1ère course officielle de Damien Morin

Mercredi dernier 2 septembre, les supporters de Damien Morin, dont je fais partie, ont eu le coeur qui a battu vite, très vite. C’était la première fois que l’apprenti jockey, natif d’Ars-en-Ré, montait en course officielle.

La course se joue sur une courte distance, 1200 mètres. En piste pour une minute de triple galop ! ça démarre à fond de train, Damien, qui porte le n° 7  prend rapidement la tête. Si mes calculs sont exacts, les 70 km/heure sont atteints par les concurrents.

1ère course de Damien Morin - 2 septembre 2015

Pour sa première expérience de ce type, Damien monte Dondargent, le cheval que le comédien Gérard Hernandez et l’entraîneur de courses Capucine Nicot possèdent en commun à l’île de Ré. « Gérard a tout de suite accepté de donner cette toute première chance à Damien » raconte la jeune femme.

La veille de la course je suis passée voir Capucine dans son écurie de Saint-Clément des Baleines. Elle m’appris beaucoup de choses sur ce qui attendait Damien : « L’important c’est qu’il franchisse cette première marche. Tous les ingrédients ne sont pas réunis pour gagner, mais ça va aller. La nuit dernière un orage est tombé sur Mont-de-Marsan, avec 16 mm de pluie, et Dondargent préfère plutôt les terrains durs. Le tirage au sort nous a désigné à la corde n° 8, ce qui n’est pas la meilleure position. La course sera la huitième et dernière course de la journée, le terrain aura déjà été plusieurs fois haché. Et en plus, il y a du beau monde engagé … C’est la première course de Damien, il va sans doute se mettre un peu de pression. Cependant il connaît bien Dondargent. Ce cheval est un dominant qui aime être devant. Il ne faut pas le pousser, il ne faut rien lui imposer, il faut juste le bluffer en le retenant un peu car il peut partir très vite. A 200 mètres du poteau, il faut encore lui faire croire qu’il va trop vite ». Si j’ai bien compris, tout est dans la nuance. 

Je parie 5 euros, placé, sur le team Damien/Dongargent. Ce cheval a 5 ans, Damien 16 ans.

 

 

Continuer la lecture de 1ère course officielle de Damien Morin

Master class de voltige équestre

Depuis 2012 Manu Bigarnet transmet sa passion pour la voltige équestre, à Loix, dans l’enceinte du Haras du Passage. Chaque matin et chaque après-midi d’été, il enseigne à une poignée de jeunes en stage pour une semaine.

Le 25 juillet, en fin de journée, les portes ouvertes ont permis de constater le bonheur des stagiaires, du maître de voltige et bien sûr celui des chevaux évoluant dans l’enceinte. En quelque sorte, une master class pour débutants de cette discipline, qui  seront peut-être plus tard des experts…P1400310

Habituellement les stages sont mixtes. Cependant la semaine dernière, par le plus grand des hasards, il n’y a que des filles. Au grand dam de Manu, qui indique que l’acrobatie à cheval est une activité qui convient bien aux garçons, car leur physique leur permet d’exécuter des sauts du sol vers l’animal. Aux demoiselles, sont plutôt destinées les pauses équestres gracieuses, les figures sur le dos de l’animal qui dessinent bien les lignes.

De 7 à 18 ans, Julie, Juliette, Léa, Maé, Natasha, Noémie, Pauline, Romane, affichent un sourire immense, ravies d’être là. Toutefois la concentration et l’application sont de mise pour montrer Continuer la lecture de Master class de voltige équestre

Flèche d’Ars, compétiteur, né pour gagner

Mon nom est Flèche d’Ars, je pèse 12 grammes. Samedi dernier 16 mai, j’ai participé à la course d’escargots à Loix. Flèche d'ArsLa veille, mon coach, la blogueuse, m’a trouvé dans son jardin. J’étais tranquillement collé contre un mur, en attendant la pluie. Elle m’a un peu bousculé, elle m’a mis tout de suite dans l’ambiance en m’aspergeant d’eau. Sans doute pour voir si j’étais réactif. J’ai pointé mes cornes, j’ai étiré mon pied, un peu de stretching ça fait du bien, j’étais en pleine forme. Elle m’a proposé des feuilles de salade, hmm, délicieuses, cultivées bio.

Ensuite elle est allée voir Canard dans son atelier d’artiste peintre du bourg d’Ars-en-Ré, pour lui demander de peindre le clocher noir et blanc sur ma coquille-casaque.  Canard a dit oui tout de suite. Je suis un peu sourd, mais j’ai entendu ses mots: « Les canards ça aime les escargots ! ». Il avait déjà peint le coq du clocher de l’église de Loix, mais jamais encore un escargot. Dix minutes lui ont suffi pour me faire un joli look. Il a soufflé sur ma coquille pour faire sécher la peinture. En signe de contentement, j’ai bavé sur sa main et je me suis allongé pour lui montrer la métamorphose. Une véritable oeuvre d’art…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le soir, mon coach m’a raconté qu’une grande journée m’attendait le lendemain. J’ai de nouveau sorti mes cornes pour montrer ma vitalité et ma joie de participer à quelque chose que je ne connaissais pas. La nuit, j’ai dormi confortablement dans un lit de salade, c’était douillet. Je ne savais pas encore que j’allais devoir démontrer mes capacités de champion et être à la hauteur d’une super épreuve.

Arrivé à Loix, tôt le matin, tout s’annonce calme, la pluie menace, le vent se lève un peu. Un temps parfait pour les individus de mon espèce. Le cagouillodrome est déjà installé sur la place de l’église. Des gradins ont été installés pour que le public puisse bien suivre la Continuer la lecture de Flèche d’Ars, compétiteur, né pour gagner

Des oeufs de Pâques joliment pondus

Afin de fêter gaiement Pâques, l’office de tourisme des Portes-en-Ré a proposé aux enfants de colorer et de décorer des oeufs. C’était une première et le concours était doté de nombreux prix. Les oeufs étaient de véritables oeufs de poules, soit ils étaient durs, soit ils devaient être vidés à cru.

affiche2Les 22 oeufs apportés à l’office de tourisme étaient tous plus beaux les uns que les autres. Les enfants-compétiteurs, de 3 à 11 ans, ont fait preuve d’une grande créativité : plumes, paillettes, couleurs flashy, oeufs accessoirisés et customisés, mini-coquillages collés, nids…, toutes les techniques étaient autorisées. Les parents ont sans doute mis la main à la pâte en donnant des conseils et le résultat est bien joli !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mercredi 8 avril, les gagnants étaient désignés. Le jury, composé de membres de l’office du tourisme des Portes, a sélectionné 5 oeufs.

En outre, le prix du Petit Moussaillon a été remis au plus jeune des participants, Anis 4 ans. Le Prix Facebook est revenu à Jeanne qui a récolté le nombre de J’aime le plus important sur la page de l’office de tourisme. Le public était également invité à se prononcer : Mila a remporté le plus grand nombre de suffrages avec son oeuf décoré de mini-coquillages.

Tous les participants sont repartis avec des lots, offerts par les partenaires de l’opération : tickets d’entrée à l’Aquarium de La Rochelle et au zoo de la Palmyre, et plein de cadeaux donnés par Patrimoine Océan le gestionnaire du Phare des Baleines et par la Maison du Platin à La Flotte.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

En France, jusqu’au 19e siècle, la coutume voulait que les adultes et les enfants peignent des oeufs pour Pâques. Au fil du temps et avec la démocratisation du chocolat, les oeufs de poules se sont transformés Continuer la lecture de Des oeufs de Pâques joliment pondus

A l’année prochaine, Père Noël !

Le Père Noël est reparti, sa hotte était totalement vide.

Le 20 décembre, il a fait une escale à Loix, les enfants de l’école maternelle ont été très gâtés. Pour ces touts-petits, âgés de 2 ans 1/2 à 3 ans, l’événement était d’importance, ils ont eu la chance de le voir en chair et en os. Ils ont dansé et chanté, ils l’ont appelé, et il est venu…

Père Noël à Loix - 20 décembre 2014

Il est fascinant ce monsieur habillé de rouge !

Le Père Noël est reparti. Cette année il était chaussé de baskets pour se mouvoir aisément tant il a eu fort à faire. Et afin d’aller encore plus vite pour rentrer chez lui, il a enfourché le clocher d’Ars-en-Ré, et il a disparu jusqu’à l’année prochaine. Näkemiin !, c’est le mot pour dire Au revoir ! en Laponie.

Mathieu, Conseiller général Jeune

Mathieu Barat - Conseiller général des Jeunes
Matthieu Barat – Conseiller général des Jeunes.

Mathieu Barat a 13 ans. Il habite le Bois-Plage, il  est scolarisé en 5ème au collège Les Salières à Saint-Martin de Ré. Pour la première fois, le 11 décembre, il a siégé au Conseil général des Jeunes de la Charente-Maritime. Ce jour-là était installée la nouvelle assemblée départementale pour une  mandature de trois ans (2014-2016), au cours de laquelle les jeunes ont procédé à l’élection de leurs vice-présidents. Une  expérience unique !

 

Siéger au Conseil général des Jeunes est un engagement volontaire et citoyen. 

Cette Assemblée existe depuis 2010.  En Charente-Maritime, il existe 61 collèges, qui accueillent 28 000 élèves. A la première mandature (2010-2012) 42 collèges avaient participé. A la seconde mandature (2012-2014), ils étaient 51 collèges. Pour la troisième mandature (2014-2016) 53 établissements, dont 44 publics et 9 privés, ont présenté leurs candidats qui ont mené campagne en interne autour du thème de la solidarité. 

Ils sont donc ainsi 53 nouveaux élus titulaires, avec pour chacun un suppléant. Suzanne Le Bars, de Rivedoux, est celle de Mathieu. Ils vont travailler de concert, comme ils me l’ont expliqué lorsque je les ai interviewés à l’issue de la première session. Un peu émus quand même par la solennité de l’événement, mais bien conscients de la responsabilité qu’ils viennent d’endosser.

Il y a de quoi être un peu impressionné, car la session a lieu dans l’enceinte du Conseil général à La Rochelle, là où siègent habituellement les élus du territoire.

Il faut allumer le micro et se présenter tour à tour devant ses pairs, devant le président du Conseil général Dominique Bussereau, devant les responsables encadrants, devant le directeur Continuer la lecture de Mathieu, Conseiller général Jeune