Authentique et nouveau, le galet de sel

A la Coopérative des Sauniers, un produit vient de naître, issu des marais salants : le galet de 7 g, 100 % sel marin gris de l’île de Ré, 100 % authentique, naturel et sans additif. La dose est facile à utiliser en cuisine : pour un litre d’eau un galet, pour deux litres deux galets.

P1060516 - Galets de sel
On dirait des bonbons… mais des bonbons salés !

Continuer la lecture de Authentique et nouveau, le galet de sel

Anne au bord du fleuve Sénégal

Les Rétais habitent parfois au bout du monde. Telle Anne Jean-Bart au Sénégal, plus précisément à Podor. Elle est co-gérante d’une maison d’hôtes, à caractère historique et culturel, construite au début du XIXe siècle, au bord du fleuve : la maison Guillaume Foy.Maison Podor - Anne Jean-Bart

Le site internet de Podor Rive gauche, www.podor-rivegauche.com  me fait rêver et me donne envie de partir au soleil, dans ce coin d’Afrique qui me semble bien tranquille. Anne nous envoie un petit  billet : « Des bises aux réthaises depuis Podor Continuer la lecture de Anne au bord du fleuve Sénégal

La digue du Boutillon en enquête publique

 Enquête publique Boutillon
716 mètres de digue seront reconstruits

Jusqu’au 4 février, une enquête publique est ouverte à La Couarde et à Ars. Elle concerne la digue située sur les deux communes, qui longe le seul accès routier aux villages du nord de l’île.

Pour consulter le document en mairie, il faut être champion. Le citoyen lambda que je suis a du mal à comprendre tout cela. Six documents sont à compulser avant d’y voir un peu clair. Le formalisme des procédures administratives est édifiant. Il m’a déjà été expliqué qu’une enquête publique est un document « réglementaire » qui vise à informer le public et à recueillir avis, suggestions et éventuelles contre-propositions.

Mais franchement, qui peut prendre le temps de lire tous ces documents à des heures où tout le monde travaille. Qui a compétence pour donner Continuer la lecture de La digue du Boutillon en enquête publique

Gorbeuilles, manoques et bazennes

L’osier est en pleine maturité, c’est le moment de s’attaquer à la réalisation de paniers.

Le mardi soir, l’ancienne salle de gymnastique d’Ars, se transforme en atelier. Ceux qui savent déjà, apprennent aux néophytes. Les armatures sont faites à partir de branches de tamaris, du « tamarin » comme on dit. Le tressage se fait à partir de brins d’osier, un matériau bien vivant.

Tamarin, et osiers en trois couleurs
Tamarin, et osiers en trois couleurs, rouge, jaune et vert

P1060149Autrefois l’osier poussait partout. Aujourd’hui, il est assez difficile d’en trouver. Mais il suffit de planter quelques brins dans son jardin, et dans deux ans il pourra être utilisé.

Tresser des paniers était jadis plutôt une occupation masculine. Avant Continuer la lecture de Gorbeuilles, manoques et bazennes

A mi-hiver, l’avis du pépiniériste

Bruno Derozier, propriétaire-exploitant de la Criste Marine à Ars-en-Ré, est spécialiste des jardins de bord de mer, des plantes de sécheresse adaptées au milieu rétais. Bruno, a mi-hiver, il faut faire quoi dans le  jardin d’ornement ?

A mi-hiver renseignements pépiniériste« On est dans une période où l’on peut continuer à planter des arbres à racines nues, ceux à feuilles caduques, comme par exemple, albisias, mûriers, fruitiers, rosiers… Une plante  peut être déplantée sans risques d’un côté et replantée à un autre endroit mieux approprié, étant donné que les plantes sont actuellement en arrêt de végétation. A condition bien sûr qu’il ne se mette pas à geler. Dans ce cas, on attend un peu ».

A mi-hiver, renseignements pépiniériste« C’est maintenant qu’il faut tailler les oliviers. A cette époque ils supportent mieux la taille. Attention toutefois à préserver la silhouette de l’arbre, en coupant prioritairement les branches qui ont tendance à pousser vers l’intérieur. Cela permettra une meilleure aération, afin d’éviter la prolifération des cochenilles. Ce conseil est valable pour une taille d’ornement, plutôt que dans le but de produire des olives ».

« Profitons du parfum du mimosa et de la luxuriance de Continuer la lecture de A mi-hiver, l’avis du pépiniériste

Elles peinturlurent

… du verbe peinturlurer, qui signifie à la fois peindre, colorier, barioler, gribouiller, et créer. Cours dessin K. Margaritis

Chaque mardi, un groupe de petites filles, de 7 à 10 ans, deviennent apprenties-artistes sous la haute et bienveilllante inspiration de Katherine Margaritis, elle-même artiste réputée. A 16h30, elle vient les chercher à la sortie de l’école. Ça se poursuit par un bon goûter dans la maison de Katherine à Ars, avec tartines, chocolat au caramel et jus de grenadine. Après, il faut se mettre au travail, selon le climat dans l’atelier ou dans la cuisine. Depuis deux mois, elles ont déjà réalisé des masques avec du carton et du papier journal,  des dessins représentant le  fond de la mer, une crèche, une couronne des rois, Continuer la lecture de Elles peinturlurent