Départementales Ile de Ré, un seul tour

Hier, dimanche 22 mars, nous étions appelés aux urnes afin d’élire nos représentants qui siégeront dans la prochaine mandature du Conseil général. Le nom va changer, désormais nous dirons : Conseil Départemental.

Dessin Bellinda Martin
Dessin Bellinda Martin. 

Vers 21 heures les résultats pour l’île de Ré sont tombés : pas de deuxième tour. Le binôme Lionel Quillet – Gisèle Vergnon est élu avec 63,6 % des voix.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est à Saint-Martin, la capitale de l’île, que l’ensemble des votes des dix communes étaient rassemblés et inscrits sur un grand tableau blanc que le maire, Patrice Déchelette, remplissait au fur et à mesure que les résultats arrivaient.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En détail, voici commune par commune ce que cela donne : 

Canton Ile de Ré - Elections départementales - 22 mars 2015

– Des abstentions, mais pas plus qu’ailleurs en France. C’est dommage de ne pas aller voter, il y en a qui ont donné leur sang pour cela, mais certains l’ont sans doute oublié.

– Une nette montée du Front national dans tous les villages rétais, avec une sur-représentation à Saint-Martin, à Rivedoux et au Bois, et encore plus à La Flotte, résultat quelque peu surprenant.

– La gauche est deuxième et maintient son score habituel.

– Le binôme Lionel Quillet, maire de Loix, et Gisèle Vergnon, maire de Sainte-Marie de Ré, est loin devant ses challengers, il obtient la majorité absolue. Nous ne voterons donc pas dimanche prochain.

Dans une brève allocution, les gagnants du vote se sont exprimés, accompagnés de leurs remplaçants, Patrice Raffarin, maire de Rivedoux et Marlyse Palito, 1ère adjointe au Bois-Plage. Là encore, le mot remplaçant est différent de celui utilisé dans le vocable de la précédente mandature, où l’on disait suppléant. Lors des réunions de campagne, menées dans les dix villages de l’île, l’équipe a assuré qu’ils allaient travailler ensemble, à quatre.

Ces élections départementales vont apporter du changement au sein de l’institution. Nous avons élu un binôme, homme-femme. Jusqu’à la nouvelle loi concernant la parité, les femmes qui siégeaient n’étaient représentées qu’à environ 10 %, elles seront prochainement la moitié des conseillers départementaux. Cela laisse augurer sans doute des attitudes et des arbitrages différents de ceux que nous avons connu jusqu’à lors.

L’île de Ré n’est plus qu’un seul et même canton. Nous ne parlerons plus de conseiller du canton nord et de conseiller du canton sud, même si dans la réalité les comportements et les poids de population sont assez disparates d’un bout à l’autre de l’île.

Un petit rappel concernant le budget et les attributions du Conseil général. Selon les dernières informations, elles ne devraient pas être modifiées, exceptée la compétence Transports Scolaires des collèges qui serait attribuée aux futures Régions.Conseil général - Budget primitif 2014

Et de nouveau à la fin de cette année, les 6 et 13 décembre 2015, nous voterons pour les représentants de la grande Région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes.

 

 

Une réflexion au sujet de « Départementales Ile de Ré, un seul tour »

Laisser un commentaire