Une « maison-taupinière » détruite à Rivedoux

En langage courant, une taupinière c’est un terrier. Ce mot est aussi utilisé pour désigner l’amoncellement de terre que l’animal réalise pour aménager son lieu d’habitation.

Le 9 octobre, j’ai découvert que des « taupinières humaines » existent à l’île de Ré ! Je suis restée éberluée en constatant une maison d’habitation au 3/4 enterrée à Rivedoux, sur la zone du Défend, en espace classé.

Rivedoux - Taupinière - 9 octobre 2019
Continuer la lecture de Une « maison-taupinière » détruite à Rivedoux

Sauveteur(s) de tortue luth

Dans la matinée du samedi 5 octobre, un mail de la station de la SNSM (Sauveteurs en Mer) de l’île de Ré informe qu’une intervention particulière vient d’être menée : « Les plongeurs de la station ont porté secours au monde aquatique afin de libérer une tortue marine prise dans un filet de pêche ».

L’aventure est arrivée à Hugues Moinard, pêcheur professionnel. Les habitants d’Ars-en-Ré le connaissent bien, son bateau, le P’tit Jules, est basé dans le port du village.

Il raconte : « Je suis parti relever le filet que j’avais posé la veille entre Jard-sur-Mer et la Tranche, au large de la Vendée. A 9 heures, j’arrive sur le site. Dans le filet, je pensais trouver des poissons de surface, des bars et des dorades. J’ai tout de suite vu une grosse masse flottant au ras de l’eau. J’ai pensé à un cadavre humain. C’était une tortue luth !

Tortue luth - Hugues Moinard - 6 octobre 2019

Ses deux grandes nageoires et sa tête étaient prises dans le filet. Oh la pauvre… J’ai tout de suite essayé de lui dégager la tête, elle se débattait. A chaque fois qu’elle reprenait de l’air en surface, elle soufflait fort. C’était comme un bruit de baleine.

Continuer la lecture de Sauveteur(s) de tortue luth

La Couarde aura sa digue

Quasiment dix ans après la tempête Xynthia, les préparatifs du chantier de défense contre la mer ont débuté cette semaine à La Couarde-sur-Mer.

D’expérience, nous savons tous qu’entre l’intention de construire une digue et la voir finie, ça prend un certain temps ! Il faut se rendre à l’évidence les délais administratifs sont complexes. Commission des sites, diagnostic, avant-projet, projet, études de danger, incidence faune et flore, étude d’impact, dossier Natura 2000, Loi sur l’Eau, déclaration d’intérêt général, enquête publique, les études sont nombreuses.

Et pendant ce temps beaucoup s’impatientent en trouvant que les délais sont affreusement longs. Soeur Anne… ne vois-tu rien venir ?

Panneau La couarde-sur-Mer - 24 septembre 2019

Lors de la tempête Xynthia, 438 maisons sont sinistrées à La Couarde.

Continuer la lecture de La Couarde aura sa digue

Loix, village de pierres & d’eau

Vous avez sans doute remarqué, à l’entrée des villages français, une pléthore de panneaux indiquant toutes sortes de distinctions. La plupart du temps nous ne comprenons pas à quoi ils correspondent.

Depuis un peu plus d’un mois, à l’entrée de Loix, un panneau orange signale que ce village de l’île de Ré a reçu le label « Village de Pierres et d’Eau ».

Loix - Village de pierres & d'eau - septembre 2019
Photo : T.D.

Loix est le 14ème village de Charente-Maritime a être ainsi distingué. Deux autres villages de l’île de Ré affichent également le panonceau : La Flotte et Ars, depuis déjà quelques années.

Continuer la lecture de Loix, village de pierres & d’eau

Merci les mésanges !

La mésange est un prédateur de la chenille processionnaire. Elle raffole de cette bestiole. L’oiseau n’a même pas peur des poils urticants, il y est insensible.

C’est généralement fin août que les premiers cocons de chenilles processionnaires apparaissent dans les pins. Non seulement les chenilles affaiblissent les arbres, mais leurs soies peuvent provoquer des allergies chez les humains et les animaux.

A l’île de Ré, les épandages destinés à lutter contre les chenilles processionnaires n’ont plus cours. « L’année dernière nous avons observé une recrudescence des nids » remarque Anaïs Barbarin, directrice-adjointe de l’Environnement à la Communauté de Communes.

Il existe un moyen écolo pour donner un coup de pouce à leur non prolifération : installer un nichoir à mésanges dans son jardin.

Continuer la lecture de Merci les mésanges !