25 Rétais, membres du Comité consultatif citoyen

Le mois dernier 144 volontaires se sont déclarés candidats suite à l’appel lancé par la Communauté de Communes, pour faire partie du Comité Consultatif Citoyen sur le thème du Schéma de Développement Durable.

Comme prévu le tirage au sort, organisé le 20 novembre, a désigné 25 citoyens Rétais. Un tirage au sort formel, tout ce qu’il y a de plus neutre, en présence de Maître Nicolas Pirs, huissier de justice.

Tirage au sort Schéma de développement durable - 20 novembre 2020

Au vu du nombre de candidatures, il est intéressant de constater que certains villages de l’île de Ré paraissent très concernés par le sujet : Sainte-Marie, La Flotte et le Bois-Plage. Plus surprenant : le peu de candidats à Saint-Martin et Rivedoux, ces deux village ne se bousculent guère en proportion de leur nombre d’habitants ! A Loix, Ars et aux Portes, ils ne sont pas légion non plus… Et comme souvent, plus d’hommes (82) que de femmes (62) à candidater.

Continuer la lecture de 25 Rétais, membres du Comité consultatif citoyen

Confinement Ile de Ré, épisode 2

Depuis jeudi soir 29 octobre, la France est de nouveau en confinement. Savoir que ce satané virus ne veut pas nous lâcher n’est pas rassurant. Il impacte nos vies quotidiennes, qui que nous soyons. Et tous à travers le monde entier.

Je ne vais pas jouer dans la cour des défaitistes, mais il faut reconnaître que ce n’est pas facile de garder le moral ! A part travailler, en télétravail quand c’est possible, et emmener les enfants à l’école ou aller voir son médecin ou son kiné, les perspectives sont limitées. Plus de petits dîners à la maison, en famille ou chez les amis, plus de distractions, plus de repas partagés au restau, plus le petit café du matin au coin d’un zinc. C’est notre vie sociale qui en prend un coup. Et ça c’est vrai, c’est difficile à supporter. Mais comme le disent mes amis burkinabé toujours philosophes : « On n’a pas le choix ! « 

Le premier confinement, du 17 mars au 11 mai, nous était tombé dessus. C’était la sidération. Et même si ce confinement n° 2 est différent dans ses modalités et plus léger, nous devons être très vigilants et nous armer de patience. Patience, voilà un mot qui n’est pas dans nos habitudes. Il signifie courage pour supporter, persévérance, travail de longue haleine.

Continuer la lecture de Confinement Ile de Ré, épisode 2

Parole aux citoyens Rétais

Dans le cadre de la loi NOTRe (Nouvel Organisation Territoriale de la République) votée en 2015 les Régions doivent se doter d’un Schéma de Développement durable.

Pour une collectivité telle l’île de Ré, un tel document n’est pas une obligation. Néanmoins le 15 octobre, les 28 délégués communautaires Rétais ont voté à l’unanimité la mise en place d’un Schéma de Développement durable. Une partie de la délibération portait notamment sur le fait que les citoyens Rétais vont pouvoir s’exprimer sur le sujet.

Ah ! Voilà une belle opportunité pour dire ce que nous souhaitons pour le développement de l’île…

C’est la première fois que les citoyens Rétais sont associés à une telle démarche de « démocratie participative » proposée par la Communauté de Communes.

Continuer la lecture de Parole aux citoyens Rétais

Fragilité de la digue patrimoniale de Beauregard à Ars-en-Ré

Dans la nuit du samedi 3 octobre, la tempête Alex a mis à mal une digue patrimoniale d’Ars-en-Ré. Située entre le Pas du Jars et le Pas de Beauregard, elle est exposée plein Ouest, elle date de la fin du XIXe siècle. Nous la savions fragile, mais jusqu’à présent elle avait résisté.

Oh ! Gros bobos, elle est vraiment entamée… Comment cela a t-il pu arriver ? La sécheresse de l’été ? La digue a t-elle été frappée par un gros bout de bois venu par la mer ? Un creusement de l’eau qui s’infiltre en pied de la digue ? Nous ne le saurons jamais.

Ars-en-Ré - Digue cassée - 6 octobre 2020
Photo E.C. – 4 octobre 2020.

Outre qu’il est nécessaire de boucher le trou rapidement, cet incident permet de découvrir comment il y a 150 ans les Rétais édifiaient leurs digues. L’intérieur ainsi mis à nu, l’anatomie de la digue se révèle.

Continuer la lecture de Fragilité de la digue patrimoniale de Beauregard à Ars-en-Ré

Ré la Jaune

Ce post n’est pas un scoop. Tout un chacun sait que le Tour de France va passer en Charente-Maritime. Mardi prochain 8 septembre l’étape intitulée l’Echappée Maritime part de l’île d’Oléron et arrive à l’île de Ré.

Ile de Ré - Etape Ile de Ré - Octobre 2019

La nouvelle annoncée en octobre 2019 par le Département a fait, et continue encore, de faire causer dans les chaumières. Les nombreux échanges sur les réseaux sociaux en témoignent.

Est-ce une bonne nouvelle ? Oui, disent les Pour. « Ça va faire marcher le commerce. Ça va montrer que l’île de Ré peut intéresser une clientèle populaire, pas celle habituelle de l’île de riches que les médias présentent généralement ».

Est-ce une mauvaise nouvelle ? Oui, disent les Contre. « Nous n’avons pas besoin de plus de monde à l’île de Ré, déjà saturée en été. Un beau b….. en perpective ! ». Ceux là rient vraiment jaune !

Et puis il y a les indifférents et ceux qui vont se terrer chez eux le jour J. Et aussi ceux qui tranquillement regarderons les images sur leur télévision.

Continuer la lecture de Ré la Jaune

A l’île de Ré on sort masqué

La nouvelle est tombée : le préfet de Charente-Maritime, Nicolas Basselier, a pris ce jour un arrêté obligeant au port du masque sur l’ensemble des dix communes de l’île de Ré.

Avant et pendant toute la période de confinement, et juste après, l’île de Ré a été plutôt épargnée. Les cas de COVID 19 ont été rares, deux personnes se sont retrouvées en réanimation. Fort heureusement l’hôpital de La Rochelle n’a pas été saturé.

Depuis début juin l’île de Ré, dont l’économie repose en grande partie sur le tourisme, a attiré un monde de folie. Les distanciations physiques ne sont pas toujours respectées, des cas de Covid 19 ont été détectés un peu partout dans l’île ces derniers temps. Exemple : à la Pergola, deux personnes venues de Saint-Tropez ont été dépistées positives au coronavirus.

Le tourisme ça brasse, ça brasse… La décision du Préfet nous pendait au nez. Voilà c’est fait !

Continuer la lecture de A l’île de Ré on sort masqué