Connectez-vous avec... 

14-18 à Ars-en-Ré. Derrière les noms et les mots, la vie

En 1914, Ars comptait 1 300 habitants, environ le même nombre qu’aujourd’hui. Mais la pyramide des âges n’était pas la même.

363 hommes ont été mobilisés pour partir au combat, soit près d’un tiers des habitants du village. Ils étaient majoritairement jeunes, ils avaient entre 18 et 59 ans. Qui étaient ces hommes ?Ars-en-Ré - Monuments au morts dans cimetière - 24 octobre 2018

Depuis deux ans, deux Casserons, Daniel Huet et Eric Legars, se sont transformés en historiens de cette douloureuse période du village. Continuer la lecture de 14-18 à Ars-en-Ré. Derrière les noms et les mots, la vie

La Ferme des Baleines, en devenir

Derrière ce panneau, sur la route de Saint-Clément des Baleines aux Portes-en-Ré, se cache un immense espace de 24 hectares. C’est ici que se situe la Ferme des Baleines, en plein coeur de marais.

La Ferme des Baleines - 30 juillet 2018

Le lieu a changé plusieurs fois de mains. Il a été un temps ferme piscicole de bars et de dorades, puis site de pré-grossissement d’huîtres à destination des professionnels. Après l’arrêt de ces activités, il est resté en friches pendant deux ans, aucune production n’en sortait plus. Continuer la lecture de La Ferme des Baleines, en devenir

Entrez, entrez sous le Magic Mirrors de Jazz au Phare !

Lorsqu’un chapiteau commence à se dresser c’est signe que des artistes vont bientôt entrer en scène. Découvrir l’architecture, déjà ça fait rêver… Qui va s’y produire ? Quelle promesse de spectacle ?

Hier, 1er août, les équipes du Magic Mirrors étaient à pied d’oeuvre à Saint-Clément des Baleines, pour monter un chapiteau en bois. C’est la première fois qu’une telle structure prend place à l’île de Ré. Saint-Clément des Baleines - Magic Mirrors - 1er août 2018

Continuer la lecture de Entrez, entrez sous le Magic Mirrors de Jazz au Phare !

Bienvenue à la chèvrerie de Paul Georgelet, à Loix

Paul Georgelet, ce nom vous dit peut-être quelque chose ? Ceux qui font leurs courses l’été sous la halle du marché d’Ars le connaissent, il propose des fromage de chèvres exceptionnels. Il y a aussi ceux, amateurs de ses spécialités, qui l’ont rencontré lorsqu’il a posé son premier banc à l’île de Ré, au marché de La Couarde en 1986.

Il y a six mois, Paul Georgelet a décidé de s’installer durablement à l’île de Ré. Il a racheté l’exploitation de la chèvrerie Lefort, à Loix. “ Bienvenue dans ma ferme ! ” dit-il d’un geste ample.Paul Georgelet - 25 janvier 2018

Les chèvres n’ont guère de secrets pour lui. Depuis 45 ans, il les côtoie dans son élevage à Villemain, dans les Deux-Sèvres. C’est là qu’il fabrique Mothais sur feuille, Chabichou du Poitou AOP, Rond de Lusignan, Tricorne et Tomme. Et aussi une de ses spécialités qui porte un nom évocateur, le 85 B, un fromage en forme de dôme, crémeux à l’intérieur. Continuer la lecture de Bienvenue à la chèvrerie de Paul Georgelet, à Loix

Honneur aux pompiers du nord de l’île de Ré

Chaque fin d’année les pompiers fêtent la Sainte-Barbe, leur sainte patronne. Vendredi 15 décembre 2017, les équipes du Centre d’Incendie et de Secours d’Ars-en-Ré (CSI) et celle du Centre de Première Intervention (CPI) des Portes-en-Ré étaient réunies.

La cérémonie officielle est l’occasion de faire le point sur les missions réalisées pendant l’année, d’envisager le futur, de remettre les diplômes de formation et d’entériner les passages de grade.

Fin 2016, Bruno Garnier avait été nommé adjoint Chef de centre, confirmant son statut de bras-droit du capitaine Dominique Greiller à la caserne d’Ars. Il est désormais officier. Il a suivi la formation requise et peut donc assurer les fonctions de Chef de groupe. Son nouveau grade de lieutenant est symbolisé par les deux barrettes blanches sur ses épaulettes.

 

Lieutenant Bruno Garnier - 15 décembre 2017
Lieutenant Bruno Garnier

Continuer la lecture de Honneur aux pompiers du nord de l’île de Ré

Toutoumatic, 1 an et 300 chiens plus tard

Il y a un an, lorsque Virginie Gaillot s’est lancée dans la création de son entreprise de toilettage en libre-service, son coeur battait très fort. Toutoumatic naissait.Toutoumatic - 26 mai 2017

Etonnante coïncidence, le 15 mai 2017, veille de la première bougie d’anniversaire, le 300ème chien est venu se faire une beauté avec son maître.

Depuis un an, Virginie a inscrit, sur de grandes ardoises et sur des vitres, les noms de tous les chiens qui sont passés chez Toutoumatic. Le 300ème répond au doux nom de Mojo.

C’est très amusant ” confie la jeune femme. “ Lorsque les clients fidèles appellent pour prendre rendez-vous, ils disent je suis le 43e ou le 29e ! ”.

En une année, elle a fait la connaissance de pas mal de chiens du village d’Ars-en-Ré où est situé son local : “ Quand je passe à vélo, je les interpelle. Coucou Margotte ! Coucou Cactus ! Coucou Lupin ! Ils me répondent en aboyant, ils me font la fête ”.  Continuer la lecture de Toutoumatic, 1 an et 300 chiens plus tard