Aux détours de la digue du Boutillon

Le chantier de reconstruction de la digue bat son plein. Je ne me lasse pas de le photographier régulièrement, je suis fascinée par ces importants travaux. Voici mon 6ème post, après l’enquête publique, les préparatifs, et la suite du chantier. 6ème épisode donc, du feuilleton qui va durer deux ans. La nouvelle digue du Boutillon devrait être terminée en juin 2015.

Digue du Boutillon - 8 octobre 2013
Mardi 8 octobre 2013.

Voici donc la suite en photos et en vidéo. Avec l’avancée du chantier, on comprend mieux ce qui est en train de se dessiner.

Mardi 1er octobre. Les grosses pierres, entassées sur l’ancien parking, sont passées du côté mer.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Continuer la lecture de Aux détours de la digue du Boutillon

Tango Carbon. Bien nommé.

Il y a une semaine, la salle de spectacles La Maline à la Couarde, présentait la programmation de  la saison des trois prochains mois. A la clé, pour les  adhérents, le spectacle ce soir-là était gratuit…Ceux qui aiment le tango se sont régalés. Le jeune orchestreTango Carbon était en pleine forme !  Tango Carbon - Pochette CD

A l’écoute de leur premier CD, Catherine Wojcik, directrice de l’établissement, a adoré. « C’est du tango traditionnel, mais leur musique  dépoussière le tango tel qu’on le connaît, avec une image un peu surfaite et chic. Il faut savoir d’où cette musique vient, et c’est ce qu’ils veulent mettre en scène ce soir. Ils sont très jeunes. Léandro, le pianiste est un enfant de la Couarde. Ils ont tous un immense talent, beaucoup d’énergie. Ils jouent pour la première fois à La Maline. C’est une vraie surprise ! ».

Pour démarrer, un air de tango connu. Au bandonéon Louise Jallu, au violon un Argentin Federico Sanz, au piano Leandro Lacapère, à la contrebasse Romain Lécuyer.

Continuer la lecture de Tango Carbon. Bien nommé.

Des nouvelles de la digue du Boutillon

Depuis la reprise début septembre, le chantier se précise. D’énormes pierres blanches sont rajoutées sur l’ancien parking, et sur la plage des hauts murs de palplanches sont mis en place, jour après jour. Je suis impressionnée, c’est la première fois que je vois une digue en construction.

PPRL, la suite…

Pendant l’été la mobilisation autour du futur Plan de Prévention des Risques Littoraux s’est révélée forte. Deux associations se sont crééesen plus de RéAgir déjà fondée en mai 2012 : l‘une AVENIR, à l’initiative des professionnels rétais, l’autre Ré Veille, pour défendre les propriétaires de biens immobiliers. Au Goisil, à La  Couarde, une digue en gabions a été érigée. Cette histoire de PPRL a animé bon nombre de conversations et a provoqué bien des débats. 

PPRL - Conférence presse 16 septembre 2013Le 16 septembre, Lionel Quillet président de la Communauté de Communes a annoncé que les registres, ouverts à propos de la révision du futur PPRL ont recueilli 12 077 signatures. Le 13 septembre, Lionel Quillet, Patrick Rayton, maire de La Couarde, et Florence Durand, directrice des Services de la CDC, ont été reçus par le Directeur de Cabinet du ministre de l’Ecologie autour duquel, Patricia Blanc, directrice générale de la direction de Prévention des Risques et Marc Jacquet chef de service. Représentaient l’Etat, Madame le Préfet de la Charente-Maritime, Béatrice Abovillier, et Amélie Renaud, conseillère technique chargée des questions nationales et locales relatives à l’eau et aux risques naturels. 

Où en est-on aujourd’hui dans l’élaboration du PPRL rétais ?   Depuis la sortie des cartes de niveaux d’eau prévisionnels, le 11 juin, 80 demandes d’autorisation d’urbanisme, permis de construire ou certificats, ont reçu un avis défavorable de la DDTM 17 (Direction Départementale des territoires et de la Mer). Deux dossiers sont déjà en contentieux dans deux communes.

Carte des avis défavorables - 16 septembre 2013 Continuer la lecture de PPRL, la suite…

Les travaux du Boutillon reprennent

Dès les vacanciers partis, le chantier de construction de la nouvelle digue du Boutillon a recommencé. Lundi 2 septembre, il avait de nouveau des ballets de camions et de pelles sur le chantier.

Bien évidemment, nous nous posons tous des questions. Ils font quoi ? Quelle est l’étape suivante après que d’énormes pierres aient été entreposées ? A quoi vont-elles servir ?

Et puis dans la semaine, d’immenses portiques en ferraille marron ont été agencés. Le week-end nous avons pu constater l’impressionnante architecture. Au début de cette semaine, une grosse pelle était à la manoeuvre pour continuer l’édification de ces portiques.

Renseignements pris, ces grands assemblages vont servir de guide pour la pose de palplanches, des sortes de grands murs de soutènement et d’écran, qui serviront à assurer la protection lorsque les travaux de démolition de l’ancienne digue seront entrepris, avant la construction de la nouvelle digue…

Un sacré chantier !

Où vont-ils avec leurs pelles ?

Vendredi, en fin de journée, c’était impressionnant de voir le nombre de gens qui avaient répondu à l’appel lancé afin de participer à la construction de la digue du Goisil à La Couarde-sur-Mer. Entre 1200 et 1500 personnes sont arrivées sur le site, pelles à la main, avançant d’un pas décidé,  fermement mobilisés et résolus.

Une dame, qui avait échappé à l’information et quelque peu impressionnée, pose une question : « Mais où vont-ils ainsi ? ». « Construire la digue, madame ! ». Continuer la lecture de Où vont-ils avec leurs pelles ?