment comporté, encore qu’un peu ému à la vue de la mer. Les enfants étaient ravis. Les déchets Continuer la lecture de Galopin à la plage

Le basket, ça défoule !

Pendant une semaine, les jeunes de l’Entente basket (Ars, Saint-Clément, Sainte-Marie, Saint-Martin) ont participé au stage organisé dans la salle des sports d’Ars, pendant les vacances scolaires.

Stage de basket - avril 2013

Ce stage en est à sa 7ème édition. Les plus petits ont cinq ans, et ils se défendent déjà bien en basket, les plus grands ont dix-sept ans. Les 43 enfants participants ont l’air d’apprécier le sport, surtout quand il est pratiqué de façon ludique. Apparemment ils y sont accrocs, et ils en redemandent…

Cinq jours de sport, ça doit bien faire une trentaine d’heures pour la semaine. La base est le basket, au moins deux heures par jour. Mais ils ont aussi fait du hand, du foot, du kin-ball qui se joue avec un gros ballon, du volley, de la thèque qui est dérivée du base-ball, ceci afin de développer l’esprit d’équipe. Ils ont même eu droit à un parcours Koh-Lanta Continuer la lecture de Le basket, ça défoule !