17 septembre, c’est la Fête du Sel à Ars

Pour saluer la fin de saison, les sauniers de l’île de Ré organisent une grande fête.

Affiche 3ème Fête du Sel - Ars-en-Ré - 17 septembre 2016Cette fête a une particularité, elle n’a pas lieu tous les ans. La dernière remonte à 2014. « Uniquement les années où il ne pleut pas en septembre », s’amusent à dire les sauniers. Il faut dire que la météo leur a été, à chaque fois, favorable. Ils en sont à la 3ème édition, et il a toujours fait un temps radieux.

Samedi 17 septembre, la fête présente une singularité. Elle est pour la première fois organisée par l’APSIR (Association des Producteurs de Sel de l’île de Ré), qui regroupe l’ensemble des sauniers :  ceux de la Coopérative (ils sont 65) + les indépendants (ils sont une trentaine). L’APSIR est en outre porteur de la demande d’obtention de l’Indicateur Géographique Protégé (IGP), qui sera marqueur du sel made in Ré. 

Le programme est dense, car la fête va durer de 10 heures du matin, jusqu’à la nuit. Les sauniers ont de l’énergie, semble-t-il !

Elle va associer la découverte du métier et des envies culturelles et artistiques. Plusieurs associations rétaises y participent, ainsi que des bénévoles amis des sauniers.

Flyer 3ème Fête du Sel - Ars-en-Ré - 17 septembre 2016

Quatre sauniers-chevilles-ouvrières gèrent l’organisation de la manifestation : Aurélie, Pascal, Hervé et Brice.

Aurélie, Brice, Hervé et Pascal - Sauniers de l'île de Ré
Aurélie, Brice, Hervé et Pascal.

Continuer la lecture de 17 septembre, c’est la Fête du Sel à Ars

Clos Benony, 3ème Prix de la belle tomate

Le Clos Benony est un jardin communautaire à Saint-Clément des Baleines. Chaque fin d’été, les jardiniers se réunissent pour élire La plus belle tomate. Samedi dernier, 3 septembre, ils étaient 18 à concourir pour décrocher le précieux titre. C’était la 3ème édition.Saint-Clément des Baleines - Prix de la plus belle tomate - 3 septembre 2016

Qu’entend-on par la plus belle tomate ? Est-ce la plus grosse, la plus dodue, la plus biscornue, la plus petite, la plus chouchoutée, la plus rouge, la plus goûteuse, la plus singulière, la plus lourde, la plus mûre ? La plus quoi ? Est-ce une question de variété ? Le jury ne dit rien. Le règlement et les critères sont un peu folklo.

L’enjeu est énorme : le jardinier primé reçoit un diplôme signé du maire de la commune, Gilles Duval.

Saint-Clément des Baleines - Diplôme de la plus belle tomate - 3 septembre 2016

Suspens… Les jardiniers du Clos Benony vont chercher leur tomate magique directement sur le pied. Ils sont une dizaine. A eux, se joignent depuis l’année dernière, d’autres Villageois, venus du Gillieux, ils arrivent avec leur tomate chérie dans les mains.

Serait-ce un concours de tomates entre ceux du Clos Benony et ceux du Gillieux ? Ça y ressemble, mais c’est avant tout un moment bon enfant. Et ça rigole bien ! Continuer la lecture de Clos Benony, 3ème Prix de la belle tomate

Aux Portes, 1er Festibal, festival bien à l’aise

Depuis hier, la toute première édition de Festibal a pris place aux Portes. Il s’agit un festival inédit, original, différent de ceux habituels à l’île de Ré. Son concept allie pièces de théâtre, concerts, animation jeune public, petite restauration locale, et DJ.

Les mots « Bien à l’aise », que les organisateurs ont retenus comme élément fondateur, résument bien l’idée qui soutient ce projet.Affiche Festibal - Les Portes 24 août 2016

Ça se passe au Hangar à sel, face au vieux port des Portes. Un endroit magique et bien tranquille. L’ambiance est cool, on y vient en famille et entre amis.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

 

L’idée de créer Festibal a germé l’année dernière. Tout est parti d’une amitié franco-belge, entre Béranger Michet, Rétais, et la Compagnie belge Art & tça. Une première représentation de leur pièce de théâtre « Nourrir l’humanité, c’est un métier », avait été donnée au Hangar à Sel en août 2015. La salle était comble, tout le monde n’avait d’ailleurs pas pu rentrer dans le hangar. 

Continuer la lecture de Aux Portes, 1er Festibal, festival bien à l’aise

Samuel et Paul, 49e champions du monde des Cazavants

Mercredi 17 août, Samuel Chaudet (à la barre) et Paul Derrieux (au foc), décrochent le titre de champions du monde des Cazavants, organisé par le CNAR (Cercle Nautique d’Ars-en-Ré) sur le plan d’eau du Fier. Ce n’est pas rien quand on a respectivement 14 ans et 17ans, visiblement, ça donne des ailes et le sourire…

Les deux garçons sont licenciés au CNAR. Samuel Chaudet et Paul Derrieux, 49e champions du monde des Cazavants - 17 août 2016

Borgnefesse, le Cazavant polyester sur lequel ils ont concouru, va pouvoir ainsi rajouter une quatrième étoile sur sa coque, puisqu’il a déjà gagné par trois fois. Alex Terrier, chef de la base nautique du CNAR, est le préparateur du bateau. Bravo !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

 

 

Continuer la lecture de Samuel et Paul, 49e champions du monde des Cazavants

Génération émergente à Jazz au Phare 2016

Pendant le Festival Jazz au Phare, mon petit bonheur est d’aller le matin, à 11 heures, découvrir des musiciens en devenir. L’enceinte du Théâtre de Verdure se prête merveilleusement bien à la prestation.

Au pied du phare des Baleines, la petite heure de concert est (trop) vite passée. Une petite heure de plaisir auditif, le matin, en live, ça fait un bien fou !Phare des Baleines - Août 2016

Chaque été, le festival organise un tremplin Jeunes talents régionaux.  En 2012 Audrey et les Faces B, en 2013 Thomas Mayeras Trio, en 2014 Archibald,  en 2015 Rémy Béesau Quintet y ont été repérés. Ces formations tournent aujourd’hui avec succès.

Le lauréat du Tremplin 2016 est KhÖRd(z), un duo bordelais, composé de Guillaume Vallot, contrebassiste, et d’Alex Turco, guitariste. Deux sur scène, c’est déjà une gageure…

Ils composent et ils reprennent des standards de rock, de pop ou de chanson française. Excellents musiciens, ils partagent généreusement leur passion avec le public. Un grand bravo à eux deux, ils charment le public et l’emmène loin ! Nous les retrouverons à Jazz au Phare 2017, où ils sont d’ores et déjà assurés d’être programmés.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je vous propose de les écouter interpréter, à leur façon, Gainsbourg, Police, ou les Beatles…

Continuer la lecture de Génération émergente à Jazz au Phare 2016

Trophées du CNAR

Chaque été, le Cercle Nautique d’Ars-en-Ré (CNAR) remet la Tape de Bouche. Ce trophée est attribué par le Yacht Club de France (YCF), auquel le club casseron est allié.Ars-en-ré - Club house du Cnar - 10 août 2016

Jadis, on utilisait une tape de bouche pour obstruer l’extrémité des canons, et empêcher ainsi les embruns salés d’y pénétrer. Aujourd’hui, c’est une distinction, mais elle n’est pas que symbolique.

« Depuis notre alliance avec le Yacht Club de France, nous avons toujours remis une Tape de Bouche. Dans le passé, elle était plutôt attribuée à un navigateur du Fier d’Ars. Souvent elle a été remise à un des participants du Championnat du monde des Cazavants. Depuis trois ans, le YCF nous demande d’honorer des personnalités physiques ou morales ayant favorisé l’essor du nautisme » indique Rosine Merlet, ancienne présidente, mais toutefois toujours membre du conseil d’administration du CNAR.

Cette année, deux Tape de Bouche ont été remises à Ars : à Tatave et aux frères Blondeau.  Continuer la lecture de Trophées du CNAR