96 associations en Fête, album photos 2016

Samedi 11 septembre, c’était la Fête des Associations. Chaque année, elle a lieu dans une commune différente. Cette année, Saint-Martin était village d’accueil. Fête des Associations - Banderole - 11 septembre 2016

L’île de Ré est un des territoires de Charente-Maritime le plus actif en matière d’associations. Plus de 500 sont répertoriées, de toutes natures. Dont 350 dans les quatre catégories représentées à la Fête : Sport et Loisirs, Socio-Educatif, Patrimoine et Culture, et Environnement. Ce nombre est vraiment incroyable, pour un petit pays de 33 km de long !

2016 est un bon cru, aux dires des organisateurs et des exposants : sympa, convivial, moment cool, bons contacts… 96 associations sont présentes.

Ile de Ré - Fête des associations - 11 septembre 2016

Lire la suite

Une coque, dix coques… combien de coques ?

La coque est un mollusque bi-valve. Sa chair, au goût particulier, est prisée des pêcheurs à pied et des gourmets. Elle se cache dans des endroits sableux et vaseux, mais pas n’importe où.

Depuis l’année dernière, la Communauté de Communes, via ses Ecogardes, a entrepris un travail d’inventaire, afin d’évaluer la ressource en coques à l’île de Ré.

Ile de Ré - Comptage de coques - 6 septembre 2016

L’inventaire s’opère sur trois ans. Trois ans, c’est la durée nécessaire pour appréhender l’évolution des gisements naturels. L’état des lieux a débuté en septembre 2015, nous en sommes à la seconde année. L’écotaxe permet de financer le projet, comme pour tous les projets environnementaux de l’île de Ré.

Deux sites côtés par les pêcheurs tout au long de l’année sont analysés : le Fier d’Ars et l’Anse du Fourneau aux Portes. Des points GPS ont été identifiés. Dans le Fier, milieu vaseux, 94 points espacés de 200 mètres. Les points les plus éloignés se trouvent à 500 mètres du rivage.  

Aux Portes, milieu sableux, 46 points, espacés de 100 mètres. Les plus éloignés sont situés à un kilomètre du bord, jusqu’au bout du Banc du Bucheron. 

Ces mêmes points seront  étudiés durant les trois années. Les prélèvements se font à marée descendante ou basse.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Lire la suite

17 septembre, c’est la Fête du Sel à Ars

Pour saluer la fin de saison, les sauniers de l’île de Ré organisent une grande fête.

Affiche 3ème Fête du Sel - Ars-en-Ré - 17 septembre 2016Cette fête a une particularité, elle n’a pas lieu tous les ans. La dernière remonte à 2014. « Uniquement les années où il ne pleut pas en septembre », s’amusent à dire les sauniers. Il faut dire que la météo leur a été, à chaque fois, favorable. Ils en sont à la 3ème édition, et il a toujours fait un temps radieux.

Samedi 17 septembre, la fête présente une singularité. Elle est pour la première fois organisée par l’APSIR (Association des Producteurs de Sel de l’île de Ré), qui regroupe l’ensemble des sauniers :  ceux de la Coopérative (ils sont 65) + les indépendants (ils sont une trentaine). L’APSIR est en outre porteur de la demande d’obtention de l’Indicateur Géographique Protégé (IGP), qui sera marqueur du sel made in Ré. 

Le programme est dense, car la fête va durer de 10 heures du matin, jusqu’à la nuit. Les sauniers ont de l’énergie, semble-t-il !

Elle va associer la découverte du métier et des envies culturelles et artistiques. Plusieurs associations rétaises y participent, ainsi que des bénévoles amis des sauniers.

Flyer 3ème Fête du Sel - Ars-en-Ré - 17 septembre 2016

Quatre sauniers-chevilles-ouvrières gèrent l’organisation de la manifestation : Aurélie, Pascal, Hervé et Brice.

Aurélie, Brice, Hervé et Pascal - Sauniers de l'île de Ré

Aurélie, Brice, Hervé et Pascal.

Lire la suite

Le Chat Botté a 95 ans

Le 23 août 1921, Florent et Olga Massé créaient le restaurant le Chat Botté à Saint-Clément des Baleines. 95 ans plus tard, le Chat Botté est toujours là. C’est sans aucun doute un des plus anciens restaurant de l’île de Ré.Devant le Chat Botté - 30 août 2016

Samedi 17 septembre 2016, Thomas et Emilie Decock, nouveaux gérants de l’établissement, proposent à leurs clients de fêter l’événement. Pour l’occasion, Thomas a demandé à Daniel Massé, figure du pays et ancien propriétaire, de se joindre à lui. Et même si Daniel a cédé son restaurant le 18 mars 2015, il n’est jamais loin pour apporter son appui et son savoir-faire, et pour perdurer l’esprit qui, jadis, a animé le restaurant de ses grands-parents et de ses parents.

Thomas Decock et Daniel Massé - 30 août 2016

 

Thomas et Daniel seront en cuisine. A deux, ils ont concocté un menu spécial anniversaire, qu’ils réaliseront à quatre mains. Thomas en chef, et Daniel en« aide-mémoire », comme ils s’amusent à le dire.

 

 

Le credo du Chat Botté, celui des débuts de Olga et de Florent, est le même depuis 95 ans : des produits frais, de saison, des produits d’ici. 

En 1921, Olga est alors aux fourneaux, pendant que Florent s’occupe des achats auprès des producteurs locaux. On disait à l’époque qu’on allait se restaurer Chez Florent, ou Chez Massé. Lire la suite

Clos Benony, 3ème Prix de la belle tomate

Le Clos Benony est un jardin communautaire à Saint-Clément des Baleines. Chaque fin d’été, les jardiniers se réunissent pour élire La plus belle tomate. Samedi dernier, 3 septembre, ils étaient 18 à concourir pour décrocher le précieux titre. C’était la 3ème édition.Saint-Clément des Baleines - Prix de la plus belle tomate - 3 septembre 2016

Qu’entend-on par la plus belle tomate ? Est-ce la plus grosse, la plus dodue, la plus biscornue, la plus petite, la plus chouchoutée, la plus rouge, la plus goûteuse, la plus singulière, la plus lourde, la plus mûre ? La plus quoi ? Est-ce une question de variété ? Le jury ne dit rien. Le règlement et les critères sont un peu folklo.

L’enjeu est énorme : le jardinier primé reçoit un diplôme signé du maire de la commune, Gilles Duval.

Saint-Clément des Baleines - Diplôme de la plus belle tomate - 3 septembre 2016

Suspens… Les jardiniers du Clos Benony vont chercher leur tomate magique directement sur le pied. Ils sont une dizaine. A eux, se joignent depuis l’année dernière, d’autres Villageois, venus du Gillieux, ils arrivent avec leur tomate chérie dans les mains.

Serait-ce un concours de tomates entre ceux du Clos Benony et ceux du Gillieux ? Ça y ressemble, mais c’est avant tout un moment bon enfant. Et ça rigole bien ! Lire la suite

Des nouvelles de la digue de Loix

Je viens de me rendre compte que je n’ai pas écrit de post à propos de la digue de Loix depuis cinq mois ! Le 27 février lorsque le préfet, Eric Jalon, est venu sur le terrain, les travaux venaient de débuter.

La première phase de ce chantier consiste en des enrochements tout au long de la digue existante. La protection démarre derrière le port de Loix, elle passe par la Petite Tonille, en face de la ferme aquacole, se poursuit à la Grande Tonille, pour arriver à l’anse du Grouin.

Elle est appelée Digue de 1er rang.

Digue de Loix - Enrochements petite Tonille - 29 août 2016

Lundi 29 août 2016.

Retour en arrière, au printemps… Les photos de mars nous rappellent que la météo a été fluctuante. Lire la suite