Seb

Sebastien Renaud, compagnon, papa, frère, fils, ami, copain, confrère, s’en est allé l’après-midi du samedi 20 septembre.

Nos coeurs ne veulent pas y croire. Toi ! Sébastien ! Si plein de vie ! Et pourtant oui, la nouvelle se propage sur toute l’île de Ré à la vitesse de l’éclair, elle est vilainement bien réelle… Fauché par une voiture au Bois-Plage sur la route départementale, toi rentrant à moto à Ars-en-Ré, suivi par ton copain Jérôme.

Quelques jours après, nous nous retrouvons très nombreux sur la plage du Jars à Ars, un spot que tu affectionnes tout particulièrement. Ce dernier rendez-vous est à ton image, chaleureux et unique. Sébastien Renaud

Pierre Sadoul a écrit ces quelques lignes :

« C’est un coup de tonnerre dans un ciel serein, cet après-midi du samedi 20 septembre. L’inconcevable nouvelle traverse l’espace-le temps. Stupeur, sidération. Tout va trop vite, on n’a pas le temps de réaliser, on est sous le coup, abasourdis.
Issu d’une famille loidaise, Sébastien portait joyeusement toute la modernité dans son activité professionnelle, culturelle et sociale tout en revendiquant ses racines, les traditions, les modes de pensée et de vivre des îliens avec leurs ancrages dans la terre, le littoral, la mer, les estrans, les marais, la défense de leur île et de leur identité. Sébastien n’ouvrait son espace de vie qu’aux gens avec qui il était dans un accord profond sur la façon d’envisager l’existence.
Actif, entreprenant, ouvert à son interlocuteur, ingénieux, Sébastien à l’esprit rapide, incisif, à l’humour Continuer la lecture de Seb

Les ambassadeurs de la Maline

Sur les caisses des super-marchés, chez les commerçants, dans les offices de tourisme, à l’accueil des mairies, on ne peut guère louper l’actualité de La Maline, la salle de spectacles de l’île de Ré. Derrière cette présence, se cachent de véritables ambassadeurs de la culture locale : les correspondants de La Maline. On ne parle jamais d’eux, et pourtant ils jouent un vrai et important rôle sur le terrain.

Je suis allée à leur rencontre le 1er octobre. Comme à chaque entrée de saison, Catherine Wojcik, directrice de La Maline, les avait réunis autour d’un déjeuner dans la maison des Artistes à La Couarde-sur-Mer. Un bon moment de convivialité, de bonne humeur, mais mine de rien, de travail aussi.

Les ambassadeurs de la Maline

 

La Maline est une association : « Association Rétaise de Développement Culturel (ARDC) ». Ses ambassadeurs sont bénévoles. « Sans eux, que ferait-on ? Ils sont nos messagers » reconnaît Catherine Wojcik.

Christine oeuvre aux Portes. Xavier et Michelle, couple à la ville, à Rivedoux et à La Flotte,  couvrent les  villages de Rivedoux et de La Flotte ;  fidèles au poste depuis 1998, ils sont les plus anciens correspondants de La Maline. Arlette est à Saint-Clément des Baleines. A Ars-en-Ré, Evelyne officie, lorsqu’elle est absente elle  est suppléé par Laurence, laquelle s’occupe de Loix momentanément en attendant d’avoir Continuer la lecture de Les ambassadeurs de la Maline

1er août 1914, il y a 100 ans, la guerre

Le 1er août 1914, à 4 heures de l’après-midi, le tocsin sonnait dans tout le pays pour annoncer la mobilisation générale en France et ce même jour l’Allemagne déclarait officiellement la guerre à la Russie. On raconte que les paysans étaient dans les champs lorsqu’ils ont entendu les cloches… L’horrible Grande Guerre commençait, elle a duré quatre ans en faisant 8 millions de morts dans le monde. Le 2 août, l’ordre de mobilisation générale était placardé partout.Ordre de mobilisation générale - 2 août 1914

De nombreuses commémorations vont avoir lieu ces jours prochains.  Il ne reste plus aucun Poilu pour raconter et témoigner… Dans l’île, depuis déjà quelques mois, on se souvient que 400 jeunes Rétais y ont trouvé la mort.

Après la guerre les 36 000 villages de France ont érigé un monument aux morts, sauf un seul qui n’a pas eu de morts au front. A l’époque, on a beaucoup produit ces édifices en usine, en série. Certains sont de véritables oeuvres car de grands artistes sculpteurs ont aussi été mis à contribution.

A la demande de l’équipe du Pays d’Art et d’Histoire de la Communauté de Communes, le photographe Yann Werdefroy a réalisé une série de prises de vues des monuments aux morts de notre île. Outre que ses photos sont magnifiques, elles m’ont permis de découvrir l’architecture de ces édifices, la mémoire patrimoniale, des détails, des noms… Je ne résiste pas à les partager avec vous. Merci pour m’avoir autorisée à les publier sur le blog.

Ars-en-Ré

La Couarde-sur-Mer

Continuer la lecture de 1er août 1914, il y a 100 ans, la guerre

PPRL, vers le début de la fin du tunnel ?

Lundi soir 7 juillet, au Bois-Plage, nouvelle réunion publique du président de la Communauté de Communes, Lionel Quillet, et des élus rétais au grand complet. 650 personnes se sont déplacées pour entendre la suite qui sera donnée au futur PPRL de l’île de Ré. L’assemblée à suivi avec beaucoup d’attention les dernières nouvelles, suite aux divers rendez-vous avec l’Etat, dont le dernier a eu lieu quatre jours auparavant au Ministère de l’Environnement.

 

PPRL, réunion publique 7 juillet 2014En janvier dernier, une précédente réunion publique avait laissé espérer la sortie du nouveau PPRL pour fin juin. Le public attend donc une nouvelle carte, celle qui prendrait en compte les ouvrages de défense contre la mer, à partir de laquelle les autorisations d’urbanisme devraient être instruites. Le Bois-Plage - Réunion publique 7 juillet 2014

« J’ai de bonnes nouvelles et une carte. Tout ce que je vais présenter s’appliquera au 1er octobre, date à laquelle la CDC instruira les permis de construire et d’aménager, à partir d’une méthode autre que celle forfaitaire. Ces éléments ont reçu un écho auprès du Ministère, en particulier la directrice de Cabinet Elisabeth Borne que je remercie. Nous avons pu trouver un terrain d’entente qui nous permet d’envisager l’avenir.

En matière de sécurité, rien ne sera jamais fini, il faudra toujours faire des digues, faire des plans, aménager… Nous avons des solutions pour notre territoire et pour la sécurité des personnes. C’est la seule chose qui nous anime et c’est important pour la vie de tous les jours. A l’île de Ré il n’y a pas que des gens fortunés, il y a beaucoup d’entreprises qui ont besoin de travailler. Il y a une vie permanente avec 18 300 personnes qui vivent à l’année, et aussi des résidents secondaires qui contribuent à la vie de cette île. Nous ne voulons pas plus d’urbanisme, mais pas moins, et que ce qui était existant reste existant » a déclaré d’emblée le président de la CDC.

Les discussions avec l’Etat ont porté sur la méthode forfaitaire, définie par la circulaire du 11 juillet 2011, que les élus Rétais jugent non adaptée au cas de l’île. La carte ci-dessous est celle de l’île de Ré si toutes les digues rompent au même moment.

PPRL - Carte d'aléa naturel, sans diguesIl a été donc été plaidé que des travaux ont déjà été réalisés et qu’ils devaient être pris en compte dans le futur PPRL, Continuer la lecture de PPRL, vers le début de la fin du tunnel ?

3000 bébés homards déposés en mer

Après avoir séjourné quinze jours en nurserie à l’île de Ré et à La Rochelle, les 3000 bébés homards ont été lâchés en mer le 23 juin. Leur vie en milieu réel ne fait que commencer. Ils vont mettre quatre à cinq ans pour atteindre leur taille adulte, en espérant qu’au bout du compte beaucoup d’entre eux seront assez costauds pour s’implanter et s’adapter à leur nouveau lieu de résidence.Lâcher de homards - 23 juin 2014

Ce lundi, à midi, il y avait un peu d’excitation sur les quais de Saint-Martin de Ré. 200 petits écoliers, CP et CE1 de huit établissements rétais, étaient venus dire au revoir aux homards qu’ils ont parrainés ces dernières semaines. En outre, comme ils avaient activement participé à des ateliers de sensibilisation et de créativité, un diplôme était remis à chaque classe par Lionel Quillet, président de la CDC. Les enfants savent déjà beaucoup de choses sur les us et coutumes du homards, entre autres que c’est un bagarreur, qu’il est territorial et qu’il peut tomber amoureux.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les homards ont été logés un par un dans des casiers blancs, sorte de camemberts, lesquels sont lestés afin que les plongeurs puissent les emporter aisément au fond de la mer. Trois bateaux partent en mer pour déposer Continuer la lecture de 3000 bébés homards déposés en mer

4ème Fête des Jeux, album souvenir

Il y a une dizaine de jours la 4ème Fête des Jeux a pris place à Ars-en-Ré. Cette manifestation est organisée chaque année par la Communauté de Communes, elle s’adresse aux enfants et aux familles.

Maquillages et déguisements sont de mise. Blandine Gabé décore les visages des animateurs de la fête et les minois des enfants. Elle ne sait pas en dire le nombre, mais ils sont nombreux…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Clément Wallerand, coordinateur du Projet Educatif Local à la CDC a concocté une sorte de grand Cluedo au travers duquel il faut résoudre l’énigme du vol de Françoise, une des trois cloches de l’église d’Ars-en-Ré. Aux enfants de retrouver les suspects, Continuer la lecture de 4ème Fête des Jeux, album souvenir