Alerte rouge submersion, exercice à Loix

La nuit du mercredi 27 au jeudi 28 novembre est noire. Pas de lune, pas de lumière. Au loin le grondement de la mer s’entend fortement. A 4h43 la mer est haute, le coefficient de marée est de 98. Ce soir là pas d’alerte météo réelle, même si la veille le vent a soufflé à 120 km/h au Phare des Baleines !

Cependant le village de Loix est sur le pont. Dans l’après-midi du mercredi, fictivement Météo France a prévu une alerte vents violents sur le littoral, avec risque de submersion. Non, ce n’est pas la réalité. Il s’agit d’un exercice destiné à s’entraîner au risque de submersion, quasiment dix ans après la tempête Xynthia.

Tout comme Loix, quatorze autres communes de Charente-Maritime, ont simulé un événement climatique majeur, tel qu’il pourrait de nouveau survenir. Le risque est toujours présent, même si plusieurs ouvrages de défense des côtes ont été re-construits depuis dix ans.

Loix - Exercice submersion - 27 et 28 novembre 2019
Continuer la lecture de Alerte rouge submersion, exercice à Loix

Variété des travaux dans l’église d’Ars-en-Ré

Une nouvelle fois, je vous propose d’entrebâiller les battants de la porte qui s’ouvrent sur l’important chantier de restauration de l’église d’Ars.

Au fil des jours, des semaines et des mois, il y a matière à raconter, entre les découvertes patrimoniales et les travaux eux-mêmes. Madame l’église se dévoile, quand on veut bien prendre la peine de s’intéresser à son sort. Elle est pleine de surprises.

Le chantier a débuté en novembre 2016. Nous en sommes donc à deux ans de travaux, tel que cela était prévu.

Ars - Eglise - Porte entrée - 30 juillet 2019 - Photo GABS
Photo : GABS – 30 juillet 2019.

La dernière fois que j’ai publié un post, c’était en janvier 2019. Depuis cette date, l’évolution est frappante.

Continuer la lecture de Variété des travaux dans l’église d’Ars-en-Ré

Funérailles d’antan à l’île de Ré

Une exposition sur les corbillards du siècle dernier, voire même du siècle d’avant, voilà une idée osée et pour le moins surprenante !

Dans la salle des colonnes de l’ancien hôpital Saint-Honoré de Saint-Martin, d’antiques corbillards de l’île de Ré sont présentés. Une véritable collection.

Ile de Ré - Expo Voyager autrement - oct/nov 2019

Avec une pointe d’impertinence, voire d’humour (noir), l’exposition est intitulée : Voyager autrement. Elle a été montée par le Service Patrimoine de la Communauté de Communes, dans le cadre du programme de cet automne, qui s’articule du thème « Du premier cri au dernier souffle ».

Affichette expo Voyager autrement - 23 octobre au 1er novembre 2019

A priori, cette expo pourrait paraître lugubre, certains pourraient même dire glauque. Etonnamment, pas du tout. Elle est même élégante et classieuse. Elle nous plonge dans un passé, finalement pas si lointain. Demandez aux aînés, ils ont tous une histoire , ou un souvenir, à raconter au sujet de ces corbillards qui accompagnaient les Rétais vers leur dernière demeure.

Continuer la lecture de Funérailles d’antan à l’île de Ré

Une « maison-taupinière » détruite à Rivedoux

En langage courant, une taupinière c’est un terrier. Ce mot est aussi utilisé pour désigner l’amoncellement de terre que l’animal réalise pour aménager son lieu d’habitation.

Le 9 octobre, j’ai découvert que des « taupinières humaines » existent à l’île de Ré ! Je suis restée éberluée en constatant une maison d’habitation au 3/4 enterrée à Rivedoux, sur la zone du Défend, en espace classé.

Rivedoux - Taupinière - 9 octobre 2019
Continuer la lecture de Une « maison-taupinière » détruite à Rivedoux

Sauveteur(s) de tortue luth

Dans la matinée du samedi 5 octobre, un mail de la station de la SNSM (Sauveteurs en Mer) de l’île de Ré informe qu’une intervention particulière vient d’être menée : « Les plongeurs de la station ont porté secours au monde aquatique afin de libérer une tortue marine prise dans un filet de pêche ».

L’aventure est arrivée à Hugues Moinard, pêcheur professionnel. Les habitants d’Ars-en-Ré le connaissent bien, son bateau, le P’tit Jules, est basé dans le port du village.

Il raconte : « Je suis parti relever le filet que j’avais posé la veille entre Jard-sur-Mer et la Tranche, au large de la Vendée. A 9 heures, j’arrive sur le site. Dans le filet, je pensais trouver des poissons de surface, des bars et des dorades. J’ai tout de suite vu une grosse masse flottant au ras de l’eau. J’ai pensé à un cadavre humain. C’était une tortue luth !

Tortue luth - Hugues Moinard - 6 octobre 2019

Ses deux grandes nageoires et sa tête étaient prises dans le filet. Oh la pauvre… J’ai tout de suite essayé de lui dégager la tête, elle se débattait. A chaque fois qu’elle reprenait de l’air en surface, elle soufflait fort. C’était comme un bruit de baleine.

Continuer la lecture de Sauveteur(s) de tortue luth