Guillaume Meurice emballe le peuple de la Maline

Nous avons beaucoup de chance, nous les Rétais, d’avoir une salle de spectacles à deux pas de chez nous !

Le 14 avril, nombre de personnes sont venues du continent, Rochefort, Niort, Poitiers, La Rochelle, et même Nantes et Bordeaux, pour assister à la prestation de Guillaume Meurice.

A peine programmé, le spectacle à la Maline affiche complet. C’est dire la célébrité de l’humoriste, et l’envie du public de passer un vrai moment de détente et de rire.
Guillaume Meurice -La Maline - 14 avril 2017

D’emblée il met l’assistance dans sa poche, les rires fusent spontanément.  Continuer la lecture de Guillaume Meurice emballe le peuple de la Maline

La Pointe des Baleines en transfiguration

Vous connaissez l’expression C’est l’Arlésienne ! pour désigner une action qu’on attend et qui ne se produit pas.

Les premières réflexions sur l’aménagement de la Pointe des Baleines ont débuté il y a presque 30 ans. C’était au XXe siècle.

Phare des Baleines - 5 avril 2017

Le phare des Baleines est un site emblématique de Charente-Maritime : 160 000 personnes montent ses marches chaque année. Mais pas que. Les adeptes du shopping dans les boutiques au pied du phare, les promeneurs partis voir la mer, et les clients des bars-restaurants sont aussi fort nombreux.

En saison estivale, se stationner là-bas a souvent relevé de la gageure, en dépit  des parkings temporairement ouverts dans les champs alentours. Combien de fois avons-nous pu voir des voitures embourbées dans les fossés, les jours de pluie !

Le 3 octobre 2016, ce n’est plus l’Arlésienne, les travaux débutent. L’aménagement complet du site est désormais sur les rails.

Aménagement Pointe Phare des Baleines - avril 2017
Continuer la lecture de La Pointe des Baleines en transfiguration

Le chic rétais révélé au musée

Voilà une bien attrayante exposition, présentée depuis quelques jours au Musée Ernest Cognacq. Intitulée Au Chic Rétais, elle nous renvoie cent ans en arrière, au début du XXe siècle.Affiche au Chic Rétais - Musée Ernest Cognacq - avril 2017

C’est un peu sur la pointe des pieds qu’il est donné au visiteur de pénétrer un monde passé.

La première prouesse de l’équipe du musée est d’avoir vraiment tiré parti de l’espace clos de la petite salle. Dès l’entrée le ton est donné par la perspective. Bienvenue dans le magasin de confection, là où les dames se faisaient coudre des habits.

Expo Au Chic Rétais - avril 2017

Continuer la lecture de Le chic rétais révélé au musée

Vent des Rameaux du 9 avril 2017

Aujourd’hui, fête des Rameaux, dimanche d’avant Pâques. Quel vent a soufflé à l’île de Ré ?

Le matin, un léger vent d’Est.Vent des Rameaux 2017

En fin de matinée, il a oscillé entre Est et Sud-Est. 

Le dicton météo “ Vent qui bat les Rameaux, bat neuf mois de l’année ” est suivi de près par les jardiniers. Il indique le vent dominant de l’année. Continuer la lecture de Vent des Rameaux du 9 avril 2017

Digue du Boutillon, parking, plantes et batardeau

Depuis l’ouverture au public de la nouvelle digue du Boutillon mi-décembre, les promeneurs affluent chaque jour. Il y a un monde sur cette digue ! Il est vrai que le panorama sur la mer est magnifique, et que la digue est splendide.

Digue du Boutillon - 29 mars 2017
29 mars 2017.

Nous en sommes quasiment au clap de fin de ce chantier hors norme, érigé pour protéger le territoire rétais, à la jonction de la partie la plus étroite de l’île.

Alors que l’ouvrage est terminé en matière de génie civil, le parking ne l’était pas encore. Ces dernières semaines, il a commencé à prendre forme pour faire face au rush touristique. Son aménagement actuel n’est encore que provisoire.Parking de la digue du Boutillon - 31 mars 2017Le parking est immense : 5 400 m2. Il permet le stationnement temporaire de 300 véhicules. De quoi voir venir ! Le sol est tout blanc, en calcaire. Il restera ainsi, il ne sera pas recouvert d’un enrobé.

Digue du Boutillon - 31 mars 2017
31 mars 2017.

Continuer la lecture de Digue du Boutillon, parking, plantes et batardeau

L’Huîtrière de Ré, en libre-service

Vous est-il déjà arrivé d’avoir une petite fringale à minuit, en particulier une irrésistible envie d’huîtres ? à deux heures du matin peut-être ? un dimanche soir aussi ? Ou d’arriver trop tard pour faire les courses. Zut, les magasins ou les producteurs sont fermés.

Jusqu’à présent il fallait attendre le lendemain. Depuis peu, une faim d’huîtres peut être assouvie quasi instantanément. L’Huîtrière de Ré, au Martray, propose ses huîtres en libre-service. Une première dans notre île.L'huîtrière de Ré - Ars-en-Ré - 30 mars 2017

On ne peut qu’applaudir l’initiative de Tony et Brigitte Berthelot, producteurs. Leur établissement se situe au bord de la route départementale, avant d’arriver au virage de Foirouse, à Ars-en-Ré, au lieu-dit La Maison Neuve.

Leur libre service sera ouvert toute l’année, en hiver comme en tété.

Continuer la lecture de L’Huîtrière de Ré, en libre-service