PPRL, Loix aura ses défenses de village

Dernièrement je vous ai parlé de la reconstruction de la digue de Saint-Clément des Baleines et de la future installation d’une porte et des murets au port de La Flotte. Ces ouvrages vont être édifiés dans le cadre du PAPI de l’île de Ré (Programme d’Action de Prévention des Inondations).

Un troisième projet est dans les tuyaux : l’aménagement des défenses dans la partie Est du village de Loix. Loix - Digue du Cul d'âne - juin 2014

A Loix, pendant la tempête Xynthia du 28 février 2010, l’ensemble du dispositif de défense contre la mer a été submergé. Le village est même resté isolé quelques jours du reste de l’île de Ré : Loix n’était plus une presqu’île, mais était redevenu une île, comme au Moyen Age ! Les digues, qui n’appartiennent à personne, se sont avérées totalement défaillantes, leur entretien ayant été délaissé au fil des ans.

La mer a inondé plusieurs maisons sur une hauteur d’un mètre et plus. Elle aussi submergé les digues de marais situées à l’Ouest, lesquels marais ont fonction d’espace tampon pour ralentir l’eau. Fort heureusement, les deux zones de submersion ne se sont pas rejointes. Plusieurs maisons ont été déclarées en zones noires, dites zones de solidarité, quatre d’entre elles ont été rasées après un rachat à l’amiable par l’Etat.

Des études ont été menées par le cabinet Egis Eau. Elles ont conclu à la nécessité d’améliorer le rôle de protection anti-submersion des digues de Loix, et notamment de refaire 4 km de digues existantes sur la partie Est du village, en sécurisant parallèlement les vannes et les clapets afin qu’ils puissent pleinement jouer leur fonction.

Sur le secteur de la Fosse de Loix cinq tronçons seront confortés. Afin de parfaire le dispositif un renforcement des levées sera opéré pour assurer en complémentarité protection et frein à la mer.  Ceci répond à une logique de casiers : pour le cas où l’eau arrive et submerge la digue, Continuer la lecture de PPRL, Loix aura ses défenses de village

Fabrication du souvron, outil du saunier

Il y a quelques semaines, je vous avais montré comment se fabriquait la boguette, un des outils de travail du saunier. Aujourd’hui je vous invite à rentrer dans les coulisses de la fabrication du souvron, un autre élément important du marais salant.

Le souvron, outil du saunierLe souvron sert à « souvreyer « , c’est le mot rétais pour dire « sortir le sel de l’aire saunante et le mettre en tas sur le chemin du marais », ainsi que l’explique Philippe, un saunier de l’île de Ré. En action, sur le terrain, voici de quoi découvrir l’utilité de cet outil.

Le bois utilisé est le sapin. La fabrication est complexe, car l’outil est composé de Continuer la lecture de Fabrication du souvron, outil du saunier

Fabrication de la boguette, outil du saunier

Pour préparer le marais, le saunier se sert, entre autres, d’une boguette. Cet outil, en bois, peut faire penser à une pelle. Elle est utilisée depuis la nuit des temps dans les marais de l’île de Ré.

Comment est-elle fabriquée aujourd’hui ? Comme hier …. à la main. Les menuisiers qui ont ce savoir faire sont plutôt rares. Même si des moyens plus modernes sont utilisés de nos jours, la technique de fabrication est ancestrale, les gestes sont identiques.

Je suis donc allée à la rencontre de La Menuiserie Les gâtines, à Ars-en-Ré.  Là, Edwige Achalé, femme menuisière, est en pleine action. La Coopérative des sauniers de l’île de Ré et plusieurs particuliers qui tirent le sel, ont commandé à l’entreprise une série de boguettes. Le marais n’attend pas, il faut faire vite et bien.

Tout démarre par une grosse bille de frêne.

Voici, en vidéo, les étapes de la fabrication. Je dois avouer Continuer la lecture de Fabrication de la boguette, outil du saunier

Le Musée de la Mer vend ses collections

S’il y a une bâtisse charmante au bout de l’île de Ré, c’est bien celle du Musée de la mer, située au pied du phare des Baleines. Le lieu a été fermé il y a environ cinq ans, après la mort de sa propriétaire, une dame âgée, toujours accueillante et avenante. Marie-Paule Durand était intarissable d’anecdotes sur chaque objet exposé dans ce musée privé, qui était en son temps ouvert d’avril à novembre.Saint-Clément des Baleines - Musée de la Mer

Vendredi prochain 16 mai, le contenu du musée sera vendu aux enchères à La Rochelle. Autrefois il s’est intitulé Musée de la Mer et des Colonies. A l’intérieur figuraient bien sûr des objets usuels rétais, mais aussi des témoignages de voyages.

Preuve en sont les objets qui seront dispersés ce jour-là : figures de proue, maquette de bateaux en tous genres, dont une très belle pièce une maquette de frégate du 18ème siècle, réalisée par Gustave Massé alors Maître du Phare des Baleines, qui faisait l’orgueil de Madame Durand. Il y a aussi des octants, des compas de navigation, des lanternes, des tableaux, des objets d’Extrême Orient et d’Afrique, des dagues de chasse, des armes de parade, des lots Continuer la lecture de Le Musée de la Mer vend ses collections

Gros bobos à La Grande-Ecluse des Portes-en-Ré

Il ne reste plus guère d’écluses à poissons dans l’île de Ré. Ces pêcheries, en fait de grands pièges à poissons, ont été depuis le 17ème siècle, exploitées par les insulaires, qui étaient alors de véritables paysans de la mer. Les familles rétaises, détentrices de droit de pêche y trouvaient de quoi se nourrir. En outre, les écluses protégeaient également les rivages contre l’érosion en faisant obstacle aux courants marins. Après les tempêtes, il fallait boucher les brèches, réparer les claies qui font office de filtre pour le passage de l’eau lorsque la mer se retire.

Ces gestes sont toujours d’actualité, preuve en est la semaine dernière. La très grosse houle qui a secoué les rivages rétais dans la nuit du 6 au 7 janvier a aussi ébranlé les écluses à poissons.La Grande-Ecluse - Les Portes-en-Ré - 7 janvier 2014

Aux Portes-en-Ré, l’écluse du Grand Marchais, dite La Grande Ecluse, a bien souffert : quatre très gros bobos, quatre grandes brèches de 10 mètres chacune ! Jean-Noël Penaud a constaté les dégâts le 7 janvier à marée basse, vers 14 heures. La veille tout était normal, malgré les assauts de la mer, l’écluse avait bien tenu. Le lendemain, c’était le choc…, pourtant cette écluse est réputée solide.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce même jour, mardi 7 janvier, vers 16 heures, je suis allée sur place. Continuer la lecture de Gros bobos à La Grande-Ecluse des Portes-en-Ré

L’escalier de la dune de la Pyramide

Décidément ces temps-ci la mer, en attaquant sauvagement les dunes de l’île de Ré, nous fait vivre de surprenantes et d’intéressantes découvertes.

Nous voici quasi transformés en archéologues. Après la digue ancienne et les vestiges des années 40 dévoilés à Ars-en-Ré, voici maintenant l’escalier de la Pyramide à Saint-Clément des Baleines.

La Pyramide - Saint-Clément des Baleines - 12 janvier 2014

C’est quoi cet escalier en béton que je n’avais jamais vu ? Je n’étais pas la seule à rester coite aujourd’hui, dimanche après-midi. Avec la brise fraîche hivernale enfin revenue, les promeneurs étaient nombreux à venir constater les dégâts du coup de tabac de cette dernière quinzaine, voire, comme pour cet escalier, d’observer les traces du passé, sans bien trop comprendre de quoi il retournait.

Serait l’escalier de la reine Cléopâtre ou bien celui de Ramsès 2 ? nous sommes au pied de la Pyramide ! Seraient des vestiges de la guerre de 39-45, l’escalier est en béton. Descendait-il vers un blockhaus aujourd’hui Continuer la lecture de L’escalier de la dune de la Pyramide