Des oeufs de Pâques joliment pondus

Afin de fêter gaiement Pâques, l’office de tourisme des Portes-en-Ré a proposé aux enfants de colorer et de décorer des oeufs. C’était une première et le concours était doté de nombreux prix. Les oeufs étaient de véritables oeufs de poules, soit ils étaient durs, soit ils devaient être vidés à cru.

affiche2Les 22 oeufs apportés à l’office de tourisme étaient tous plus beaux les uns que les autres. Les enfants-compétiteurs, de 3 à 11 ans, ont fait preuve d’une grande créativité : plumes, paillettes, couleurs flashy, oeufs accessoirisés et customisés, mini-coquillages collés, nids…, toutes les techniques étaient autorisées. Les parents ont sans doute mis la main à la pâte en donnant des conseils et le résultat est bien joli !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mercredi 8 avril, les gagnants étaient désignés. Le jury, composé de membres de l’office du tourisme des Portes, a sélectionné 5 oeufs.

En outre, le prix du Petit Moussaillon a été remis au plus jeune des participants, Anis 4 ans. Le Prix Facebook est revenu à Jeanne qui a récolté le nombre de J’aime le plus important sur la page de l’office de tourisme. Le public était également invité à se prononcer : Mila a remporté le plus grand nombre de suffrages avec son oeuf décoré de mini-coquillages.

Tous les participants sont repartis avec des lots, offerts par les partenaires de l’opération : tickets d’entrée à l’Aquarium de La Rochelle et au zoo de la Palmyre, et plein de cadeaux donnés par Patrimoine Océan le gestionnaire du Phare des Baleines et par la Maison du Platin à La Flotte.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

En France, jusqu’au 19e siècle, la coutume voulait que les adultes et les enfants peignent des oeufs pour Pâques. Au fil du temps et avec la démocratisation du chocolat, les oeufs de poules se sont transformés Continuer la lecture de Des oeufs de Pâques joliment pondus

Départementales Ile de Ré, un seul tour

Hier, dimanche 22 mars, nous étions appelés aux urnes afin d’élire nos représentants qui siégeront dans la prochaine mandature du Conseil général. Le nom va changer, désormais nous dirons : Conseil Départemental.

Dessin Bellinda Martin
Dessin Bellinda Martin. 

Vers 21 heures les résultats pour l’île de Ré sont tombés : pas de deuxième tour. Le binôme Lionel Quillet – Gisèle Vergnon est élu avec 63,6 % des voix.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est à Saint-Martin, la capitale de l’île, que l’ensemble des votes des dix communes étaient Continuer la lecture de Départementales Ile de Ré, un seul tour

2ème grande marée de l’année

Nous voici donc à la deuxième grande marée de l’année. Les coefficients à venir sont importants : 116 et 117.  En outre, de jeudi à samedi, les hauteurs d’eau prévisionnelles sont plutôt élevées, entre 6,65m et 6,80 m.

Attendons-nous à voir la mer lécher un peu les côtes de l’île de Ré, et d’observer de bons paquets de mer…Marée de février 2015

Windguru, la météo utilisée par les surfeurs, nous prévoit pour vendredi du vent de Sud-Ouest tournant à l’Ouest dans l’après-midi, pour samedi de bonnes rafales de vent de Nord-Ouest, et de nouveau du vent de Sud-Ouest pour lundi.

Rien d’anormal pour la saison, mais la vigilance s’impose…Numériser-001

Ces grandes marées sont l’occasion de rappeler que toutes les communes de l’île de Ré ont mis en place des Plans Communaux de Sauvegarde (PCS). Suivant les indications de la Préfecture et sous l’autorité du maire, ces PCS sont actionnés lorsque l’événement le nécessite. Ils permettent d’assurer l’alerte, l’information, la protection et le soutien de la population au regard des risques.

Ils sont gradués selon les différents niveaux d’alerte. Si besoin, d’heure en heure, les communes s’adaptent en fonction de la météo. 

Depuis Xynthia, les procédures d’alerte sont bien organisées. Selon les  communes, ce peut Continuer la lecture de 2ème grande marée de l’année

Première grande marée de l’année

Depuis quelques semaines, on nous parle des coefficients de marées 2015, certaines ayant dénommées « marées du siècle », sans doute un peu abusivement avec un coefficient de 120, qui s’est déjà vu il y a une vingtaine d’années.

Il est vrai que nous allons être particulièrement gâtés cette année, les grands coefficients sont en nombre important, et plusieurs grandes marées auront des hauteurs prévisionnelles supérieures à la normale habituelle.

Nous habitons une île, et ça, nous le savons bien, encore plus depuis la tempête Xynthia. Du coup, l’événement nous a rendu tous plus vigilants ! Le risque de submersion, un temps quelque peu oublié, est depuis cinq ans, maintenant vraiment bien intégré dans les esprits.

La première grande marée de l’année a débuté aujourd’hui.
Grande marée de janvier 2015

Je regarde le baromètre. De ce côté, ça a l’air de bien se passer, il ne descend pas.

Je consulte aussi le site Windguru, celui de la météo des surfeurs, il n’y a Continuer la lecture de Première grande marée de l’année

PPRL, la mobilisation ne faiblit pas

En décembre, Madame le Préfet de Charente-Maritime, Béatrice Abovillier, est venue porter la bonne parole de l’Etat aux Rétais, à propos du futur PPRL (Plan de Prévention des Risques Littoraux). P1270815

En amont des deux réunions tenues à Ars-en-Ré le 9 décembre, et au Bois-Plage le 15 décembre, des affichettes et des banderoles ont fleuri un peu partout dans l’île de Ré. En particulier au nord de l’île, bien plus impacté que le sud par la révision du PPRL. Dès la sortie des cartes d’aléas par l’Etat, début novembre, un mouvement citoyen Ré-Yé de la carte avait déjà donné de la voix en allant manifester devant la Préfecture.

Depuis, l’inquiétude est allée grandissante quant aux conséquences économiques, sociales, sociétales et humaines, face à ce qui préfigure le futur PPRL.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

P1270495

 

Madame le Préfet était donc attendue de pied ferme. A Ars-en-Ré, 1000 personnes. Au Bois-Plage, 1 200 personnes.

Les deux réunions devaient être informatives et tournées vers la concertation de la population. Elles ont été houleuses, le public révolté devant le manque d’écoute et de dialogue. Madame le Préfet, arc-boutée sur sa mission, applique à la lettre la circulaire ministérielle du 27 juillet 2011.

Et même si cette circulaire est pour le moment informative, et pas règlementaire, car elle n’a pas encore fait l’objet d’un décret, c’est néanmoins sur ses bases que les permis de construire et d’aménager ont été instruits ces dernières années par les services de la Préfecture, et que bon nombre de dossiers sont partis en contentieux.

Plusieurs points font lourdement débat et mettent la population rétaise en émoi, voire Continuer la lecture de PPRL, la mobilisation ne faiblit pas

PPRL, les îliens de Ré en mouvement

Les Rétais n’ont pas pour réputation d’être des manifestants-nés, ni des violents. Mais une goutte d’eau peut faire déborder le vase. La sortie des cartes d’aléas , préfigurant le futur PPRL (Plan de Prévention des Risques Littoraux) a provoqué une réaction immédiate et en chaîne. En une semaine la mobilisation s’est propagée comme une traînée de poudre, relayée par les réseaux sociaux, le bouche-à-oreille, et les médias.

Des affichettes ont été placardées d’un bout à l’autre de l’île. Ré-Yé de la carte est devenu le symbole d’un mouvement citoyen. « Le but de ce mouvement : Faire entendre les sans-voix et les sans-poids. Faire comprendre à l’Etat que ses cartes du PPRL sont inacceptables et qu’elles ont une grave répercussion sur la vie permanente et le futur de l’île de Ré ».

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Samedi 22 novembre, dès 9 heures, aux Portes-en-Ré, une trentaine de voitures démarrent un cortège, direction la Préfecture de la Rochelle. A 9 h15, à Saint-Clément des Baleines une quinzaine de véhicules rejoignent la file. Ars, 9h30, il y en a 25 de plus. Au rond-point de la Passe, les Loidais se rajoutent en grand nombre. Le cortège commence à prendre sacrément forme. A La Couarde, à 10 heures, la mobilisation est évidente. « Ça fait chaud au coeur de savoir qu’on n’est pas tout seul ! » dit l’un. A 10h15 au Bois-Plage, la file de voitures, klaxons à fond, devient impressionnante. Les gendarmes, à moto et en voiture, encadrent et sécurisent le défilé, un Villageois de Saint-Clément à moto en fait autant, spontanément. A 10h30, au Rond-Point de Saint-Martin, il y en a de tous les côtés, 250 voitures sont comptées. Au rond-point de la Croix- Michaud, à La Flotte, les voitures à la queue leu-leu, ressemblent au petit train de l’île de Ré. A Sainte-Marie de Ré, encore une quinzaine de voitures. 11h15, Rivedoux prend au passage les derniers à se joindre, avant la sortie du pont. 300 voitures au total sont estimées. Arrivés à La Rochelle, les passants sont surpris : « Ma parole, vous avez vidé l’île de Ré ! » entend t-on dire.

Des familles entières se sont mobilisées, des jeunes, des moins jeunes, des îliens de coeur et de sang.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Avec le son, voici ce que cela donne. Oreilles sensibles s’abstenir ! Continuer la lecture de PPRL, les îliens de Ré en mouvement