Les APE rétaises en habit de Noël

Dans votre soulier de Noël, vous avez peut-être reçu en cadeau de jolis petits objets confectionnés par les bénévoles des Associations des Parents d’Elèves et par les instituteurs et institutrices des différentes écoles de l’île de Ré. A Ars, il y a une dizaine de jours, c’était la fête pour préparer ce jour de Noël tant attendu. Chaque année, le village de Noël change de commune.

Fête des APE - 14 décembre 2013

 

Profusion, créativité, ingéniosité, générosité, j’ai été bluffée par tout ce qui était proposé. Les enfants pouvaient aussi se faire photographier avec le Père Noël, les photos étaient tirées sur place. Ça fera des souvenirs ! Il y avait des jeux : pêche à la ligne, chamboule-tout, mini-basket, cheval tournant, et de quoi se régaler : friandises, confitures, crêpes, vin chaud… De quoi y passer la journée entière !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En vidéo, voici quelques morceaux choisis. Au micro, Michel Lardeux, a assuré l’animation de la journée. Continuer la lecture de Les APE rétaises en habit de Noël

Les dix crèches rétaises

Après demain c’est Noël. Je suis allée faire le tour des crèches des églises de l’île de Ré, toutes sont plus jolies et personnalisées les unes que les autres. Le Père Michel Cottereau, curé de l’ensemble pastoral de l’île, m’a appris que la première crèche a été faite par Saint-François d’Assise : « La crèche est bien dans la dynamique franciscaine, celle du Pape François, de rendre présent Jésus parmi nous. La crèche est un lieu où les parents peuvent parler de Dieu avec leurs enfants, c’est un lieu de catéchèse, qui rejoint la vie des hommes et des femmes de notre temps ».

Voici donc les crèches rétaises.

Ars-en-Ré : la crèche de la grotte

La Couarde-sur-mer : la crèche des galets Continuer la lecture de Les dix crèches rétaises

PPRL, la suite…

Pendant l’été la mobilisation autour du futur Plan de Prévention des Risques Littoraux s’est révélée forte. Deux associations se sont crééesen plus de RéAgir déjà fondée en mai 2012 : l‘une AVENIR, à l’initiative des professionnels rétais, l’autre Ré Veille, pour défendre les propriétaires de biens immobiliers. Au Goisil, à La  Couarde, une digue en gabions a été érigée. Cette histoire de PPRL a animé bon nombre de conversations et a provoqué bien des débats. 

PPRL - Conférence presse 16 septembre 2013Le 16 septembre, Lionel Quillet président de la Communauté de Communes a annoncé que les registres, ouverts à propos de la révision du futur PPRL ont recueilli 12 077 signatures. Le 13 septembre, Lionel Quillet, Patrick Rayton, maire de La Couarde, et Florence Durand, directrice des Services de la CDC, ont été reçus par le Directeur de Cabinet du ministre de l’Ecologie autour duquel, Patricia Blanc, directrice générale de la direction de Prévention des Risques et Marc Jacquet chef de service. Représentaient l’Etat, Madame le Préfet de la Charente-Maritime, Béatrice Abovillier, et Amélie Renaud, conseillère technique chargée des questions nationales et locales relatives à l’eau et aux risques naturels. 

Où en est-on aujourd’hui dans l’élaboration du PPRL rétais ?   Depuis la sortie des cartes de niveaux d’eau prévisionnels, le 11 juin, 80 demandes d’autorisation d’urbanisme, permis de construire ou certificats, ont reçu un avis défavorable de la DDTM 17 (Direction Départementale des territoires et de la Mer). Deux dossiers sont déjà en contentieux dans deux communes.

Carte des avis défavorables - 16 septembre 2013 Continuer la lecture de PPRL, la suite…

Aurélie et Chantal, croqueuses de pommes

Le soir avant de s’endormir, quoi de meilleur qu’entendre lire une belle histoire avec de beaux dessins ?

Aurélie Courcier saunière, et Chantal Rémy graphiste, viennent d’en créer une, de toutes pièces. Elle fait l’objet d’un livre intitulé La croqueuse de pommes. Depuis un an ce projet tenait au coeur de ces deux Rétaises, qui vivent à l’année à Ars-en-Ré.La croqueuse de pommes

Les deux jeunes femmes sont très heureuses de tenir en mains leur premier livre, et affirment que « finalement un an, c’est rapide pour le voir aboutir« . L’aventure a en effet duré d’un printemps au printemps suivant. Un jour, Aurélie est venue voir Chantal dans son atelier, un texte à la main. « Voici ce que j’ai écrit, est-ce que ça t’inspire? ». Leurs deux styles ont tout de suite collé. L’aventure ne faisait que commencer. Pendant une année, elles ont travaillé ensemble et cherché un éditeur.  Continuer la lecture de Aurélie et Chantal, croqueuses de pommes

Audrey et les Faces B, une nature

Je suis allée au concert que Audrey et les Faces B ont donné à La Maline, à la Couarde, il y a quinze jours. J’avais loupé leur prestation lors du Festival Jazz au Phare, à Saint-Clément des Baleines, l’été dernier. Il m’avait été rapporté que j’avais manqué quelque chose. C’est vrai… D’autant que le groupe a été le gagnant du Tremplin de ce festival. Je me suis donc rattrapée le 7 juin. Une sacrée nature que cette chanteuse entourée de musiciens, une présence sur scène étonnante, et une voix hors normes, « une voix juste à tomber par terre » comme l’a dit Catherine Wojcik, directrice de la Maline, en lançant le concert.

P1120891

Dès le premier morceau, elle démarre en trombe, le charme opère instantanément, l’énergie est débordante.

La suite n’est pas mal non plus. Les mots qui viennent à l’esprit : générosité, humour, contact, facétie. Continuer la lecture de Audrey et les Faces B, une nature