Rarissime harfang des neiges

Jusqu’à ce matin je ne savais pas ce qu’était un harfang des neiges. En découvrant la photo prise par François Blanchard, qu’il a eu la gentillesse de me confier, j’ai compris. Cet oiseau est exceptionnel, sa présence sur l’île de Ré l’est tout autant. On dirait la chouette d’Harry Potter !Harfand des neiges - Photo François Blanchard 12 janvier 2014

François Blanchard m’a relaté comment il avait découvert fortuitement cet oiseau. « Dimanche matin je me baladais autour de la Fosse de Loix avec André Héraud. Il y avait huit hérons qui se chauffaient les plumes sur des cailloux. J’ai vu une tache blanche qui n’avait pas l’air d’être un héron. Nous nous sommes approchés à 15-20 mètres, et j’ai shooté. Mon appareil photo professionnel me permet de prendre au 900 mm ».

Magnifique oiseau que les deux amis ont même vu la tête tournée à 360°. Il est gros comme un hibou grand-duc, il vient semble-t-il de très loin.

Je suis allée lire ce qui était écrit sur l’encyclopédie Wipikédia. « Le harfang des neiges, bubo scandiacus, est aussi appelé ookpik par les Inuits. Son milieu naturel est le Grand Nord, la toundra arctique. On le retrouve dans sept provinces et territoires au Canada. Ce grand oiseau blanc aux yeux jaunes est très reconnaissable. Le mâle est d’un blanc pur alors que la femelle et les jeunes sont légèrement tachetés ou barrés de brun. Cet oiseau peut atteindre jusqu’à 70 cm de longueur. Ses yeux sont très grands, ils ont environ la même taille que ceux d’un homme. Ils sont d’une couleur jaune Continuer la lecture de Rarissime harfang des neiges

J’adopte un essaim d’abeilles

Cet été, en allant faire mes emplettes à la miellerie l’Abeille de Ré, au village artisanal de Loix, j’ai découvert une affichette qui proposait d’adopter un essaim. Une originale idée, de surcroît bien sympathique. J’ai mis cela dans un  coin de ma tête, et ces derniers jours je suis revenue m’enquérir de quoi il retournait. Adopter une ruche pourrait faire un joli cadeau de Noël !P1050485

 

Ruches à la miellerie de LoixAldo François, apiculteur, est installé depuis deux ans à Loix. Il a commencé par 300 ruches, 100 positionnées à l’île de Ré et 200 sur le continent, près de Saint-Jean d’Angély. D’ici quelques mois, le cheptel se composera de 400 ruches, dont la moitié sur l’île de Ré. Il produit plusieurs sortes de miels et il propose des produits dérivés,  vinaigre, pain d’épices, bougies en cire, bonbons… Au printemps dernier, il a eu l’idée de faire parrainer quelques unes de ses ruches, Continuer la lecture de J’adopte un essaim d’abeilles

Le Magic Bus part au Burkina Faso

Magic BusQui n’a pas croisé le Magic Bus jaune sur les routes de l’île de Ré ? Depuis sept ans, il ne passe pas inaperçu, il fait même partie du paysage rétais. Les plus festifs ont utilisé ses services pour aller jusqu’au bout de la nuit, ou se rendre en groupe d’un point à un autre, en toute sécurité sans risquer de perdre des points de permis de conduire. Il a aussi transporté les enfants des centres de loisirs.

Ce bus part au Burkina Faso, Bernard Dupont, son propriétaire, en a fait don à l’association Les Amis d’Arbollé. Il s’agit du « petit » Magic Bus, celui de 16 places. Le « grand » Magic Bus, celui de 32 places, est quant à lui toujours  en service, nuit et jour.

P1030042Une deuxième jeunesse attend ce véhicule. Avec 281 000 km au compteur, il est encore bien vaillant. Il sera d’une grande utilité à Arbollé, notamment pour les femmes de l’association ALFA (Association Lagem taaba des Femmes d’Arbollé).  Il y a un an, elles ont créé un petit business de produits dérivés à partir du karité, beurre, savons et huile. Pour aller vendre leurs petites merveilles, elles se déplacent actuellement en taxi brousse, à vélo, voire souvent à pied en parcourant  de nombreux kilomètres, avec leurs productions posées dans des paniers sur leurs têtes. Ce Magic Bus va leur alléger la tâche, et leur permettre d’élargir leur champ d’action sur toute la province du Passoré. Ce bus devrait également servir à la commune d’Arbollé pour assurer quelques transports en commun. Continuer la lecture de Le Magic Bus part au Burkina Faso

Ségolène Royal à l’île de Ré

C’est en présidente de la Région Poitou-Charentes que Ségolène Royal est venue dans le canton nord de l’île de Ré jeudi 10 octobre. Sa visite avait été annoncée deux jours auparavant. L’objectif, voir sur le terrain les réalisations concrètes auxquelles la Région a apporté un concours financier : la Coopérative des Sauniers à Ars-en-Ré, la Maison du Fier aux Portes-en-Ré et la digue du Boutillon située à cheval sur Ars et La Couarde-sur-Mer.

Elle est restée tout l’après-midi, allant de site en site. En fin de journée, elle dressait un bilan de ses visites. Le programme a été dense. En plus il faisait froid avec beaucoup de vent, fort heureusement le ciel était clément, car la plupart des sites rétais visités sont situés en extérieurs.

Continuer la lecture de Ségolène Royal à l’île de Ré

Le nouveau toit de la Coopérative de sel

En juin, j’avais écrit un post sur le début de la rénovation de la toiture de la Coopérative des Producteurs de sel de l’île de Ré. Après un arrêt pendant les vacances d’été, les travaux ont repris en septembre. Le toit est terminé depuis la semaine dernière, la façade sud est maintenant entièrement recouverte de panneaux photovoltaïques.

L’oeil va devoir s’habituer, auparavant le toit était recouvert de plaques d’amiante. A sa construction en 1967, la forme  arrondie du bâtiment avait créé la surprise. Dans le livre « Ars, notre beau village », publié en 1994,  René Brunet a écrit : « Adapté aux formes des « vaches » de sel qui avaient séjourné si longtemps sur le tasselier, son architecture souleva (et suscite encore) quelques critiques indignées qui lui reprochent de ne pas s’intégrer dans l’environnement ».

Cinquante ans plus tard, on en sourit. Autre époque, autres moeurs…

Continuer la lecture de Le nouveau toit de la Coopérative de sel

A l’île de Ré, on lit et on aime ça !

Samedi et dimanche prochain, les 12 et 13 octobre, c’est le Rendez-vous du livre, qui était auparavant intitulé Fête des bibliothèques de l’île de Ré. Nous en sommes à la 19ème édition. Chaque année la manifestation change de village, en alternant canton nord et canton sud de l’île. Ce coup-ci, ça se passe à Ars-en-Ré. Et c’est gratuit…Rendez-vous du livre - 19ème édition

Depuis six mois, les bénévoles des bibliothèques et les responsables des structures participantes se sont beaucoup investis pour que ce soit un moment sympa, de découverte et de partage. Chacun présente un auteur, ou un atelier créatif. Seront présents, les bibliothèques d’Ars-en-Ré, des Portes-en-Ré, du Bois-Plage, de Saint-Martin de Ré, de La Flotte, de Rivedoux-Plage, le musée Ernest Cognacq, La Maline, la LPO, l’association Ré-Clé-Ré et  le collège les Salières. Au dernier moment, l’auteur de la bibliothèque de saint-Clément, a malheureusement décliné sa venue.

Pour être régulièrement allée à ce Rendez-vous du livre, je peux témoigner qu’à chaque fois, j’ai eu la chance d’assister Continuer la lecture de A l’île de Ré, on lit et on aime ça !