La seiche, noire ou blanche

Voilà un animal marin, un mollusque céphalopode, qui migre sur nos côtes au printemps. Il a besoin de conditions climatiques très particulières. Cette année, son arrivée est bien timide. Si le vent vient du sud-est, un vent de sudet, c’est pas bon. Si le vent vient du nord, c’est mieux. Mais avec un vent du nord glacial, c’est pas bon du tout. La bête se laisse désirer ! Elle a besoin d’un peu de chaleur et d’une mer plutôt calme, ce qu’il faut bien constater, n’a pas été le cas ces dernières semaines. Pêche de seiche

Les habitants d’Ars se nomment traditionnellement les Casserons, car les seiches y ont pullulé, un temps… jadis…. Le mot seiche vient du mot latin « sepia », il se traduit par « encre« , tant prisée par les peintres ou les calligraphes. Les Italiens disent « neiro di sépia ».

La pêcher est tout un art. Certains partent à pied, espérant la trouver nageant entre deux eaux. D’autres mettent des filets au large. En Bretagne et en Normandie on la pêche plutôt au casier, dans lequel une femelle est posée en appât pour attirer les mâles. Savez vous reconnaître un mâle d’une femelle ?

Pêche de seiche
A gauche la dame, à droite le monsieur. Il a des stries blanches sur sa robe.

Certains pêcheurs racontent qu’elles migrent, afin de se Continuer la lecture de La seiche, noire ou blanche

Qui n’a pas sa réglette de pêche ?

Partir avec son panier pour une partie de pêche à pied, c’est quand même bien sympa. Connaître les tailles minima des coquillages à prélever, c’est une toute autre histoire. Quand je vois la nouvelle réglette que les équipes de la  Communauté de Communes distribuent depuis peu, cela m’interpelle.

Réglette de pêche 2013

Je la compare à la réglette de l’année dernière. Les choses ont évolué. Pour certaines espèces, les tailles réglementaires sont plus grosses.

Réglette de pêche 2013

Continuer la lecture de Qui n’a pas sa réglette de pêche ?

Printemps laborieux, mais bien là

Drôle de temps, il fait beau, il fait chaud, il fait froid, il fait un vent glacial. Le printemps est là, encore bien timide. De belles couleurs, des yeux grands ouverts, chance de voir tout cela !

 

Noël au balcon, Pâques aux tisons

C’est ce que dit le dicton populaire. Vous vous souvenez du climat que nous avions à Noël dernier ? Doux il me semble… je ne sais plus très bien. Avant-hier il paraît qu’à La Roche-sur-Yon il y avait trois centimètres de neige ! En région parisienne, une petite pluie verglaçante transperçait les bonnets ! Hier après midi les voitures arrivant sur l’île avaient les phares allumés, sans doute du brouillard  sur le continent…

Ici, ça hésite entre printemps et hiver, entre soleil et ça caille... Ce matin il fallait gratter les pare-brises.Mer houleuse, Jour de Pâques

Les cloches ont sonné hier soir, à 22 h et à 23 h, dans le village. C’est Pâques ! La mer est houleuse et semble glacée.

Attention, demain nous sommes en  avril. Et en avril, ne te découvres pas d’un fil. Shorts, bermudas, jupettes et bikinis restent au placard, en attendant des jours meilleurs. Sinon gare aux gros rhumes.

Des hommes en blanc dans les champs

Avant-hier, mercredi matin, branle bas de combat. Au carrefour à l’entrée d’Ars, des hommes arnachés de combinaisons  blanches, portent des masques et interviennent dans un champ de pommes de terre. A cette période, où tout le monde se questionne à propos  de l’alimentation, l’émoi est évident. Les mots fusent : « Limite Tchernobyl, un complot, des martiens ont débarqué, des extra-terrestres, des masques à gaz comme pendant la guerre, ça fait flipper, Hiroshima a atterri chez nous, débilerie de l’être humain », et je passe les sifflements, cris ou quolibets des automobilistes…

Expériences sur l'éradiction du taupin

C’est vrai que c’est impressionnant, intriguant et pas vraiment discret à un tel carrefour où des voitures circulent en permanence ! J’ai été tirée par la manche par plusieurs personnes, et j’ai voulu en

Continuer la lecture de Des hommes en blanc dans les champs

Vent des Rameaux

Aujourd’hui c’est le Dimanche des Rameaux.Dimanche des Rameaux

Un dicton dit : « Vent des Rameaux ne change pas de si tôt« . Un autre : « Le vent du jour du buis dure aussi longtemps que lui« . Un troisième : « Vent qui bat les Rameaux bat neuf mois de l’année« , et bien d’autres encore.

En fait il est dit que le vent qui souffle pendant et à la sortie de la grand messe sera le vent dominant de l’année. Et cela s’avère à l’usage plutôt vrai. Les jardiniers guettent la direction qu’il prendra ce jour-là. Les sauniers aussi, si le vent vient de l’Est et qu’il souffle fort, il est un bon augure pour la récolte du sel.

Ce matin, vers midi, je vous laisse découvrir ce qu’indiquaient les girouettes. Température extérieure 20°, très légère brise d’Est. L’été sera t-il chaud ? A voir…