Le monde d’après, à l’île de Ré

Pendant toute la période de confinement COVID 19 les médias n’ont eu de cesse de poser la question :  » Que sera le monde d’après ? « .

Michel Houellebecq, écrivain pour lequel je n’ai pas pourtant pas d’appétence particulière pour ses dires, a été plutôt pessimiste dans une lettre adressée à France Inter :  » Toutes ces tendances, je l’ai dit, existaient déjà avant le coronavirus ; elles n’ont fait que se manifes­ter avec une évidence nouvelle. Nous ne nous réveillerons pas, après le confinement, dans un nouveau monde ; ce sera le même, en un peu pire « .

Sa prophétie serait-elle juste ?

Depuis lundi après-midi, une histoire, quelque peu singulière, agite l’île de Ré. Du 4 juillet au 19 septembre, une croisière intitulée Nature et terroir de Nouvelle Aquitaine devrait sillonner le rivage Atlantique.

Le bateau, le Bougainville, appartenant à la Compagnie le Ponant, devrait mouiller au large de notre île. A cette occasion, il débarquera une grosse vingtaine de Zodiac sur le Banc du Bucheron, et ce chaque semaine, les 7 juillet, 14 juillet, 21 juillet, 28 juillet, 4 août, 11 août, 18 août, 25 août, 1er septembre, 8 septembre et 15 septembre. Avec à bord, des invités d’honneur prestigieux.

Continuer la lecture de Le monde d’après, à l’île de Ré

Ile de Ré, 9 maires élus sur 10

Enfin ! Le premier tour des élections municipales du dimanche 15 mars 2020 a été validé, une fois le dé-confinement prononcé par l’Etat. Depuis le 28 mai, date butoir pour désigner les édiles, neuf maires et leurs équipes ont désormais les destinées de leurs villages entre les mains pour les six années à venir.

Qui sont-ils ? Quels ont été leurs scores ?

Continuer la lecture de Ile de Ré, 9 maires élus sur 10

Horse-trek dans la cordillère australienne

S’évader dans la lecture, ça fait un bien immense. Surtout lorsque l’histoire qui vous est racontée est inouïe, vécue en Australie, par une fan de l’île de Ré.

L’aventure est celle d’Alienor, une des quatre filles du couple que forment Dominique et Anne-Henri Le Gouvello. La famille de Dominique vient dans l’île de Ré depuis avant guerre. Aliénor, la troisième de la fratrie, était de ses propres dires « enfant la plus rebelle ».

Ces filles ont connu l’île de Ré dès leur naissance, l’une est allée à l’école communale des Portes. Toutes ont appris à monter à cheval à l’écurie Nicot dès leur plus jeune âge. Et elles ont été biberonnées à l’eau de mer.

A deux mains, Aliénor et Dominique, ont écrit un livre, sorti au printemps dernier. Il est ainsi préfacé : « Je dédie ce livre à ma mère, sans qui il n’aurait pas vu le jour ».

Continuer la lecture de Horse-trek dans la cordillère australienne

Ile de Ré = 17 792 habitants. Population Insee, en vigueur en 2019

Chaque année, l’Insee (Institut national de la Statistique et des Etudes Economiques) estime la population des régions et des départements (France métropolitaine et DOM) à la date du 1ᵉʳ janvier.

Pour l’année 2019, le chiffre pris en compte correspond à la population légale de 2016. Il y a toujours un décalage de trois ans.

Voici donc le tableau pour cette année.

Ile de ré - Population légale 2016, en vigueur en 2019

Continuer la lecture de Ile de Ré = 17 792 habitants. Population Insee, en vigueur en 2019

Un grand merci aux 120 pompiers de l’île de Ré !

En matière de secours aux personnes et aux biens, l’île de Ré s’avère incontestablement dynamique. 120 sapeurs pompiers agissent au quotidien.

Ils sont répartis dans six Centres d’Incendie et de Secours (CSI) : Ars, La Flotte, Le Bois, Les Portes, Saint-Martin et Sainte-Marie. Pour les cinq autres villages, La Couarde, Loix, Rivedoux et Saint-Clément, ce sont les pompiers des six CIS qui interviennent rapidement, si nécessité.

Vendredi 7 décembre, une cérémonie a rassemblé au Bois-Plage l’ensemble équipes de l’île de Ré, sous l’autorité du colonel Hors Classe, Pascal Leprince, chef de corps, directeur départemental du SDIS 17 (Services d’Incendie et de Secours de la Charente-Maritime).

Ce jour-là, les pompiers fêtaient la Sainte-Barbe, leur patronne.

De gauche à droite : Clément Dardillac (Les Portes) Christophe Roquet (Saint-Martin), Pascal Couzinier (SDIS 17), Pascal Leprince (SDIS 17), Dominique Jouillat (la Flotte), Philippe Lacoste (Sainte-Marie), Denis Carré (Le Bois) et Dominique Grellier (Ars).

C’est la première fois qu’une telle cérémonie a lieu à l’île de Ré. Et même à l’échelon de la Charente-Maritime. Jusqu’à lors les cérémonies se tenaient individuellement dans chaque caserne.

Continuer la lecture de Un grand merci aux 120 pompiers de l’île de Ré !

Sel de l’île de Ré 2018, à marquer d’une pierre blanche

Vous avez sans doute constaté combien cet été le ciel de l’île de Ré a souvent été d’un bleu intense, avec ni gouttes de pluie ni nuages à l’horizon, et un vent d’Est dominant. Grosse chaleur + vent fort et constant = importante production de sel.

Pour les sauniers rétais, l’été 2018 est à marquer d’une pierre blanche. Les carreaux des marais salants ont donné, tout ce qu’ils pouvaient. A gogo.

Ile de Ré - Sel 2018Dans son marais le saunier, ou la saunière (n’oublions pas les dames certes peu nombreuses, mais bien actives), est un être solitaire. Concentré sur les niveaux d’eau de mer à équilibrer, il attend le moment idoine, matin et soir, pour cueillir soit le gros sel, soit la fleur de sel. Un rendez-vous quotidien avec ce que la conjonction des éléments naturels accepte d’offrir. Continuer la lecture de Sel de l’île de Ré 2018, à marquer d’une pierre blanche