Le monde d’après, à l’île de Ré

Pendant toute la période de confinement COVID 19 les médias n’ont eu de cesse de poser la question :  » Que sera le monde d’après ? « .

Michel Houellebecq, écrivain pour lequel je n’ai pas pourtant pas d’appétence particulière pour ses dires, a été plutôt pessimiste dans une lettre adressée à France Inter :  » Toutes ces tendances, je l’ai dit, existaient déjà avant le coronavirus ; elles n’ont fait que se manifes­ter avec une évidence nouvelle. Nous ne nous réveillerons pas, après le confinement, dans un nouveau monde ; ce sera le même, en un peu pire « .

Sa prophétie serait-elle juste ?

Depuis lundi après-midi, une histoire, quelque peu singulière, agite l’île de Ré. Du 4 juillet au 19 septembre, une croisière intitulée Nature et terroir de Nouvelle Aquitaine devrait sillonner le rivage Atlantique.

Le bateau, le Bougainville, appartenant à la Compagnie le Ponant, devrait mouiller au large de notre île. A cette occasion, il débarquera une grosse vingtaine de Zodiac sur le Banc du Bucheron, et ce chaque semaine, les 7 juillet, 14 juillet, 21 juillet, 28 juillet, 4 août, 11 août, 18 août, 25 août, 1er septembre, 8 septembre et 15 septembre. Avec à bord, des invités d’honneur prestigieux.

Continuer la lecture de Le monde d’après, à l’île de Ré

Tippy Tap made in île de Ré

La première fois que j’ai entendu le mot Tippy Tap, c’était au Burkina Faso en janvier 2018. Plus précisément à l’école primaire du centre du village, où j’effectuais un reportage.

Au Burkina Faso on se lave les mains. Souvent. Pour ôter la poussière rouge ambiante, avant et pendant la préparation des repas, avant de prendre un repas, après le repas, en sortant des latrines.

Ce geste est familier, et pourtant, à Arbollé l’eau ne coule pas du robinet, il faut aller la chercher au puits et remplir les bidons manuellement. Dans les familles on utilise un lave-mains avec une théière en plastique. A l’école c’est plutôt le Tippy Tap qui est employé.

Continuer la lecture de Tippy Tap made in île de Ré

Ile de Ré, 9 maires élus sur 10

Enfin ! Le premier tour des élections municipales du dimanche 15 mars 2020 a été validé, une fois le dé-confinement prononcé par l’Etat. Depuis le 28 mai, date butoir pour désigner les édiles, neuf maires et leurs équipes ont désormais les destinées de leurs villages entre les mains pour les six années à venir.

Qui sont-ils ? Quels ont été leurs scores ?

Continuer la lecture de Ile de Ré, 9 maires élus sur 10

Variété des travaux dans l’église d’Ars-en-Ré

Une nouvelle fois, je vous propose d’entrebâiller les battants de la porte qui s’ouvrent sur l’important chantier de restauration de l’église d’Ars.

Au fil des jours, des semaines et des mois, il y a matière à raconter, entre les découvertes patrimoniales et les travaux eux-mêmes. Madame l’église se dévoile, quand on veut bien prendre la peine de s’intéresser à son sort. Elle est pleine de surprises.

Le chantier a débuté en novembre 2016. Nous en sommes donc à deux ans de travaux, tel que cela était prévu.

Ars - Eglise - Porte entrée - 30 juillet 2019 - Photo GABS
Photo : GABS – 30 juillet 2019.

La dernière fois que j’ai publié un post, c’était en janvier 2019. Depuis cette date, l’évolution est frappante.

Continuer la lecture de Variété des travaux dans l’église d’Ars-en-Ré

Funérailles d’antan à l’île de Ré

Une exposition sur les corbillards du siècle dernier, voire même du siècle d’avant, voilà une idée osée et pour le moins surprenante !

Dans la salle des colonnes de l’ancien hôpital Saint-Honoré de Saint-Martin, d’antiques corbillards de l’île de Ré sont présentés. Une véritable collection.

Ile de Ré - Expo Voyager autrement - oct/nov 2019

Avec une pointe d’impertinence, voire d’humour (noir), l’exposition est intitulée : Voyager autrement. Elle a été montée par le Service Patrimoine de la Communauté de Communes, dans le cadre du programme de cet automne, qui s’articule du thème « Du premier cri au dernier souffle ».

Affichette expo Voyager autrement - 23 octobre au 1er novembre 2019

A priori, cette expo pourrait paraître lugubre, certains pourraient même dire glauque. Etonnamment, pas du tout. Elle est même élégante et classieuse. Elle nous plonge dans un passé, finalement pas si lointain. Demandez aux aînés, ils ont tous une histoire , ou un souvenir, à raconter au sujet de ces corbillards qui accompagnaient les Rétais vers leur dernière demeure.

Continuer la lecture de Funérailles d’antan à l’île de Ré